Bison d’Europe

Le bison d’Europe est un grand mammifère ruminant de la famille des bovidés, plus particulièrement des bovinés. Plus grand animal d’Europe, ce bovin vit principalement dans les forêts de feuillus en Europe de l’Est et du Nord et en Russie. Il se nourrit essentiellement de divers herbacés et de graminées.

Autrefois exterminé et totalement disparu à l’état sauvage, le bison d’Europe a été réintroduit (non sans mal) dans son milieu naturel, où il joue un rôle essentiel (dissémination des graines et régénération des forêts). Cependant, l’évolution de son habitat et le manque de brassage génétique font de cet animal une bête encore menacée, figurant sur la liste rouge des espèces en voie d’extinction.

 

Classification scientifique du bison d’Europe

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Artiodactyle ruminant
  • Famille : Bovidé boviné
  • Genre : Bison
  • Espèce : bonasus
  • Nom scientifique : Bison bonasus

 

Espèces/sous-espèces du bison d’Europe

On distingue 3 différentes espèces de bison d’Europe, dont 2 ont disparues. Elles sont les suivantes :

  • Bison bonasus bonasus : seule sous-espèce encore vivante actuellement à l’état sauvage, en Pologne et en Allemagne
  • Bison bonasus caucasicus : éteint, qui vivait dans la région du Caucase
  • Bison bonasus hungarorum : éteint, qui vivait dans les montagnes des Carpates et en Transylvanie

 

Caractéristiques Physiques du bison d’Europe

Taille

  • Longueur : environ 3 m, jusqu’à 3,40 m
  • Garrot : 1,75 m à 2 m

Poids

  • Femelles : 350 à 600 kg
  • Mâles : 600 à 1000 kg

Le bison d’Europe est le plus gros mammifère d’Europe.

Bison d'Europe debout dans une clairière

Morphologie et apparence

Le bison d’Europe est un gros animal massif, qui possède une musculature imposante, des pattes de taille moyenne mais puissantes, un tête allongée surmontée de grosses cornes arquées (jusqu’à 40 cm) vers l’intérieur. Comme son cousin le bison d’Amérique, il possède une barbe touffue et une excroissance au niveau du crâne. La bosse qu’il possède sur son dos est quant à elle moins prononcée que sur son cousin d’Amérique, tout comme sa toison au dessus de la tête. Son dos est plutôt droit et horizontal, quand à celui du bison d’Amérique qui est plus oblique.

Il possède une épaisse toison laineuse de couleur brune, avec assez peu de nuances. Ses poils les plus longs, au dessus et autour de sa tête, peuvent cependant avoir des teintes un peu plus orangées.

 

Habitat du bison d’Europe

Régions

Europe : uniquement à l’état sauvage en Pologne, Biélorussie et Ukraine, mais également dans des réserves en Finlande, Suède, Slovaquie,, Lituanie, RoumanieRussie et Allemagne, autrefois France, Suisse et Transylvanie.

Biotope

Le bison d’Europe vit principalement dans les forêts tempérées de feuillus et enneigées, et les territoires boisés en général.

Bison d'Europe dans une forêt de feuillus

Évolution de son habitat

L’habitat du bison d’Europe est de plus en plus en danger à cause de l’agriculture et de la transformation des forêts.

 

Régime alimentaire du bison d’Europe

Type de régime

Strictement herbivore

Bison d'Europe qui broute de l'herbe dans les pâturages

Nourriture et proies favorites

Le bison d’Europe est un ruminant : il se nourrit de nombreux végétaux, principalement de l’herbe, mais aussi des feuilles, de l’écorce, des glands, des champignons et des arbustes.

 

Mode de vie et comportement du bison d’Europe

Vie sociale

Le bison d’Europe est un animal social : il vit toujours en grands groupes (troupeaux) de plusieurs individus. Cependant, femelles et mâles matures sont séparés. En effet, les femelles vivent en troupeaux ensemble avec leurs petits, qui peuvent compter jusqu’à 30 individus et sont dirigés par une bisonne âgée, tandis que les mâles adultes vivent en groupe de 2 à 4 individus. Mâles et femelles ne se fréquentent que pour la reproduction lors de la saison des amours, période marquée par de fréquents combats entre les mâles.

Troupeau de bison d'Europe dans un lac de forêt

Le bison est un animal nocturne, principalement crépusculaire : il vit et se déplace la nuit, mais se nourrit principalement à l’aube et à la tombée de la nuit. La journée, les bisons cherchent à se rafraîchir, et passent la plupart de leur temps à l’ombre sous les arbres ou dans la boue, qui les protège des parasites. Bien qu’étant des animaux assez calmes, il peuvent s’énerver rapidement s’ils ressentent du danger, et n’hésitent pas à intimider et charger.

Prédateurs

De par son imposante taille, le bison d’Europe adulte ne possède pas de réel prédateur. Seule une meute de loups gris peut s’attaquer à lui, mais ils attaqueront surtout les jeunes ou les animaux faibles (blessés ou âgés).

Longévité

L’espérance de vie du bison d’Europe est de :

  • A l’état sauvage : 15 à 20 ans (maximum)
  • En captivité : 20 ans en moyenne

 

Reproduction du bison d’Europe

Sevrage

Entre 6 et 8 mois

Maturité sexuelle

3 à 4 ans

Portée

1 seul petit veau, pesant environ 25 kg

Mère bison d'Europe et son petit veau

Gestation

9 mois

Période de reproduction

La saison des amours a généralement lieu à la fin de l’été et en début de l’automne (fin août à octobre).

 

Menaces et conservation du bison d’Europe

Danger d’extinction

Le bison d’Europe est officiellement un animal Vulnérable (VU) selon l’UICN.

Menaces

Le bison d’Europe est exposé à différentes menaces, principalement causées par l’Homme. Elles sont les suivantes :

  • Chasse et extermination massive (au cours des siècles précédents)
  • Destruction de son habitat naturel au profit de l’agriculture
  • Morcellement de son habitat et séparation des différents groupes d’individus à l’état sauvage

Le bison d’Europe est cependant de moins en moins touché par ces deux premières menaces, étant une espèce grandement protégée car récemment réintégrée dans son habitat naturel.

Disparition à l’état sauvage et réintroduction

En effet, le bison d’Europe a totalement disparu à l’état sauvage au cours du XVIIe siècle à cause de la chasse et du braconnage trop important. Les derniers bisons survivants (54 individus) ne subsistaient que dans un parc zoologique en 1920. Ils ont ensuite été réintroduits en Pologne, en Allemagne et en Russie à partir de 1952 jusqu’à ce jour.

Néanmoins, le manque de diversité génétique lors de sa réintroduction et la destruction continuelle de son habitat rendent cet animal rare encore en danger actuellement.

Taille de la population

En 2017, on comptait précisément 7 180 bisons d’Europe, dont 5 036 vivant à l’état sauvage.