Aigle royal

Aigle royal

L’aigle royal (Aquila chrysaetos), aussi appelé aigle doré, est un grand rapace que l’on trouve dans diverses régions tempérées et froides du globe. Carnivore, il se nourrit des nombreuses proies que sa taille lui permet d’attraper.

En France, ce grand oiseau de proie est une espèce prioritaire et protégée.

Classification de l'aigle royal

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Accipitridé
  • Genre : Aquila
  • Espèce : chrysaetos
  • Nom scientifique : Aquila chrysaetos

Sous-espèces d'aigles royaux

On dénombre 6 sous-espèces d’aigles royaux, qui sont différentes selon la région.

  • Aigle royal d'Amérique (Aquila chrysaetos canadensis)
  • Aigle royal européen (Aquila chrysaetos chrysaetos)
  • Aigle royal d'Asie ou aigle royal de l'Himalaya (Aquila chrysaetos daphanea)
  • Aigle royal africain (Aquila chrysaetos homeyeri)
  • Aigle royal japonais (Aquila chrysaetos japonica)
  • Aigle royal sibérien (Aquila chrysaetos kamtschatica)

Caractéristiques physiques de l'aigle royal

Taille

Hauteur :

66 à 100 cm de haut (les femelles sont généralement plus grosses que les mâles)

Envergure :

Environ 1,80 à 2,34 mètres (record à 2,81 m)

L’aigle royal est un des plus grands aigles du monde.

Poids

  • Femelle : 3,25 à 6,35 kg (parfois plus, maximum enregistré de 12,1 kg)
  • Mâle : 2,5 à 4,05 kg

Morphologie et apparence

L’aigle royal est un grand rapace qui possède un corps imposant, une longue queue et de grandes ailes larges, terminées de longues plumes pointues

Ses serres jaunes sont puissantes et son bec est crochu et suit un dégradé allant du jaune au gris foncé, et lui permettent d’être très efficace à la chasse. Ses yeux perçants sont bruns clairs.

Son plumage est principalement brun foncé, clairsemé de beige crème voire blanc sur le ventre, le dessous des ailes et la queue. 

Il est facilement reconnaissable par le tour de sa tête qui est plus clair que le reste de son corps, aux couleurs allant du beige au jaunâtre doré.

Performances physiques de l'aigle royal

Vitesse

  • En vol : 45-50 km/h en moyenne pour 130 km/h maximum
  • En piqué : 320 km/h

L’aigle royal est le 2ème animal le plus rapide du monde

Vue perçante

Jusqu’à 3 km

Écologie et répartition de l'aigle royal

Répartition géographique

L’aigle royal est très répandu on le trouve en Amérique du Nord ainsi qu’en Europe, en Asie et au Nord de l’Afrique.

Existant (résident)
Afghanistan ; Algérie ; Allemagne ; Andorre ; Autriche ; Azerbaïdjan ; Biélorussie ; Bulgarie ; Canada ; Croatie ; Danemark ; Égypte ; Estonie ; Éthiopie ; Finlande ; France ; Géorgie ; Grèce ; Hongrie ; Iran ; Irak ; Italie ; Jordanie ; Lettonie ; Libye ; Liechtenstein ; Mauritanie ; Mexique ; Moldavie ; Maroc ; Myanmar ; Macédoine du Nord ; Oman ; Palestine, État de ; Portugal ; Roumanie ; Russie ; Arabie saoudite ; Slovaquie ; Slovénie ; Espagne ; Suède ; Suisse ; République arabe syrienne ; Tunisie ; Turquie ; Ukraine ; Émirats arabes unis ; Royaume-Uni ; Yémen

Existant (élevage)
Albanie ; Arménie ; Bhoutan ; Bosnie-Herzégovine ; Chine ; Inde ; Israël ; Japon ; Kazakhstan ; Corée du Nord ; Corée du Sud ; Kirghizstan ; Mali ; Mongolie ; Monténégro ; Népal ; Norvège ; Pakistan ; Pologne ; Russie (Russie d'Asie orientale) ; Serbie ; Tadjikistan ; Turkménistan ; Ouzbékistan ; Sahara occidental

Existant (non reproductif)
Tchéquie ; Liban ; Lituanie

Extant et vagabond (non reproducteur)
Koweït

Extant et vagabond (passage)
Saint-Pierre-et-Miquelon

Existant et vagabond
Belgique ; Chypre ; Gibraltar ; Malte ; Pays-Bas

Éteint et auparavant vagabond
Irlande

Habitat

L’aigle royal vit dans les montagnes, les taïgas, les toundras, les forêts de conifère tempérées et les plaines et prairies tempérées.

Régime alimentaire de l'aigle royal

Type de régime

Strictement carnivore

Nourriture et proies

L’aigle royal se nourrit principalement de petits mammifères comme les divers rongeurs de petite taille (lapins, souris, rats, écureuils) et moyenne taille (lièvres, marmottes, chiens de prairie), ainsi que d’autres proies plus grandes comme les renards, les blaireaux et même les petits de plus grands animaux comme les bébés chamois, mouflons et chèvres.

Il complète son régime de certains reptiles (certains serpents comme les vipères) ainsi que d’oiseaux plus petits (faisans, tétras, lagopède, geai).

Mode de vie de l'aigle royal

Vie sociale

L’aigle royal est un animal monogame : il reste la majeure partie de sa vie en couple, avec un partenaire qu’il garde généralement toute sa vie.

La vie en couple est importante car mâles et femelles élèvent ensemble leurs petits.

Comportement

L’aigle royal est un animal crépusculaire, qui chasse le matin et en fin d’après-midi. La journée, il se repose sur une branche.

Bien qu’étant principalement sédentaires, les aigles royaux des régions les plus froides migrent en hiver vers un lieu où les proies sont plus nombreuses.

Cri

L’aigle glatit, trompette : ces cris ressemblent à de puissants sifflements.

Le petits communiquent avec leur mère à l’aide d’une sorte de jappement.

Prédateurs / compétition inter-spécifique

L’aigle royal adulte ne possède pas de prédateurs, figurant en haut de la chaîne alimentaire dans son habitat.

Il est cependant en compétition avec d’autres grands oiseaux pour la chasse, principalement les grands pygargues comme le pygargue à queue blanche et le pygargue à tête blanche.

Longévité

20 à 200 km2 par couple, selon disponibilité en proies et en espace

Longévité

L’espérance de vie de l’aigle royal est de :

  • A l’état sauvage : 25 à 30 ans
  • En captivité : jusqu’à 40 ans

Reproduction de l'aigle royal

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame

Sevrage

Vole en dehors du nid pour la première fois vers ses 6680 jours, mais est nourri par ses parents pendant encore 30 à 80 jours.

Il est donc totalement indépendant vers ses 3-4 mois.

Accouplement

Montées en spirale, piqués, et au cours de laquelle le mâle montre sa dextérité et son agilité à la femelle, en rattrapant en piqué des cailloux ou des branches qu’il laisse tomber de haut.

Maturité sexuelle

L’aigle royal est sexuellement mature à 4 à 7 ans environ

Période de ponte

La saison des amours de l’aigle royal a lieu en hiver (décembre à février).

Lieux de ponte

Grand nid (2 à 3 mètres de diamètre en moyenne), construit en haut d’une falaise ou d’un arbre et parfois réutilisé plusieurs années.

Nombre de pontes sur une année

1 à 4 pontes, mais généralement un seul jeune survit

Nombre d’œufs par ponte

1 œuf par ponte

Gestation (avant la ponte)

40 à 46 jours avant la première ponte

Durée d'incubation

35 à 45 jours environ

Menaces et conservation de l'aigle royal

Statut UICN (danger d'extinction)

L’aigle royal est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur l’aigle royal sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (urbanisation, réchauffement climatique, …)
  • Mort directe (chasse à l’aigle et braconnage, collision avec les éoliennes)

Populations

Selon les estimations, on dénombrerait entre 170 000 et 250 000 aigles royaux à l’état sauvage.

La population mondiale d’aigle royal est actuellement stable.

Photos de l'aigle royal

Vidéo l'aigle royal