Flamant rose

Le flamant rose (Phoenicopterus roseus), aussi appelée grand flamant rose, est un grand échassier que l’on trouve dans les étendues d’eau salées dans les terres dans certaines régions d’Eurasie et d’Afrique. Omnivore, il se nourrit principalement de petits animaux et plantes aquatiques.

Classification du flamant rose

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Phoenicopteriformes
  • Famille : Phoenicopteridae
  • Genre : Phoenicopterus
  • Espèce : roseus
  • Nom scientifique : Phoenicopterus roseus

Sous-espèces de flamants roses

Le flamand rose ne possède aucune sous-espèce, étant jusque récemment considéré comme une sous-espèce de Phoenicopterus ruber, maintenant appelée flamant de Cuba ou flamant d’Amérique.

Caractéristiques physiques du flamant rose

Taille

Hauteur :

1,10 à 1,50 m en moyenne, les mâles étant en général un peu plus grands que les femelles

Envergure :

 1,40 à 1,65 m environ

Poids

2 à 4 kg

Morphologie et apparence

Le flamand rose est un grand échassier qui possède un corps ovale assez fin levé sur de longues pattes fines palmées, de grandes ailes assez fines, un long cou fin au bout duquel est dressé une petite tête arrondie.

Son bec est courbé vers le bas et très grand par rapport à la tête, rose avec du noir au bout. Sa queue est assez courte, ses yeux ronds très petits. La femelle est en moyenne un peu plus petite que le mâle.

Son plumage est caractéristique. Il est assez court et rose pâle à blanc sur tout le corps, excepté les couvertures ailaires qui sont de couleur rose vif. Les grandes plumes de ses ailes sont noires. Ses pattes nues sont elles aussi roses plus foncées que le reste du corps. A la naissance, les petits sont gris.

Performances physiques du flamant rose

Vitesse

Le flamand rose vole à une vitesse de 60 km/h sur plusieurs centaines de kilomètres.

Vol

Le vol du flamand rose est vif et constitué de grands battements d’aile.

Il vole cou et pattes allongées.

Écologie et répartition du flamant rose

Répartition géographique

Le flamant rose vit dans plusieurs pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie.

Présent :

Angola ; Arménie ; Azerbaïdjan ; Bangladesh ; Burundi ; Cap-Vert ; Cambodge ; Comores ; Chypre ; Djibouti ; Érythrée ; Éthiopie ; France ; Gambie ; Gibraltar ; Grèce ; Guinée ; Guinée-Bissau ; Inde ; Iran ; Israël ; Italie ; Kenya ; Koweït ; Libye ; Madagascar ; Malawi ; Maldives ; Mayotte ; Maroc ; Mozambique ; Népal ; Oman, Pakistan ; Qatar ; Russie (Europe) ; Sao Tomé-et-Principe ; Arabie saoudite ; Seychelles ; Sierra Leone ; Somalie ; Espagne (continentale et îles Canaries ; Sri Lanka ; Syrie ; Tanzanie ; Tunisie ; Turquie ; Turkménistan ; Ouganda ; Émirats arabes unis ; Ouzbékistan ; Sahara occidental ; Yémen ; Zambie ; Zimbabwe, Afghanistan ; Algérie ; Botswana ; Égypte ; Kazakhstan ; Mauritanie ; Namibie ; Sénégal ; Afrique du Sud ; Biélorussie ; Monténégro ; Serbie ; Allemagne ; Autriche ; Belgique ; Cameroun ; Chine ; Congo ; Congo ; République démocratique du Congo ; Croatie ; Danemark ; Guinée équatoriale ; Eswatini ; Finlande ; Hongrie ; Kirghizstan ; Lettonie ; Lesotho, Malte, Maurice, Mongolie ; Niger ; Norvège ; Pologne ; Roumanie ; Réunion ; Slovaquie ; Suède ; Suisse ; Tadjikistan ; République Tchèque

Zone de non reproduction :

Bahreïn ; Irak ; Jordanie ; Macédoine du Nord ; Palestine ; Portugal ; Russie (Asie orientale) ; Slovénie ; Liban ; Soudan ; Bulgarie

Habitat

Le flamant rose vit essentiellement dans les zones humides, essentiellement les étendues d’eau saumâtre comme les marais, les marécages, les lacs d’eau salée et les lagunes (estuaires). On l’observe également dans les savanes tropicales.

Régime alimentaire du flamant rose

Type de régime

Principalement insectivore, mais en réalité omnivore

Nourriture et proies

Le flamant rose se nourrit essentiellement d’invertébrés marins comme les insectes et leurs larves, les mollusques et les crustacés (notamment artémies, responsables de leur couleur rose).

Il se nourrit également de petits poissons et de végétaux aquatiques (algues, graines, riz).

Mode de vie du flamant rose

Vie sociale

Le flamant rose est un animal grégaire, qui vit en grands groupes (ou colonies) comptant 100 à plusieurs milliers d’individus.

Les plus grands groupes sont observés lors du nourrissage ou pour la nidification : leurs petits grandissent ensemble.

Malgré ce comportement, ils défendent leurs nids avec violence à la saison de ponte. Le reste de l’année, ils ne sont pas territoriaux.

Comportement

Le flamand rose est un animal diurne, qui passe le plus clair de sa journée à se nourrir en compagnie de ses congénères.

Le reste du temps, il se déplace. C’est en effet un oiseau partiellement migrateur, qui voyage beaucoup au cours de l’année afin de rejoindre les meilleures zones d’alimentation.

Ils passent aussi beaucoup de temps dans l’eau, à se lisser les plumes pour enlever l’excédant de sel.

Technique de chasse

Pour capturer ses proies, le flamand rose plonge sa tête dans l’eau et secoue la vase avec ses pattes.

La confusion entraînée lui permet alors de capturer ses proies avec son bec.

Cri et communication

Les flamants roses communiquent entre eux via des signaux visuels et auditifs.

Ses cris ressemblent à ceux des oies (le flamant cancane), créant un véritable brouhaha au sein des colonies.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du flamant rose adulte sont le chat, le chien, le chacal, le sanglier et le marabout.

Les petits et les œufs sont eux la proie du goéland leucophée et des rapaces, notamment l’aigle ravisseur et le vautour oricou, le vautour à tête blanche et le percnoptère d’Egypte.

Longévité

L’espérance de vie du flamant rose est de :

  • A l’état sauvage : 30 à 40 ans environ
  • En captivité : jusqu’à 60 ans

Reproduction du flamant rose

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Monogame (annuels)

Période de reproduction

La saison des amours du flamand rose est irrégulière, mais a généralement lieu entre décembre et avril.

Parade nuptiale et accouplement

Mâles et femelles réalisent une parade nuptiale, composée de feintes de toilettage, d’ouverture rapide des ailes, de marche en groupe et de mouvements de tête

Pour l’accouplement, le mâle monte sur la femelle, tandis que cette dernière garde sa tête sous l’eau.

Lieux de ponte

Les deux parents construisent un nid, souvent sur un îlot avec les matériaux présents (boue, cailloux, vase …).

Nombre d’œufs par ponte

La femelle pond 1 seul œuf (très rarement 2).

Couvaison et durée d'incubation

Les œufs sont couvés par les 2 parents, et éclosent au bout de 29 jours environ.

Sevrage

L’envol du jeune flamant a lieux vers 80 jours.

Ils sont élevés tous ensemble, dans des crèches surveillées par des adultes désignés.

Maturité sexuelle

Le flamant rose est sexuellement mature vers 3 ou 4 ans, mais commence souvent à se reproduire plus tard.

Menaces et conservation du flamant rose

Statut UICN (danger d'extinction)

Le flamant rose est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Populations

Selon les études de l’UICN, on compterait entre 550 000 et 680 000 flamants roses à l’état sauvage.

La population mondiale de flamant rose est actuellement en hausse.

Menaces

Les menaces (surtout locales) pesant sur le flamant rose sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : réchauffement climatique, urbanisation, drainage
  • Perte de ses proies à cause de la trop grande salinisation de l’eau (à cause de l’activité humaine) et de la pollution de l’eau
  • Blocage des pattes des petits à cause de la sur-salinisation
  • Menaces indirectes : ingestion de proie contaminée (plomb, maladies, pollution)
  • Menaces directes : chasse et braconnage des adultes et des œufs pour la revente

Photos du flamand rose

Vidéo du flamant rose

Anecdotes sur le flamant rose

  • La couleur du flamant rose est due à son alimentation