Cacatoès à huppe jaune

Le cacatoès à huppe jaune (Cacatua galerita), aussi appelé grand cacatoès à huppe jaune, est un perroquet de la famille des Cacatuidés que l’on trouve dans différentes zones arborées en Océanie. Omnivore, il se nourrit de divers végétaux et de petits insectes.

Classification du cacatoès à huppe jaune

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Psittaciformes
  • Famille : Cacatuidae
  • Genre : Cacatua
  • Espèce : galerita
  • Nom scientifique : Cacatua galerita

Sous-espèces de cacatoès à huppe jaune

On distingue actuellement 4 sous-espèces de cacatoès à huppe jaune :

  • Cacatua galerita eleonora
  • Cacatua galerita fitzroyi
  • Cacatua galerita galerita
  • Cacatua galerita triton

Caractéristiques physiques du cacatoès à huppe jaune

Taille

Longueur :

45 à 55 cm de long

Envergure :

Environ 103 cm

Poids

800 à 900 g en moyenne

Morphologie et apparence

Le cacatoès à huppe jaune est un perroquet de taille moyenne qui possède un corps assez long et trapu, une longue queue, de grandes ailes, une tête collée au corps avec un front proéminent et des grosses serres grises.

On le reconnaît par sa huppe jaune caractéristique (plumes érectiles) qu’il possède sur la tête. Son bec crochu est arrondi et large, son grand œil rond brun rouge (femelle) ou brun noir (mâle). Les femelles sont en moyenne un peu plus petites que les mâles.

Le reste du plumage du cacatoès est dense et composé de grandes plumes. Cette robe est uniformément blanche.

Performances physiques du cacatoès à huppe jaune

Vol

Le vol du cacatoès à huppe jaune est une alternance entre petits battements d’ailes rapides et grands gestes, souvent à haute altitudes.

Pour se poser, il se laisse glisser en tournoyant.

Vitesse

Le cacatoès à huppe jaune peut voler à une vitesse maximale de 70 km/h.

Écologie et répartition du cacatoès à huppe jaune

Répartition géographique

Le cacatoès à huppe jaune vit dans plusieurs régions d’Océanie.

Présent :

Australie ; Indonésie (îles Arus) ; Papouasie-Nouvelle-Guinée

Présent par introduction :

Palaos ; Nouvelle-Zélande

Habitat

Le cacatoès à huppe jaune vit essentiellement dans les forêts pluviales tempérées et tropicales, les mangroves, les savanes arbustives et les bois broussailleux méditerranéens.

Régime alimentaire du cacatoès à huppe jaune

Type de régime

Omnivore, essentiellement frugivore et insectivore

Nourriture et proies

Le cacatoès à huppe jaune se nourrit principalement de noix, de baies, de fruits, de graines et de racines, qu’il trouve dans les arbres ou au sol.

Il complète son alimentation d’insectes et de leurs larves.

Mode de vie du cacatoès à huppe jaune

Vie sociale

Le cacatoès à huppe jaune est un animal grégaire, qui vit essentiellement en groupes de 12 à plus de 100 oiseaux.

A la saison des amours, ils vivent en couple ou en groupes familiaux. A cette période, les mâles sont agressifs et se battent à coups de crête (arme qu’ils utilisent aussi face aux prédateurs).

Comportement

Animal diurne, le cacatoès à huppe jaune passe sa journée à se nourrir et se cache à l’ombre aux heures les plus chaudes de la journée.

Ils s’alimentent en groupes, toujours surveillés par une sentinelle les prévenant en cas de danger depuis un perchoir proche. 

Ce sont des animaux curieux et intelligents, qui restent cependant prudents face à l’Homme dans leur milieux naturel.

Au crépuscule, ces perroquets se rassemblent sur des perchoirs pour y passer la nuit en sécurité.

Cri

Très bruyant, le cacatoès communique avec ses congénères via des cris rauques puissants tout au long de la journée.

Prédateurs

Les prédateurs du cacatoès à huppe jaune sont la ninoxe puissante et les varans, tandis que les oisillons et les œufs sont vulnérables face au grand réveilleur, aux corbeaux et aux passereaux du genre Cracticus.

Longévité

L’espérance de vie du cacatoès à huppe jaune est de :

  • A l’état sauvage : 20 à 40 ans en moyenne
  • En captivité : jusqu’à 70 à 100 ans

Reproduction du cacatoès à huppe jaune

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame

Sevrage

Le jeune cacatoès à huppe jaune reste dans le nid et dépend entièrement de ses parents jusqu’à 60 à 70 jours.

Il prend ensuite son envol, mais reste avec ses parents pendant 1 an environ.

Maturité sexuelle

Le cacatoès à huppe jaune est sexuellement mature vers 3 ou 4 ans.

Période de reproduction

La saison des amours du cacatoès à huppe jaune a lieux :

  • Nord : mai à septembre
  • Sud : août à janvier

Lieux de ponte

Le couple de cacatoès construit un nid de copeaux de bois dans une cavité, souvent le creux d’un arbre

Nombre de pontes sur une année

1 seul ponte par an

Nombre d’œufs par ponte

La femelle cacatoès à huppe jaune pond 1 à 3 œufs.

Durée d'incubation

27 à 30 jours environ, couvés par le père et la mère

Menaces et conservation du cacatoès à huppe jaune

Statut UICN (danger d'extinction)

Le cacatoès à huppe jaune est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le cacatoès à huppe jaune sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (locale) : urbanisationdéforestation
  • Virus, leur faisant perdre leur plume et atrophiant leur bec
  • Chasse et braconnage, par les agriculteurs car considéré comme nuisible

Populations

Le nombre précis de cacatoès à huppe jaune sauvages est actuellement inconnue.

Grâce à l’UICN, on sait cependant que la population mondiale de cacatoès à huppe jaune est actuellement en baisse.

Photos du cacatoès à huppe jaune

Anecdotes sur le cacatoès à huppe jaune

  • Le cacatoès à huppe jaune est souvent confondu avec le cacatoès soufré (Cacatua sulphurea)