Bec-en-sabot du Nil

Bec-en-sabot du Nil

Le bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex), aussi appelée Abu Markub (“père du soulier” en arabe soudanais), est un grand oiseau échassier, seul membre de la famille des Balaenicipitidés. On le trouve dans certains marais et savanes inondées en Afrique. Carnivore et piscivore, il se nourrit principalement de grands poissons.

Taxonomie du bec-en-sabot du Nil

Classification du bec-en-sabot du Nil

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Aves
  • Ordre : Pelecaniforme
  • Famille : Balaenicipitidae
  • Genre : Balaeniceps
  • Espèce : rex
  • Nom scientifique : Balaeniceps rex

Sous-espèces du bec-en-sabot du Nil

Aucune sous-espèce de bec-en-sabot du Nil n’est actuellement reconnue : l’espèce est monotypique.

Caractéristiques physiques du bec-en-sabot du Nil

Taille

  • Longueur : 100 à 140 cm de haut
  • Envergure : 2,30 à 2,60 cm ailes déployées
  • Bec (partie supérieure) : 18,8 à 24 cm de long
Les mâles sont en moyenne un peu plus grands que les femelles.

Poids

4 à 7 kg environ, les mâles étant légèrement plus lourds que les femelles en moyenne

Morphologie et apparence

Le bec-en-sabot du Nil est un grand échassier qui possède un long corps plutôt massif, de grandes ailes terminées de très longues plumes, une large queue et de très longues pattes terminées de très larges pieds sombres.

On le reconnaît facilement par son très grand et large bec bulbeux gris jaunâtre. La mandibule supérieure est très carénée et est terminée par un ongle pointu. Sa tête, plus petite que son bec, est arrondie et postée sur un long cou épais. Ses yeux sont ronds, de couleur bleue et noire.

Si mâles et femelles sont assez similaires, ce premier est en moyenne un peu plus grand et possède un bec plus long.

Le plumage de ce grand oiseau est lisse, à l’exception d’une petite mèche à l’arrière du crâne. Sa robe est grise cendrée, avec quelque zones plus foncées (gris foncé presque noir), notamment les plumes supérieures des ailes. Son plumage reste le même tout au long de l’année (pas de plumage nuptial).

Performances physiques du bec-en-sabot du Nil

Vitesse

Le bec-en-sabot peut effectuer des pointes entre 35 et 48 km/h.

Vol

Le vol du bec-en-sabot est lent, avec le cou rétracté et les pattes tendues.

Écologie et répartition du bec-en-sabot du Nil

Répartition géographique

Le bec-en-sabot du Nil vit dans plusieurs pays eu centre de l’Afrique tropicale.

Présent :

République centrafricaine ; République démocratique du Congo ; Rwanda ; Soudan du Sud ; Soudan ; Tanzanie ; Ouganda ; Zambie

Présent et vagabond (non reproducteur) :

Éthiopie

Habitat

Le bec-en-sabot du Nil vit essentiellement dans les zones humides comme les marais d’eau douce et les savanes inondables, riches en roseaux et en papyrus. Il chasse dans les rivières et les points d’eau stagnants.

Régime alimentaire du bec-en-sabot du Nil

Type de régime

Principalement piscivore mais en réalité carnivore

Nourriture et proies

Redoutable prédateur, le bec-en-sabot du Nil se nourrit de divers poissons, principalement des protoptères (dipneustes), des poissons-chats et des tilapias (genre Clarias).

Il mange également des amphibiens (grenouilles), des serpents d’eau, des jeunes crocodiles, des mollusques, des tortues ou des varans, plus rarement des rongeurs, des petits oiseaux et des charognes.

MODE DE VIE Du bec-en-sabot du Nil

Vie sociale

Le bec-en-sabot du Nil est un animal solitaire, qui passe pratiquement toute l’année seul. En dehors de la reproduction, les couples chassent en effet de leur côté.

C’est seulement à la saison des amours que les couples sont plus unis : après la parade nuptiale, ils construisent le nid, gardent un territoire et élèvent leurs petits ensemble (le processus de reproduction durant 6 à 7 mois).

Territoire

Chaque couple de bec-en-sabot du Nil défend un territoire de 2 à 4 km2 en moyenne.

Comportement

Le bec-en-sabot du Nil est un oiseau diurne, qui passe le plus clair de sa journée à chasser. Ce sont des animaux très calmes, qui restent immobiles de longs moments.

Habituellement sédentaires, il arrive que les becs-en-sabots du Nil effectuent de courtes migrations en cas de pénurie de nourriture. Ces oiseaux sont assez peu farouches et agressifs envers les humains : ils se laissent facilement approcher.

Communication et vocalises

Assez silencieux, ces oiseaux peuvent communiquer au sein de leur couple ou avec leurs petits à travers des claquements de becs et des gémissements sourds.

Technique de chasse

Le bec-en-sabot du Nil est un redoutable chasseur. Il chasse à l’affût, utilisant essentiellement sa vue. Il se poste aux abords des eaux peu oxygénées, attendant immobile que ses proies remontent à la surface.

Lorsque sa cible remonte, il se jette brutalement dessus et l’attrape avec son gros bec. S’en suit alors une lutte (pouvant durer 10 minutes) jusqu’à ce que la proie meurt sous la pression de ses puissantes mandibules.

Prédateurs

Très puissant, le bec-en-sabot du Nil adulte ne possède aucun réel prédateur (éventuellement le crocodile du Nil). Seuls quelque prédateurs de nids (serpents, varans, petits mammifères) peuvent s’en prendre aux œufs, mais ils sont souvent suffisamment protégés par les parents.

Longévité

A l’état sauvage comme en captivité, l’espérance de vie du bec-en-sabot du Nil est de 36 ans environ.

Reproduction du bec-en-sabot du Nil

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Monogame

Période de reproduction

La saison de nidification du bec-en-sabot du Nil varie selon la région, mais coïncide généralement avec le début de la saison sèche.

Parade nuptiale

La parade des becs-en-sabot du Nil est très bruyante. Les deux partenaires se penchent l’un vers l’autre tout en réalisant divers sons (claquements de bec, meuglement).

Maturité sexuelle

Le bec-en-sabot du Nil est sexuellement mature entre 3 et 4 ans.

Zone de ponte (nid)

Le couple fabrique un grand nid (zone de 3 m pour un diamètre final de 1 à 1,7 m) sur un îlot ou de la végétation flottante. La zone est d’abord piétinée puis agrémentée d’un amas de végétaux (herbes, branches).

Nombre d'œufs

La femelle bec-en-sabot du Nil pond 2 à 3 œufs blanchâtre de 80-90 cm x 56-61 cm pour 164 g. Cependant, généralement un seul petit survit par couvée.

Durée d'incubation

30 jours environ, au cours desquels les adultes retournent les œufs, les rafraichissent avec de l’eau et les protège

Sevrage et éducation

Les becs-en-sabot du Nil nouveau-nés sont nus et ne peuvent pas se tenir sur leurs pattes. La croissance de ces oiseaux est très lente.

Les petits commencent à marcher vers 35 jours, et les plumes ne finissent de pousser qu’après 2 mois.

Sevrage et éducation

Les oisillons sont élevés par leur deux parents, qui les nourrissent par régurgitation. Au début, ils chassent à tour de rôle mais laissent les petits seuls au bout de quelque semaines.

Les jeunes becs-en-sabot du Nil prennent leur envol vers 105 à 112 jours, mais sont nourris par leurs parents encore 1 mois avant de définitivement devenir indépendant.

Menace et conservations du bec-en-sabot du Nil

Statut UICN (danger d'extinction)

Le bec-en-sabot du Nil est une espèce Vulnérable (VU) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le bec-en-sabot sont :

  • Perte de son habitat naturel à cause de l’agriculture et du réchauffement climatique qui résulte en l’assèchement des zones humides de nourrissage
  • Piétinement des nids par les troupeaux venant s’abreuver, grandissant à cause du nombre descendant de points d’eau disponibles
  • Incendies et inondations

Populations

Selon l’UICN, le nombre de becs-en-sabot du Nil à l’état sauvage est actuellement compris entre 3300 et 5300 individus matures. On sait aussi que la population mondiale de bec-en-sabot du Nil est actuellement en baisse (12 000 à 15 000 en 1997).

Photos du bec-en-sabot du Nil

Bec-en-sabot du Nil mangeant un poisson
Couple de becs-en-sabot du Nil
Oisillon bec-en-sabot du Nil
Bec-en-sabot du Nil (Balaeniceps rex)

Vidéos du bec-en-sabot du Nil

Anecdotes sur la fouine

  • Martes foina signifie martre des hêtre en latin

Photos : Nik Borrow (0 et 1), Rafael Villa (2), belgianchocolate (3), SITS Girls (4)

ESPÈCES ANIMALES SIMILAIRES

Bonobo

(Pan paniscus)

Mouffette rayée

(Mephitis mephitis)

Léopard de mer

(Hydrurga leptonyx)

Chat sauvage

(Felis silvestris)