Carcajou (ou glouton)

Le carcajou, aussi appelé glouton et anciennement wolvérène, est un mammifère appartenant à la famille des mustélidés. Animal assez méconnu, le carcajou est un animal téméraire et agressif, qui n’hésite pas à attaquer des prédateurs bien plus gros que lui pour voler leur nourriture. C’est d’ailleurs son courage qui a donné son nom anglais “wolwerine” au célèbre personnage des X-Men. Il se nourrit principalement de carcasses, bien qu’il chasse également diverses proies et mange certains végétaux. On le trouve essentiellement dans la taïga et la toundra du Nord, en Eurasie ainsi qu’en Amérique du Nord.

Vivant sur une large aire de répartition, le carcajou n’est pas une espèce en voie d’extinction à l’échelle mondiale. Elle est cependant en danger dans certaines régions, et a déjà disparu de certaines zones qu’elle peuplait autrefois.

 

Classification scientifique du carcajou

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Mustélidé
  • Genre : Gulo
  • Espèce : gulo
  • Nom scientifique : Gulo gulo

 

Sous-espèces de carcajous

On dénombre actuellement 6 sous-espèces de carcajous. Elles sont les suivantes :

  • Glouton d’Europe (Gulo gulo gulo)
  • Glouton d’Amérique du Nord (Gulo gulo luscus)
  • Glouton de l’île de Vancouver (Gulo gulo vancouverensis)
  • Glouton de Kenaï (Gulo gulo katschemakensis)
  • Gulo gulo albus
  • Gulo gulo luteus

 

Caractéristiques physiques du carcajou

Taille

  • Longueur : entre 65 et 110 cm (les femelles sont 30% moins grandes que les mâles)
  • Queue : entre 17 et 35 cm

Poids

  • Femelles : 8 à 12 kg en moyenne
  • Mâles : 12 à 18 kg en moyenne (record exceptionnel : 32 kg)

On observe une différence de poids selon les régions, les gloutons du Nord étant en moyenne plus gros que les gloutons du Sud.

Caractéristiques du corps

Le carcajou est un mammifère de taille moyenne ressemblant à un petit ours. Il possède un corps assez trapu, surélevé par de courtes pattes larges munies de griffes courbées semi-rétractiles ainsi qu’une assez longue queue touffue. Sa grosse tête est ronde et son museau pointu, tandis que ses yeux sont petits et noirs et ses oreilles très petites et arrondies. Sa mâchoire est sertie de solides dents, idéalement agencées dans sa bouche pour déchiqueter la viande.

La fourrure du carcajou est épaisse, huileuse et hydrophobe, ce qui le protège des températures extrêmes. Cette robe dense sombre est quasi uniformément brune foncée noire, à l’exception d’une bande de poils variant du brun clair au chamois, qui part des épaules jusqu’à la queue. Il arrive également qu’il ait une sorte de masque brun clair à argenté qui entoure sa gueule.

 

Performances physiques du carcajou

Vitesse de pointe

Le carcajou peut faire des pointes de 45 km/h.

Capacités de grimpeur

D’après plusieurs études, le glouton peut gravir 1500 mètres de dénivelé de glace et de zone rocheuse en moins d’1 heure 30. Il peut également facilement grimper aux arbres.

 

Habitat du carcajou

Régions

Le glouton possède une répartition circumpolaire : on le trouve un peu partout autour du Pôle nord.

Amérique du Nord : Canada et nord des Etats-Unis (Alaska)

Eurasie : Scandinavie, nord de la Russie (principalement Sibérie), de la Chine et de la Mongolie

Biotope

Le carcajou est essentiellement présent dans la toundra et la taïga (forêt boréale de conifères) arctique.

Évolution de son habitat

L’habitat du carcajou est menacé par le réchauffement climatique. Il est d’ailleurs en danger dans certaines zones, bien que son habitat soit encore peu connu et qu’il s’étende sur de vastes territoires.

 

Régime alimentaire du carcajou

Type de régime

Essentiellement carnivore, principalement charognard

Nourriture et proies favorites

La majorité de l’alimentation du carcajou est constituée de carcasses de grands animaux morts (caribous, orignaux), naturellement ou tués par un plus grand prédateur (ours, loup, lynx). Animal très vorace (qui lui a valu le nom de glouton), il possède de nombreuses autres sources d’alimentation diverses.

Il chasse notamment, souvent de divers petits mammifères comme les lapins, les lièvres, les castors du Canada, les porcs-épics, les rats, les campagnols, les taupes et le lemming. Il lui arrive cependant de s’attaquer à des proies bien plus grandes que lui (généralement affaiblies cependant) comme des cerfs, des rennes et même parfois des élans et des bisons. Le carcajou s’attaque également aux petits prédateurs, comme les hermines, les jeunes loups, les coyotes, les lynx et les renards.

Il complète son alimentation avec toute sorte de nourriture : poissons, oiseaux et leurs œufs, insectes et leurs larves, racines, graines et baies.

 

Mode de vie et comportement du carcajou

Vie sociale

Le carcajou est un animal solitaire : il vit pratiquement toujours seul, et mâles et femelles se retrouvent principalement pour la reproduction. Les mâles non apparentés ne se tolèrent pas et peuvent d’ailleurs se battre s’ils se croisent. Ce sont des animaux territoriaux, qui possèdent de vastes territoires qu’ils marquent avec leur urine, leurs excréments et autres déjections depuis leurs glandes.

A l’inverse, les carcajous semblent être bien plus doux avec les membres de leur famille. En effet, la mère élève ses petits pendant quelque mois, au cours desquels le père leur rend régulièrement visite. Après cette courte période, il arrive que les jeunes le retrouvent pour passer du temps et voyager avec lui.

Comportement

On sait en réalité assez peu de choses sur le glouton car c’est un animal très difficile à étudier à cause de sa zone de répartition peu accessible.

On sait que c’est un animal à la fois diurne et nocturne, qui peut se nourrir n’importe quand dans la journée selon les disponibilités et les menaces. Animal très agressif et violent, il est craint par tous les prédateurs voisins, qui connaissent sa ténacité. Il lui arrive de grimper aux arbres grâce à ses grosses griffes qui lui permettent de s’accrocher à l’écorce.

Ce sont de grands voyageurs, qui parcourent environ 40 km par jour pour trouver de quoi se nourrir. Contrairement à beaucoup d’animaux de ces régions froides, le glouton n’hiberne pas. Il se cache, dort et met bas dans divers abris, comme une grotte, un buisson ou même une carcasse.

Prédateurs

De par sa violence et son agressivité, le carcajou possède peu de réels prédateurs.

En dehors des trappeurs, les seuls animaux pouvant l’attaquer sont le loup gris (meute), l’ours brun (grizzli) et l’ours noir, (parfois) le puma, et les autres carcajous.

Territoire

Les carcajous vivent sur de très larges territoires. Ils mesurent environ :

  • Femelles : moins de 100 km2
  • Mâles : plus de 1 000 km2

Cette répartition permet non seulement aux mâles de s’éviter mais également à mâles et femelles de se rencontrer plus facilement.

Technique de chasse

Charognard, la principale tactique du carcajou est de repérer une carcasse à l’aide de son excellent odorat, qui lui permet de détecter des proies près de 6 m sous la neige. Voleur agressif, il lui arrive également de s’attaquer à des prédateurs parfois bien plus gros que lui comme les loups (même en meute) pour leur dérober leur butin.

Point de vue réelle technique de chasse, le glouton se jette simplement sur sa proie et la tue d’une violente morsure. Selon certaines croyances (plus qu’études), les carcajous s’allient parfois avec les renards roux. Ils se placent en embuscade sur une branche, et attend que les renards rabattent une grosse proie (orignal) vers lui. Une fois la proie en dessous, il lui saute dessus et l’épuise en enroulant sa queue sur son cou, pour finalement la tuer d’une morsure à la veine jugulaire.

Longévité

L’espérance de vie du carcajou est de :

  • A l’état sauvage : 8 à 10 ans, peut-être un peu plus
  • En captivité : 15 à 17 ans

 

Reproduction du carcajou

Maturité sexuelle

1 à 2 ans en moyenne

Portée

1 à 5 petits carcajous au pelage blanc à la naissance, qui fonce ensuite. Une femelle a une portée tous les 2-3 ans environ.

Gestation

30 à 40 jours, même si le fœtus reste dans le ventre de la mère presque 1 an (période d’inactivité)

Sevrage

9 à 10 semaines environ

Période de reproduction

La saison des amours du carcajou a lieu de mai à juillet.

 

Menaces et conservation du carcajou

Danger d’extinction

Le carcajou est une préoccupation mineure (LC) selon le statut de conservation de l’UICN.

Malgré ce statut, le carcajou est en grand danger d’extinction dans certaines régions, comme dans l’est du Canada où il a pratiquement totalement disparu.

Menaces

Les menaces qui pèsent sur le lycaon sont principalement liées à l’activité humaine. Elles sont principalement les suivantes :

  • Destruction de son habitat naturel à travers le défrichement des forêts au profit de l’agriculture et le réchauffement climatique
  • Chasse et pièges destinés aux loups dans lesquels les gloutons se font prendre
  • Diminution des populations de loups gris, qui permettait au carcajou de se nourrir des carcasses tuées par ces animaux

Taille de la population

NC