Gavial du Gange
Gavial du Gange (Gavialis Gangeticus) partant dans l'eau

Gavial du Gange

Le gavial du Gange (Gavialis gangeticus), aussi appelée gavial, est un grand crocodilien aquatique vivant exclusivement dans quelque rares rivières d’Asie du Sud. Seul crocodilien exclusivement piscivore, ce gros reptile se nourrit essentiellement de poissons.

Pour différentes raisons, cet animal est en voie de disparition : il est en danger critique d’extinction.

Classification du gavial du Gange

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile archosauromorphe
  • Ordre : Crocodilien
  • Famille : Gavialidé
  • Genre : Gavialis
  • Espèce : Gangeticus
  • Nom scientifique : Gavialis gangeticus

Sous-espèces du gavial du Gange

Aucune sous-espèce de gavial du Gange n’est actuellement reconnue

Caractéristiques physiques du gavial du Gange

Taille

  • Longueur totale : 2,7 à 3,8 m pour les femelles contre 3 à 5 m pour les mâles (jusqu’à 6 mètres)
  • Queue : moitiés du corps (donc entre 1,5 et 3 m)

Poids

160 à 250 kg en moyenne, jusqu’à 900 kg

Morphologie et apparence

Le gavial du Gange est un grand crocodilien principalement aquatique. Il possède un grand corps, une mâchoire longue et fine munies de 110 dents aiguisées, de grosses écailles posées sur des plaques osseuses et des pattes arrière palmées.

Ses écailles varient du kaki au gris foncé au dessus, plus clair (jaune crème) sur le ventre et le cou.

Performances physiques du gavial du Gange

Vitesse

Jusqu’à 35 km/h à la nage

Apnée

4-5 minutes pour 1 à 3 secondes de respiration

Distance parcourue / an

Plus de 2000 km chaque année

Écologie et répartition du gavial du Gange

Répartition géographique

Le gavial du Gange vit exclusivement dans quelque rares régions d’Asie.

Présent :

Bangladesh, Népal et Inde / éteint au Bhoutan, au Myanmar et au Pakistan

Habitat

Le gavial du Gange vit dans les rivières et les bassins d’eau calme.

Régime alimentaire du gavial du Gange

Type de régime

Carnivore, précisément piscivore

Nourriture et proies

Peu habile sur terre, le gavial se nourrit exclusivement d’animaux aquatiques comme les poissons, les mollusques et certains amphibiens.

Mode de vie du gavial du Gange

Vie sociale

Animaux sociables, les gavials viennent généralement en groupe. Ces groupes sont composés d’un mâle dominant, de plusieurs femelles et de jeunes, ou uniquement de femelles ou de jeunes mâles.

Comportement

Le gavial du Gange est un animal qui passe le plus clair de sa journée à se prélasser au soleil sur les berges et à se refroidir dans l’eau.

Il reste cependant la plupart du temps dans l’eau, très maladroit sur la terre ferme.

Technique de chasse

Grâce à ses cellules sensorielles, le gavial repère les vibrations émises par sa proie dans l’eau. Une fois localisée, il fouette l’eau avec sa gueule et attrape sa proie entre ses nombreuses dents.

Prédateurs

Le gavial du Gange ne possède aucun prédateur à l’âge adulte.

Les petits et les œufs sont quand à eux la proie des mangoustes, des lézards et des rats.

Longévité

L’espérance de vie serait de 25 à 30 ans (selon les références en captivité), mais surement plus au vu de sa taille (plutôt vers les 50 voire 80 ans)

Reproduction du gavial du Gange

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Polygame

Accouplement

L’accouplement a lieux dans l’eau.

Maturité sexuelle

Le gavial du Gange est sexuellement mature entre 10 et 15 ans.

Période de reproduction

La saison des amours a lieux lors de la saison sèche (mars à mai).

Lieux de ponte

La femelle pond ses oeufs dans un trou dans le sable, qu’elle creuse et recouvre pendant la nuit.

Nombre d’œufs par ponte

En moyenne 40 à 60 œufs

Durée d'incubation

90 jours environ

Taille et poids des nouveaux nés

Les jeunes gavials du Gange mesurent 34 à 39 cm pour un poids de 80 à 130 g.

Menaces et conservation du gavial du Gange

Statut UICN (danger d'extinction)

Le gavial du Gange est en danger critique (CR) d’extinction selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le gavial du Gange sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : pollution, agriculture, utilisation des rivières pour créer de l’énergie …
  • Perte de ses proies : surpêche
  • Mort directe : braconnage, collisions avec des bateaux de pêche

Populations

On recense actuellement moins de 200 spécimens à l’état sauvage.

La population mondiale de gavial du Gange est actuellement en hausse.

Photos du gavial du Gange

Vidéo du gavial du Gange