Coati roux

Coati roux

Le coati roux (Nasua nasua), aussi appelée coati commun ou coati à queue annelée, est un mammifère de la famille des Procyonidés. On le trouve dans certaines forêts et prairies d’Amérique du Sud. Omnivore, il se nourrit à la fois de végétaux et de petits animaux.

Classification du coati roux

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore
  • Famille : Procyonidae
  • Genre : Nasua
  • Espèce : nasua
  • Nom scientifique : Nasua nasua

Sous-espèces de coatis roux

On dénombre actuellement 13 sous-espèces de coatis roux :

  • Nasua nasua aricana
  • Nasua nasua boliviensis
  • Nasua nasua candace
  • Nasua nasua cinerascens
  • Nasua nasua dorsalis
  • Nasua nasua manium
  • Nasua nasua molaris
  • Nasua nasua montana
  • Nasua nasua nasua
  • Nasua nasua quichua
  • Nasua nasua solitaria
  • Nasua nasua spadicea
  • Nasua nasua vittata

Caractéristiques physiques du coati roux

Taille

  • Longueur : 80 à 140 cm de long queue incluse
  • Queue : moitié de la longueur totale (40 à 70 cm)

Poids

2 à 7,2 kg environ (4-5 kg en moyenne)

Morphologie et apparence

Le coati roux est un mammifère de taille moyenne qui possède un long corps, une très longue queue épaisse, des pattes puissantes terminées de longues griffes non rétractiles, une tête arrondie et un très long museau.

Ce museau est terminé d’une petite trompe mobile. Ses petites oreilles sont arrondies, ses petits yeux ronds et bruns.

Le pelage touffu du corps du coati roux est gris roux à brun clair. Seul sa queue, ou les poils sont encore plus épais, est annelée de brun gris plus foncé.

Seul son museau et le bout de ses pattes sont plus foncés, brun foncé gris.

Performances physiques du coati roux

Vitesse

Le coati roux peut courir à une vitesse de 23 km/h.

Aire de répartition du coati roux

Régions

Le coati roux vit dans quelque pays d’Amérique du Sud.

Présent :

Argentine ; Bolivie ; Brésil ; Colombie ; Équateur ; Guyane française ; Guyane ; Paraguay ; Pérou ; Suriname ; Uruguay ; Venezuela

Présent par introduction :

Chili

Biotope

Le coati roux vit dans les forêts tropicales humides et sèches et dans les prairies. On le trouve surtout en montagne, à des altitudes en dessous de 2500 m.

Régime alimentaire du coati roux

Type de régime

Omnivore, principalement insectivore

Nourriture et proies

Le coati roux s’attaque principalement aux insectes et aux invertébrés. Il mange également des œufs (oiseaux, reptiles) et des petits vertébrés (lézards, souris).

Il se nourrit également de fruits, de graines et de baies.

Mode de vie du coati roux

Vie sociale

L’organisation sociale du coati roux varie selon le sexe. En effet, les femelles vivent en bandes de 15 à 30 individus avec leurs petits (immatures).

Pour socialiser, ils pratiquent l’épouillage mutuelCependant, les femelles s’écartent de leur groupe pour élever leurs petits pendant les premières semaines.

Les mâles adultes sont eux plus solitaires, vivant généralement seuls. Ces animaux ne sont pas territoriaux : leurs territoires se chevauchent.

Comportement

Le coati roux est un animal crépusculaire, qui cherche généralement de quoi se nourrir en début de journée et en soirée.

Arboricole, il passe du temps à la fois sur le sol et dans les arbres. Ils y sont très habiles.

Pour échapper à un prédateur, le coati grimpe généralement à un arbre puis s’en laisse tomber.

Cri et vocalises

Le coati roux possède plusieurs vocalises pour communiquer. Il pousse des cris d’alarme en cas de danger et des doux gémissements pour communiquer.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du coati roux sont le jaguar, le jaguarondi, les renards et les chiens domestiques (et l’Homme).

Technique de chasse

Pour chasser ses petites proies, le coati roux peut creuser le sol avec ses griffes, retourner un rocher ou arracher l’écorce d’un arbre  pour déterrer une proie

Il utilise également son long museau pour attraper des proies dans les trous et crevasses.

Longévité

L’espérance de vie du coati roux est de :

  • A l’état sauvage : 7 ans en environ
  • En captivité : 14 à 15 ans environ, jusqu’à 23 ans

Reproduction du blaireau européen

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame (une femelle pour plusieurs mâles)

Sevrage et éducation

Le petit coati roux est élevé par sa mère pendant 4 à 6 semaines dans le nid.

Il est sevré à 4 mois environ et les mâles se dispersent à la maturité.

Maturité sexuelle

Le coati roux est sexuellement mature à 2 ans environ.

Période de reproduction

La saison des amours du coati roux varie selon la région, mais a principalement lieu de octobre à mars.

Lieux de mise bas

La mère met bas dans un nid dans les arbres.

Nombre de petits par portée

La femelle coati roux met bas 1 à 7 petits par portée.

Gestation

74 à 77 jours environ

Poids des petits

Les petits pèsent environ 150 g à la naissance

Menaces et conservation du coati roux

Statut UICN (danger d'extinction)

Le coati roux est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le coati roux sont :

  • Perte et fragmentation de son habitat : défrichement, agriculture …
  • Menaces directes : chasse et pièges car considéré comme nuisible ou pour vendre les petits comme animaux de compagnie

Populations

Espèce encore très commune, le nombre de coatis roux à l’état sauvage est actuellement inconnu.

La population mondiale de coati roux est actuellement stable.

Photos du coati roux

Vidéo du coati roux

Photos : Ben Stassen (4), Bart van Dorp (2), Alex Proimos (5),² Bernard Dupont (1 et 3), Brian Henderson (0)