Baleine bleue

La baleine bleue, également surnommée rorqual bleu, est un mammifère marin de l’ordre des cétacés (et en particulier des balénoptéridés, famille des baleines). Avec une taille pouvant dépasser les 30 mètres de long, elle est le plus gros et grand animal actuellement vivant sur notre planète. Malgré cette haute renommée, la baleine bleue est un animal menacé, qui figure sur la liste rouge des espèces en voie de disparition.

 

Classification scientifique de la baleine bleue

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Cétacé mysticète
  • Famille : Balénoptéridé
  • Genre : Balaenoptera
  • Espèce : musculus
  • Nom scientifique : Balaenoptera musculus

 

Sous-espèces de baleine bleue

On distingue au moins 3 sous-espèces de baleine bleue, peuplant chacune un endroit précis du globe :

  • Balaenoptera musculus musculus (Hémisphère Nord, principalement Atlantique Nord et Pacifique Nord)
  • Balaenoptera musculus intermedia (Océan Antarctique)
  • Balaenoptera musculus brevicauda (Hémisphère Sud, principalement Océan Indien et sud de l’Océan Pacifique)

 

Caractéristiques Physiques de la baleine bleue

Taille

25 à 30 m de long, parfois plus.

Elle est le plus grand animal du monde.

Poids

  • Corps : environ 150 à 170 tonnes
  • Cœur : 600 kg (pompe 10 000 litres de sang)
  • Langue : 2,7 tonnes (peut porter jusqu’à 90 tonnes d’eau et de nourriture)

Longueur des nageoires

  • Nageoires pectorales : 3 à 4 m
  • Nageoires caudale : 6 à 7,5 m de large

Taille du pénis

2,4 m en moyenne

Taille et nombre des fanons (dents de baleine)

1 m / 300 fanons au total sur sa mâchoire

Rorqual bleu qui nage sur un côté

Morphologie et apparence

La baleine bleue est une baleine de très grande taille, qui possède cependant un corps long assez aérodynamique. Cette baleine se caractérise par ses très grands fanons, ses excroissances au bout du museau ainsi qu’un aileron dorsal de petite taille. Sa nageoire caudale est grande et puissante, comme ses nageoires pectorales. Elle possède sur le ventre une série de plis ; ses yeux sont petits et noirs.

Cette baleine est facilement reconnaissable par la couleur bleu gris qui recouvre la partie supérieure de son corps, qu’elle est la seule à posséder. La partie inférieure de son corps, son ventre et l’intérieur de ses nageoires, est plus claire, généralement blanc bleu.

 

Performances physiques de la baleine bleue

Temps d’apnée

Environ 35 minutes

Vitesse

  • Vitesse de croisière : 20 km/h environ
  • Vitesse de pointe : jusqu’à 50 km/h

 

Habitat de la baleine bleue

Régions

Tous les océans du globe, en particulier en pleine mer dans les zones arctiques

Biotope

La baleine bleue vit généralement en pleine mer, dans les eaux froides (arctique et antarctique) pour se nourrir et migre vers les eaux plus chaudes pour la reproduction.

Rorqual bleu qui saute hors de l'eau

Évolution de son habitat

La pollution marine, le réchauffement de l’eau et l’importante quantité de plastique déversée dans les océans et les mers du globe transforment peu à peu l’habitat de la baleine bleue.

 

Régime alimentaire de la baleine bleue

Type de régime

Carnivore

Nourriture

La baleine bleu se nourrit principalement du krill comme la plupart des baleines, ainsi que de plancton (phytoplancton comme zooplancton). Il lui arrive aussi de se nourrir de petits poissons, de calmars et de crustacés, attrapés en même temps que le krill.

Rorqual bleu qui se nourrit en ouvrant la gueule

Longévité de la baleine bleue

L’espérance de vie de la baleine bleue se situe entre 80 et 100 ans.

 

Mode de vie et comportement de la baleine bleue

Vie sociale

La baleine bleue est un animal solitaire : elle vit généralement seule, parfois accompagnée d’un autre congénère au plus. Les femelles vivent quant à elles avec leurs baleineaux jusqu’à ce que celui-ci soit assez grand pour se débrouiller seul.

Elle chasse en profondeur la journée et en surface pendant la nuit. Elle est en effet toujours très active, et mange de grandes quantités de nourriture chaque jour (jusqu’à 4000 kg de krill en une journée !).

Rorqual bleu qui nage avec des plongeurs

Chaque année, de nombreuses baleines bleues migrent dans les eaux chaudes pour mettre bas et donner naissance à leurs petits. Chaque baleine ne vient cependant pas tous les ans, les femelles élevant leurs petits pendant plusieurs années avant de les laisser se débrouiller seuls.

Cri

Comme les autres baleines, la baleine bleue utilise différents sons pour communiquer avec ses congénères. Autre record de cet animal il possède le plus puissant chant de tout le règne animal, se propageant sur plusieurs milliers de kilomètres ! La signification de ces sons est encore mal comprise, mais elles les utilisent notamment pour trouver leurs partenaires.

Comme les baleines à bosse, certaines baleines bleues de l’océan indien réalisent “le chant des baleines“, suite de notes répétitive encore énigmatique pour les chercheurs.

Prédateurs

De par son imposante taille, la baleine bleue ne possède qu’un seul réel prédateur : l’orque, qui s’attaque surtout aux baleineaux.

Technique de chasse

Comme les autres baleines se nourrissant de plancton et de krill, la baleine bleue ouvre grand la gueule pour la remplir d’un maximum de nourriture. Elle referme ensuite sa gueule, puis filtre l’eau grâce à ses fanons, pour la rejeter et ne garder que les proies qu’elle avale directement.

 

Reproduction de la baleine bleue

Sevrage

7 à 9 mois environ

Maturité sexuelle

5 à 15 ans

Portée

1 baleineau (parfois 2 bien que très rare), qui naît tous les 2 à 3 ans

Rorqual bleu mère et son petit qui nagent

Gestation

10 à 12 mois

Poids des petits

A la naissance, le baleineau mesure déjà 7 m et pèse environ 2 tonnes.

Il est (assez logiquement) le plus grand et plus lourd bébés animal du monde.

Période de reproduction

La saison des amours s’étale du début de l’automne à la fin de l’hiver

 

Menaces et conservation de la baleine bleue

Danger d’extinction

La baleine bleue est un animal en danger (EN) d’extinction selon l’UICN.

Menaces

Différentes menaces pèsent sur la baleine bleue, venant principalement de l’activité humaine et du réchauffement climatique. Elles sont les suivantes :

  • Réchauffement et acidification des océans, dangereux directement pour le rorqual bleu comme pour ses proies, qui se raréfient
  • Pêche et surpêche, qui menace cet anima
  • Augmentation de la quantité de plastique dans les océans
  • Chasse à la baleine, quasi totalement interdite mais qui sévit toujours illégalement dans certaines régions

Populations

La population de baleine bleue dans le monde est aujourd’hui estimée entre 1150 et 4500 (vers 2300 selon les recherches les plus complètes).

Bien que cela paraisse peu, la population de baleine bleue a grandement ré augmentée depuis les années 70, grâce à l’interdiction de la chasse à la baleine dans de nombreux pays.