Les Animaux des îles Galapagos

Fruit de plusieurs millions d’années d’évolution isolé du monde, la faune des îles Galapagos recèle d’espèces uniques observables nulle part ailleurs. Des reptiles aux oiseaux, en passant par les mammifères et les invertébrés : de nombreux animaux fascinants sont à découvrir. Monde Animal vous accompagne au cœur de ces îles d’Amérique du Sud !

 

L’origine de la faune des îles Galapagos

La faune des îles Galapagos possède une histoire fascinante. Il y a de cela plusieurs millions d’années, les îles Galapagos n’étaient qu’une terre inhospitalière et inhabitée, ou la faible nourriture disponible et les conditions climatiques rudes n’avaient pas permis aux espèces animales de s’y développer naturellement. Cependant, divers facteurs ont amenés de nombreux animaux d’Amérique du Sud sur ces îles.

De la dérive sur des matériaux flottants au déplacement par voie aérienne, les diverses espèces se sont retrouvées acheminées et bloquées sur ces îles, pendant plusieurs millions d’années. Cette longue période d’isolement a permis à ces espèces de s’adapter à leur environnement, et donc de développer des caractéristiques physiques hors norme et adopter des comportements uniques. C’est ainsi que toute une faune endémique aux îles Galapagos fut découverte et étudiée par Charles Darwin, qui comprit grâce à cela, le phénomène de sélection naturelle.

 

Les reptiles des îles Galapagos

Les espèces les plus uniques et emblématiques des îles Galapagos sont surement les reptiles. En effet, entre tortues géantes et iguanes marins, d’incroyables animaux s’y sont développés.

Les lézards des îles Galapagos

Selon les études menées sur les îles, les lézards présents sur les îles Galapagos seraient vraisemblablement arrivés par dérive de matériaux flottants. Accrochés à des troncs d’arbres, ces animaux se seraient échoués sur l’île, emportés par les courants.

Les iguanes des îles Galapagos

On dénombre 4 espèces d’iguane sur les différentes îles des Galapagos, toutes endémiques de l’archipel.

Les plus célèbres sont les iguanes marins des Galapagos (Amblyrhynchus cristatus), seuls lézards de mer au monde, qui se sont adaptés à la vie sous marine pour pouvoir se nourrir et survivre.

Iguane marin des Galapagos (Amblyrhynchus cristatus)

Les 3 autres espèces appartiennent au genre Conolophus. Le plus célèbre d’entre eux est l’iguane terrestre des Galapagos (Conolophus subcristatus), espèce aux couleur variables selon l’île. Les deux denières espèces sont l’iguane rose des Galapagos (Conolophus rosada), découvert en 2010, et l’iguane terrestre de Santa Fe (Conolophus pallidus), que l’on rencontre uniquement sur l’île de Santa Fe.

Iguane terrestre des Galapagos (Conolophus subcristatus)
Iguane terrestre de Santa Fe (Conolophus pallidus)
Iguane rose des Galapagos (Conolophus rosada)

Autres espèces de lézards des îles Galapagos

Si les iguanes sont les lézards les plus célèbres des îles, ils ne sont pas les seuls. Les lézards les plus communs de l’archipel sont les lézards de lave (essentiellement Microlophus), 7 espèces de lézard endémiques des îles Galapagos. Il arrive aussi de croiser certains geckos endémiques comme le gecko des Galapagos (Phyllodactylus galapagensis).

Lézard de lave d’Espanola (Microlophus delanonis)

Les tortues des îles Galapagos

Les îles Galapagos abritent diverses espèces de tortues, aquatiques comme terrestres, qui sont elles aussi emblématiques de l’archipel. Selon les scientifiques, elles seraient arrivées, comme les lézards, en dérivant sur l’eau, leur carapace leur permettant de flotter.

Les tortues géantes des îles Galapagos

Comment parler des Galapagos sans parler des tortues géantes, qui sont surement l’emblème même de ces îles tropicales. Grâce aux grands espaces libres, les tortues de taille normales ont pu se développer et grossir, au point de devenir bien plus grosses que nulle part ailleurs. Grâce à leur métabolisme lent, elles peuvent vivre plus de 200 ans.

Certains considèrent que les tortues des Galapagos ne sont qu’une espèce (Chelonoidis nigra) composée de 10 sous-espèces. Cependant, les classifications scientifiques récentes indiquent 10 espèces différentes (qui se ressemblent grandement), qui sont les suivantes :

  • Tortue de Pinta (Chelonoidis abingdonii), éteinte le 24 juin 2012
  • Tortue du nord d’Isabela (Chelonoidis becki)
  • Tortue de San Cristóbal (Chelonoidis chathamensis)
  • Tortue de Santiago (Chelonoidis darwini)
  • Tortue de Pinzón (Chelonoidis duncanensis)
  • Tortue de Española (Chelonoidis hoodensis)
  • Tortue de Floreana (Chelonoidis nigra), éteinte à l’état sauvage
  • Tortue de Fernandina (Chelonoidis phantastica)
  • Tortue de Santa Cruz (Chelonoidis porteri)
  • Tortue du sud d’Isabela (Chelonoidis vicina)
Diego, tortue de plus de 100 ans qui a permis de sauver son espèce

What is Island Gigantism? - WorldAtlas.com

Les tortues marines des îles Galapagos

Une seule espèce de tortue marine vit et fait son nid sur les côtes des îles Galapagos : la tortue verte (Chelonia mydas).

Les serpents des Galapagos

La classification des serpents aux Galapagos n’est pas encore assez précise pour se prononcer sur le nombre d’espèces vivant (encore) sur l’archipel. On sait quoiqu’il arrive que celle-ci abrite le serpent des Galapagos (Pseudalsophis biserialis), espèce endémique des îles Galapagos, ainsi que quelque serpents de mer non endémiques.

 

Les oiseaux des îles Galapagos

On dénombre 58 espèces d’oiseaux aux Galapagos, dont 28 sont endémiques des îles. Ces oiseaux seraient arrivées par voie aérienne, et plusieurs individus s’y seraient installés au point de donner naissance à de nombreuses espèces uniques. Certains oiseaux marins seraient quand à eux arrivés par la mer, emportés par les courants (courant de Humboldt).

Les pinsons des Galapagos (ou pinsons de Darwin)

Les pinsons de Darwin sont 13 espèces de pinsons vivant uniquement sur les îles Galapagos. Chaque espèce est uniquement différentiable par la forme de son bec, possédant en dehors de cela des corps très similaires.

  • Géospize à bec conique (Geospiza conirostris)
  • Géospize à bec pointu (Geospiza difficilis)
  • Géospize à bec moyen (Geospiza fortis)
  • Géospize fuligineux (Geospiza fuliginosa)
  • Géospize à gros bec (Geospiza magnirostris)
  • Géospize des cactus (Geospiza scandens)
  • Géospize psittacin (Camarhynchus psittacula)
  • Géospize modeste (Camarhynchus pauper)
  • Géospize minuscule (Camarhynchus parvulus)
  • Géospize pique-bois (Camarhynchus pallidus)
  • Géospize des mangroves (Camarhynchus heliobates), éteint
  • Géospize olive (Certhidea olivacea)
  • Spizin de Cocos (Pinaroloxias inornata)
  • Géospize crassirostre (Platyspiza crassirostris)
Géospize fuligineux (Geospiza fuliginosa)
Géospize des cactus (Geospiza scandens)

Les rapaces des îles Galapagos

La buse des Galapagos

La buse des îles Galapagos est l’unique rapace diurne de l’archipel. Il se nourrit exclusivement de jeunes tortues et de jeunes iguanes, ainsi que de chèvres.

ガラパゴスノスリのストックフォト - iStock

Les hiboux et chouettes des Galapagos

On discerne deux espèces de hiboux aux Galapagos, la chouette effraie et le hiboux des marais. Aucune de ces deux espèces n’en est endémique.

Les oiseaux côtiers des îles Galapagos

Etant une archipel, la majorité des oiseaux des îles Galapagos vivent sur les côtes et se nourrissent dans l’océan. Nombreuses sont les espèces endémiques de ces îles :

L’albatros des Galapagos

L’albatros des Galapagos (Phoebastria irrorata) est un grand oiseau de la famille des albatros. Comme beaucoup d’autres animaux marins vivant sur ces îles, il est le seul à vivre dans un climat tropical.

A to Z of the Galapagos | Audley Travel

Le cormoran des Galapagos

Le cormoran des Galapagos (Phalacrocorax harrisi) est la seule espèce de cormoran vivant aux Galapagos. Il est également appelé cormoran aptère, car il est incapable de voler. En effet, ne possédant pas de réel prédateur sur les îles car étant un oiseau d’assez grande taille, ses ancêtres ont perdu l’habitude de voler, au point que ses ailes se sont atrophiées avec l’évolution.

Cormoran aptère (Phalacrocorax harrisi)

La tourterelle des Galapagos

La tourterelle des Galapagos (Zenaida galapagoensis) est elle aussi une espèce d’oiseau endémique des Galapagos. Elle se trouve principalement dans les milieux rocailleux des îles.

Tourterelle des Galapagos (Zenaida galapagoensis)

La mouette obscure des Galapagos

Espèce endémique des îles Galapagos, la mouette obscure des Galapagos serait la mouette la plus en danger d’extinction au monde. Leur population totale compterait en effet moins de 1000 individus.

Galapagos Gulls

Le héron des Galapagos

Proche descendant du grand héron, le héron des Galapagos est endémique de l’archipel.

Le manchot des Galapagos

Seul manchot à vivre dans un climat tropical, le manchot des Galapagos (Spheniscus mendiculus) est lui aussi une espèce endémique de l’archipel.

Manchot des Galapagos (Spheniscus mendiculus)

Le moqueur des Galapagos

Le moqueur des Galapagos est une espèce de passereaux endémique des îles Galapagos.

Free mockingbird Images, Pictures, and Royalty-Free Stock Photos ...

Les fous des Galapagos

Les Galapagos abritent 3 différentes espèces de fous : le fou masqué, le fou à pied rouge (Sula sula) et le fou à pieds bleu (Sula nebouxii). Si aucune d’entre elle n’est endémique des îles Galapagos, la majorité de la population mondiale de cette dernière niche dans l’archipel.

Fou à pieds bleus (Sula nebouxii)
Fou à pieds rouges (Sula sula)

Les frégates des îles Galapagos

On dénombre deux espèces de frégates aux Galapagos : la frégate du Pacifique (Fregata minor) et la frégate superbe (Fregata magnificens). Ils ne sont pas endémiques de ces îles.

 

Les mammifères des îles Galapagos

En dehors des animaux introduits par l’Homme (chèvre, chats, chiens) et avant que celui-ci découvre les îles, aucun mammifère terrestre ne s’était développé sur l’archipel. Plusieurs mammifères marins y ont en revanche élus domicile.

Les otaries des îles Galapagos

Deux espèces d’otaries peuplent les côtes des îles Galapagos, et toutes deux en sont endémique. Il s’agit de l’otarie des Galapagos (Zalophus wollebaeki) et de l’otarie à fourrure des Galapagos (Arctocephalus galapagoensis).

Otarie des Galapagos (Zalophus wollebaeki)
Otarie à fourrure des Galapagos (Arctocephalus galapagoensis)

Les autres mammifères marins proche des côtes des Galapagos

D’autres mammifères marins peuvent être rencontrés proche de l’archipel, comme les dauphins et les baleines (baleines à bosse et rorqual de Byrde.

 

Les poissons des îles Galapagos

Nombreuses sont les espèces de poissons qui vivent aux abords des côtes de l’archipel. On en compte environ 300 espèces, dont 4 espèces de raies et 12 espèces de requins.

 

Les invertébrés des îles Galapagos

Les îles des Galapagos regorgent également de nombreux invertébrés. On en dénombre environ 1600 espèces, dont plusieurs espèces sont endémiques.

Le crabe rouge des Galapagos

Le crabe rouge des Galapagos est l’espèce de crabe la plus célèbre des Galapagos. On la trouve sur les plages de nombreuses îles, dont elle est endémique.

Sally Lightfoot Crab on a lava rock - Advanced Media Integration

 

Nous espérons que cet article vous aura plus et vous aura permis de voyager à travers ces îles à la biodiversité unique 😊. N’hésitez pas à partager cet article à vos proches qui aiment ces îles ou qui rêveraient d’y aller ! Si vous souhaitez en savoir plus sur la faune de notre planète, nos fiches animales vous intéresseront surement !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*