Belette d’Europe

Belette d’Europe

La belette d’Europe (Mustela nivalis), aussi appelée belette pygmée, petite belette ou simplement belette, est un petit prédateur de la famille des Mustélidés. On la trouve principalement dans les forêts et les espaces ouverts d’Eurasie et d’Amérique du Nord. Carnivore, elle se nourrit de diverses proies animales.

Classification de la belette d'Europe

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Mustélidae
  • Genre : Mustela
  • Espèce : nivalis
  • Nom scientifique : Mustela nivalis

Sous-espèces de belettes d'Europe

Selon Mammal species of the world, on distingue 18 sous-espèces de belettes d’Europe :

  • Mustela nivalis nivalis
  • Mustela nivalis allegheniensis
  • Mustela nivalis boccamela
  • Mustela nivalis campestris
  • Mustela nivalis caucasica
  • Mustela nivalis eskimo
  • Mustela nivalis heptneri
  • Mustela nivalis mosanensis
  • Mustela nivalis namiyei
  • Mustela nivalis numidica
  • Mustela nivalis pallida
  • Mustela nivalis pygmaea
  • Mustela nivalis rixosa
  • Mustela nivalis rossica
  • Mustela nivalis russelliana
  • Mustela nivalis stoliczkana
  • Mustela nivalis tonkinensis
  • Mustela nivalis vulgaris

Caractéristiques physiques de la belette d'Europe

Taille

  • Longueur : mâles : 13 à 26 cm / femelles : 11 à 21 cm
  • Queue : mâles : 1,2 à 8,3 cm / femelles : 1,7 à 6 cm

La taille varie grandement selon la région.

Poids

  • Femelles : 65 à 90 g
  • Mâles : 90 à 125 g
Le poids de la belette d’Europe varie lui aussi selon la région.

Morphologie et apparence

La belette d’Europe est un petit animal qui possède un long corps fin, une queue courte et des pattes assez courtes terminées de doigts munis de griffes.

La tête de la belette est triangulaire arrondie et légèrement aplatie, avec un museau plutôt court et une petite truffe. Ses larges et courtes oreilles sont arrondies et ses grands yeux ronds et noirs.

Les mâles sont en moyenne un peu plus grands et lourds que les femelles.

Souvent confondue avec l’hermine, elle possède néanmoins un pelage qui permet de l’en distinguer.Contrairement à celle-ci, son pelage soyeux n’est pas variable (excepté dans les zones arctiques)

Tout au long de l’année, sa robe reste brune rousse, avec le ventre et la gorge blanche crème. De plus, elle possède la queue unie (pas de noir au bout).

Écologie et répartition de la belette d'Europe

Répartition géographique

La belette d’Europe vit un peu partout en Europe et en Asie, dans le nord de l’Afrique ainsi que dans certaines régions d’Amérique du Nord (également Arctique).

Elle a également été introduite en Océanie.

Présent :

Afghanistan ; Albanie ; Allemagne ; Andorre ; Arménie ; Autriche ; Azerbaïdjan ; Belarus ; Belgique ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Canada ; Chine ; Croatie ; Danemark ; Estonie ; Finlande ; France ; Géorgie ; Grèce ; Hongrie ; Iran, République islamique d' ; Italie ; Japon ; Kazakhstan ; Corée, République populaire démocratique de ; Corée, République du ; Kirghizstan ; Lettonie ; Liban ; Liechtenstein ; Lituanie ; Luxembourg ; Moldavie ; Monaco ; Mongolie ; Monténégro ; Macédoine du Nord ; Norvège ; Pays-Bas ; Pologne ; Portugal (continent) ; Roumanie ; Fédération de Russie ; Saint-Marin ; Serbie ; Slovaquie ; Slovénie ; Espagne ; Suède ; Suisse ; République arabe syrienne ; Taiwan, province de Chine ; Tadjikistan ; Turquie ; Turkménistan ; Ukraine ; Royaume-Uni ; États-Unis ; Ouzbékistan

Présent par introduction :

Nouvelle-Zélande ; Portugal (Açores) ; Sao Tomé-et-Principe (Sâo Tomé)

Existant et origine incertaine :

Algérie ; Malte ; Maroc

Habitat

La belette d’Europe vit principalement dans les les forêts de conifères et/ou de feuillus de climat tempérées, méditerranéennes ou boréales (taïgas) ainsi que dans les prairies et les toundras. On la voit également en montagne, jusqu’à 3000 m d’altitude.

Régime alimentaire de la belette d'Europe

Type de régime

Carnivore et insectivore

Nourriture et proies

La belette d’Europe se nourrit de diverses proies, parfois bien plus grosses qu’elle.

Elle s’attaque aux petits rongeurs (campagnols, souris, mulots), aux lapins, à des petits serpents, des lézards et des batraciens.

Mode de vie de la belette d'Europe

Vie sociale

La belette d’Europe est un animal solitaire, qui passe l’année seule. C’est seulement à la reproduction que plusieurs individus se retrouvent, et que les mères élèvent leurs portées.

Territorial, ce petit mammifère établit une hiérarchie précise, où les mâles adultes dominent les femelles et les mâles plus jeunes.

Pour marquer leur territoire, les belettes déposent leurs déjections odorantes à l’aide leurs glandes anales.

Comportement

Animal polyvalent, la belette d’Europe est à la fois diurne et nocturne. En effet, ses besoins constants en nourriture l’oblige à se nourrir très régulièrement.

Elle passe donc le plus clair de son temps à chasser, et se repose par alternance dans sa tanière.

Chassant souvent des proies plus grosses qu’elle, elle stocke souvent de la nourriture dans des cachettes proche ou dans son terrier.

Cris et vocalises

En cas de danger, la belette pousse des sifflements et des trilles aigus ainsi que des brefs aboiements. On dit que la belette belotte.

Prédateurs

Les principaux prédateurs de la belette d’Europe sont le renard, le chat, le chien, les rapaces nocturnes (chouettes) mais aussi les fouines, les vipères et les sangliers.

Technique de chasse

A l’exception des bandes composées d’une femelle et de ses petits, la belette d’Europe chasse seule.

Pour cela, elle repère sa proie, puis la poursuit. Elle se jette sur elle et l’attrape avec son corps agile ou dans sa mâchoire. Elle la tue ensuite d’une morsure aux cervicales ou par strangulation.

Longévité

L’espérance de vie de la belette d’Europe est de :

  • A l’état sauvage : 3 ans environ, atteignant parfois 7-8 ans
  • En captivité : 10 ans environ

Reproduction de la belette d'Europe

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

La belette d’Europe est sexuellement mature vers 3 ou 4 mois.

Cependant, les mâles ne deviennent réellement féconds qu’au cours de leur 2ème année.

Période de reproduction

La saison des amours de la belette d’Europe (qui est liée aux chaleurs de la femelle) a lieu d’avril à juillet.

Gestation

35 jours environ

Nombre de petits par portée

La femelle accouche et élève ses petits dans un terrier ou un creux dans le bois ou la roche.

Nombre de petits par portée

La mère met bas 4 à 9 petites belettes d’Europe par portée, à raison d’1 à 2 portées par an (selon les disponibilités en nourriture).

Poids et apparence des petits

A la naissance, les petits pèsent 1 à 3 grammes, et sont nus, aveugles et sourds. Ils acquièrent ensuite un duvet blanc au bout de 4 jours, avant qu’un réel pelage ne pousse (vers 10 jours).

Sevrage et éducation

Les jeunes belettes d’Europe sont élevées par leur mère uniquement. Elle les allaite, jusqu’au sevrage, environ 8 semaines.

Vers 9-12 semaines, les petits savent chasser et se séparent de leur mère.

Menaces et conservation de la belette d'Europe

Statut UICN (danger d'extinction)

La belette d’Europe est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur la belette d’Europe sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : déforestation pour l’urbanisation, utilisation des prairies pour les cultures
  • Perte de ses proies et manque de nourriture, notamment à cause de l’urbanisation, du réchauffement climatique et des pesticides, aussi une menace directe

Populations

Espèce encore très répandue, le nombre de belettes d’Europe vivant à l’état sauvage est actuellement inconnu.

La population mondiale de belette d’Europe est actuellement stable.

Photos de la belette d'Europe

Vidéo de la belette d'Europe

Photos : Big Ashb (0), tromdmyhre4 (1), Thomas Landgren (2), Mike Prince (3)