Gélada

Le gélada (Theropithecus gelada), aussi appelé singe-lion, est un grand singe que l’on trouve dans certains hauts plateaux herbus africains. Végétarien, il se nourrit principalement d’herbe.

Classification du gélada​

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primates
  • Famille : Cercopithécidés
  • Genre : Theropithecus
  • Espèce : gelada
  • Nom scientifique : Theropithecus gelada

Sous-espèces de géladas

Selon Mammal species of the world, on dénombre 2 sous-espèces de géladas :

  • Theropithecus gelada gelada
  • Theropithecus gelada obscurus, appelé Gélada de l’Est

Caractéristiques physiques du gélada

Taille

  • Longueur : 50 à 75 cm en moyenne
  • Queue : 30 à 50 cm environ

Poids

  • Femelle : environ 11 kg
  • Mâle : 18,5 kg en moyenne

Morphologie et apparence

Le gélada est un singe de grande taille qui possède une silhouette robuste, une queue plutôt courte avec une touffe de poil au bout, d’assez grandes pattes terminées de mains préhensiles puissantes, une large tête et une mâchoire massive.

Le mâle est plus massif en tout point que la femelle. Ce primate ressemble beaucoup au babouin, mais possède un museau plus court et une face entièrement noire.

La meilleure façon de le reconnaître est sa tache de peau nue brillante sur la poitrine en forme de sablier, rouge vif chez le mâle et la femelle en chaleur, plus claire chez les femelles le reste du temps.

Son pelage est composé de poils très longs et épais, et va du chamois brun foncé au jaune fauve

Aire de répartition du gélada

Régions

Afrique :  Ethiopie, peut-être encore aussi Érythrée

Biotope

Le gélada vit essentiellement dans les hauts plateaux, dans les savanes et prairies tropicales sèches.

Régime alimentaire du gélada

Type de régime

Végétarien, principalement herbivore

Nourriture et proies

Le gélada se nourrit principalement de graminées, de jeunes pousses et de brins d’herbe qu’il arrache avec ses mains. Il mange aussi des fruits.

Si l’herbe vient à manquer, ils se tournent vers des racines, des graines et des rhizomes. Ils peuvent même parfois manger des petits insectes.

Mode de vie du gélada

Vie sociale

Le gélada est un animal très sociable, qui vit en petites bandes composés d’un mâle dominant, de femelles et de leurs petits.

Ces bandes se rassemblent souvent entre elles pour créer de grands groupes (parfois jusque’à plus de 600 individus) pour se nourrir. 

Très sociables et intelligents, les géladas communiquent entre eux par des gestes et des vocalises diverses.

Les mâles dominants sont très agressifs, et veillent à la sécurité du harem. Ils n’hésitent d’ailleurs pas à affronter d’autres mâles dans des combats spectaculaires pour conserver les femelles.

Comportement

Le gélada est un animal diurne, qui passe sa journée à rechercher de la nourriture et interagir avec ses congénères en rejoignant les hauts plateaux.

La nuit, ils se regroupent sur les falaises pour dormir et minimiser le risque d’être attaqués par des prédateurs.

Cri et vocalises

Pour communiquer diverses émotions, les géladas possèdent un large panel de vocalises extrêmement complexes. Ces cris sont stridents et peuvent ressembler à des miaulements.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du gélada sont la hyène tachetée et le léopard.

Les petits sont également la proie des grands rapaces.

Longévité

L’espérance de vie du gélada est d’environ :

  • A l’état sauvage : 15 à 20 ans
  • En captivité : jusqu’à 30 ans

Reproduction du gélada

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

Le petit gélada est sevré vers ses 6 à 8 mois.

Maturité sexuelle

Le gélada est sexuellement mature à :

  • Femelles : 3 ans
  • Mâles : 4 à 5 ans

Période de reproduction

Le gélada ne possède pas de saison des amours. Il peut se reproduire toute l’année.

Nombre de petits par portée

La femelle gélada ne met bas qu’à un seul petit, en moyenne tous les 2 ans.

Gestation

5 à 6 mois environ

Poids et apparence des petits

A la naissance, le petit gélada pèse 464 g en moyenne, a la face rouge et les poils noirs.

Menaces et conservation du gélada

Statut UICN (danger d'extinction)

Le gélada est une Préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le gélada sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : agriculture, urbanisation, …
  • Menaces directes : chasse et braconnage

Populations

Selon les dernières études, il ne resterait plus qu’entre 50 000 et 60 000 géladas vivant à l’état sauvage.

La population mondiale de gélada est actuellement en baisse.

Photos du gélada

Vidéos du gélada