Condor des Andes

Le condor des Andes, aussi appelé grand condor des Andes, est un grand rapace, le plus grand oiseau volant du monde avec l’albatros hurleur. On le trouve un peu partout dans la cordillère des Andes, en Amérique du Sud. Charognard, il se nourrit principalement de carcasses.

Classification du condor des Andes

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Cathartidé
  • Genre : Vultur
  • Espèce : gryphus
  • Nom scientifique : Vultur gryphus

Sous-espèces de condors des Andes

On ne distingue actuellement aucune sous-espèce de condors des Andes.

Caractéristiques physiques du condor des Andes

Taille

Hauteur :

105 cm de haut en moyenne (les femelles sont généralement plus petites que les mâles), maximum 130 cm

Envergure :

Environ 3 à 3,20 mètres (record à 3,50 m)

Poids

  • Femelle : 11,3 kg en moyenne
  • Mâle : 12,5 kg en moyenne

Morphologie et apparence

Le condor des Andes est un grand oiseau de proie possédant un grand corps massif, de très grandes ailes épaisses, de puissantes serres non préhensiles ainsi qu’un bec solide gris

Comme les autres charognards, il ne possède pas de plumes sur sa tête nue brune grise à rouge (changeant selon l’état émotionnel). Sa queue est large et composée de grandes plumes, tandis que ses yeux sont bruns dorés. Le mâle est reconnaissable par ses caroncules (crêtes et excroissances sur la tête).

Son plumage va du gris foncé à noir sur pratiquement tout le corps, à l’exception des plumes au dessus de ses ailes et de sa collerette blanche.

Performances physiques du condor des Andes

Vitesse

Le condor des Andes peut voler à une vitesse de 100 km/h.

Altitude de vol

Le condor des Andes peut voler jusqu’à 6000 mètres d’altitude.

Aire de répartition du condor des Andes

Régions

Amérique du Sud : Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Equateur et Pérou, pratiquement sur tout le long de la cordillère des Andes

Biotope

Le condor des Andes vit essentiellement dans les plaines et prairies de montagnes, mais également proche des côtes et des littoraux.

Régime alimentaire du condor des Andes

Type de régime

Principalement charognard (carnivore)

Nourriture et proies

Le condor des Andes se nourrit principalement des diverses carcasses d’animaux qu’il trouve, comme celles de vigognes, d’alpagas, de guanacos et de lamas, ainsi que de bœufs et de moutons.

Proche des côtes, il mange également des charognes de phoques, d’otaries ou de poissons.

Il complète son alimentation de petits animaux vivants comme les souris, les rats, les lézards ou les crabes, parfois même de plus grosses proies affaiblies (jeunes, isolées, malades).

Mode de vie du condor des Andes

Vie sociale

Le condor des Andes est un animal sociable, qui vit et se nourrit en groupe. Ces groupes de 10 à 20 individus sont dirigés par un mâle dominant (l’apu), qui goûte les proies en premier.

Animal monogame, le condor des Andes reste toute sa vie avec le même partenaire. Cependant, ce n’est qu’à la période de reproduction qu’il vit uniquement en couple.

Comportement

Le condor des Andes est un animal diurne, qui passe le plus clair de sa journée à survoler son territoire pour repérer une carcasse.

La nuit, jusqu’à 20 individus se rassemblent sur les perchoirs et corniches pour dormir ensemble.

Très grand, il est obligé d’économiser son énergie en vol, si bien qu’il plane la plupart du temps et utilise les courants d’air pour voler.

Il passe également une grande partie de la journée à laver ses plumes.

Cri

Comme les autres oiseaux charognards, le condor des Andes pousse très peu de cris.

Ses seuls sons ressemblent à des sifflements et à des éternuements.

Prédateurs / compétition inter-spécifique

De par son imposante taille et le fait qu’il niche dans des zones particulièrement abruptes, le condor des Andes adulte ne possède aucun prédateur (à part l’Homme).

Les petits, si tant est que le nid soit proche du sol, sont vulnérables face aux autres rapaces et aux renards.

Territoire

Son territoire est très vaste (plusieurs centaines voir milliers de kilomètres selon la région).

Longévité

L’espérance de vie du condor des Andes est de :

  • A l’état sauvage : jusqu’à 50 ans
  • En captivité : 70 ans

Reproduction du condor des Andes

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame

Sevrage

Le petit commence à voler vers ses 6 mois, mais est totalement indépendant de ses parents vers ses 2 ans.

Parade nuptiale

Vol synchronisé entre le mâle et la femelle, composé de montées, de virages et de redescentes.

Maturité sexuelle

Le condor des Andes est sexuellement mature à 6 – 7 ans environ.

Période de ponte

La saison des amours du condor des Andes dépend de la région :

  • Pérou : février à juin
  • Chili : septembre – octobre

Lieux de ponte

Nid composé de quelque brindilles, à même le sol dans une crevasse ou sur une corniche accessible uniquement par les airs.

Nombre de pontes sur une année

1 ponte tous les 2 ans

Nombre d’œufs par ponte

1 seul œuf par ponte, plus rarement 2

Poids / Taille des œufs

75 à 100 mm pour 280 g en moyenne

Gestation (avant la ponte)

55 à 58 jours avant la première ponte

Durée d'incubation

55 à 58 jours environ après couvaison des deux parents

Menaces et conservation du condor des Andes

Statut UICN (danger d'extinction)

L’aigle royal est un animal quasi menacé (NT) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le condor des Andes sont :

  • Perte de ses proies (urbanisation, chasse et braconnage, …)
  • Menaces directes : collisions routières (ne trouvant parfois des cadavres que sur les routes)

Populations

Selon les estimations, on dénombrerait environ 6700 condors de Andes à l’état sauvage.

La population mondiale de condor des Andes est actuellement en baisse.

Photos du condor des Andes

Vidéo du condor des Andes

Anecdotes sur le condor des Andes

  • Le condor des Andes est le plus grand rapace et oiseau volant du monde, mais aussi le plus lourd oiseau volant du monde