Harpie féroce

Harpie féroce

La harpie féroce (Harpia harpyja), aussi appelée aigle harpie, est un grand rapace (Accipitridés) que l’on trouve dans les jungles pluviales d’Amérique du Sud et centrale. Carnivore, il se nourrit de diverses proies, principalement arboricoles.

Classification de la harpie féroce

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Accipitridae
  • Genre : Harpia
  • Espèce : harpya
  • Nom scientifique : Harpia harpya

Sous-espèces de harpies féroces

Aucune sous-espèce de harpie féroce n’est actuellement reconnue (espèce monotypique).

Caractéristiques physiques de la harpie féroce

Taille

Hauteur :

86,5 à 107 cm de haut (les femelles sont généralement bien plus grosses que les mâles)

Queue :

37 à 42 cm en moyenne

Envergure :

Environ 1,76 à 2,24 mètres

La harpie féroce est un des plus grands aigles du monde.

Poids

  • Femelle : 6 à 9 kg (parfois plus de 10 kg)
  • Mâle : 4 à 4,8 kg

Morphologie et apparence

La harpie féroce est un grand oiseau de proie qui possède un corps massif, un cou épais, des longues ailes arrondies et puissantes et des grosses serres jaunes très puissantes.

Son bec est bleu noir et crochu au bout, ses pattes puissantes (blanches et striées de noir) et ses grands yeux ronds noirs. Les femelles sont beaucoup plus massives que les mâles.

L’épais plumage de la harpie féroce est gris cendré au dessus du corps (dessus des ailes et du dos). Le dessous  (bas du ventre) quant à lui est blanc. Le haut du poitrail est noirâtre, et l’intérieur des ailes est gris clair avec des motifs plus foncés.

Sa tête composée de grandes plumes est grise cendrée blanche, et est surmontée d’une crête érectile noirâtre.

Performances physiques de la harpie féroce

Vitesse

En vol, la harpie féroce peut atteindre une vitesse de 80 km/h.

Puissance des serres

Les serres de la harpie féroce sont plus puissants qu’une morsure de loup.

Vol

La harpie féroce a un vol agile malgré sa grande taille, lui permettant de se déplacer aisément dans les milieux forestiers.

Écologie et répartition de la harpie féroce

Répartition géographique

La harpie féroce vit dans plusieurs pays au Nord de l’Amérique du Sud et en Amérique centrale.

Existant (résident) :

Argentine ; Belize ; Bolivie ; Brésil ; Colombie ; Costa Rica ; Équateur ; Guyane française ; Guatemala ; Guyane ; Honduras ; Mexique ; Nicaragua ; Panama ; Paraguay ; Pérou ; Suriname ; Venezuela

Habitat

La harpie féroce vit exclusivement dans les forêts tropicales humides et pluviales, généralement en-dessous de 900 m d’altitude.

Régime alimentaire de la harpie féroce

Type de régime

Strictement carnivore (super prédateur)

Nourriture et proies

La harpie féroce se nourrit principalement d’animaux arboricoles, des paresseux (à gorge brune, à gorge pâle) et des singes en tout genre (hurleur roux, singes-araignées, sakis, singes-écureuils, capucins).

Elle se nourrit aussi de proies plus terrestres comme les fourmiliers, les tatous, les kinkajous, les coatis, les agoutis et même les porc épics. Enfin, elle mange aussi des reptiles (iguanes, serpents) et des oiseaux divers (aras macaos).

Mode de vie de la harpie féroce

Vie sociale

La harpie féroce est un animal solitaire. Elle vit la plupart du temps seule, exceptée la période de reproduction/d’élevage où elle vit en couple.

Le couple élève ses petits ensemble. Très territoriaux, ces oiseaux défendent avec violence leur territoire tout au long de l’année.

Comportement

Oiseau diurne, la harpie féroce est un chasseur actif chassant en journée. Elle vit essentiellement dans l’épaisse canopée.

C’est un oiseau volant très rarement au dessus de la forêt : il se déplace agilement entre les arbres.

Cri

La harpie féroce utilise ses vocalises quasi uniquement à la nidification.

Pour communiquer avec le petit, ils poussent des cris pénétrants et des gémissements (plus aigus chez le mâle), ainsi que des gazouillis.

Prédateurs

Etant un super prédateur, la harpie féroce ne possède elle-même aucun prédateur.

Technique de chasse

La harpie féroce est un redoutable chasseur solitaire. Il utilise (comme beaucoup de rapaces forestiers) la technique de “sit-and-wait“.

Elle se perche sur une branche, observe sa cible, puis plonge à pleine vitesse sur celle-ci pour l’attraper avec ses serres très puissantes.

Territoire

4300 hectares par couple en moyenne, bien que très variable selon la région

Longévité

L’espérance de vie de la harpie féroce est d’environ 40 ans à l’état sauvage.

Reproduction de la harpie féroce

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame (unis à vie)

Maturité sexuelle

La harpie féroce est sexuellement mature entre 4 et 6 ans.

Période de reproduction

La saison des amours de la harpie féroce a lieu entre juin et novembre.

Fréquence des pontes

Une femelle harpie féroce pond une fois tous les 2-3 ans environ.

Lieux de ponte

Le couple construit un grand nid (1,20 à 1,50 m de diamètre) fait de branches et de mousses dans la canopée (entre 30 et 50 m au dessus du sol).

Celui-ci choisit de grands arbres où les branches sont suffisamment espacées pour accueillir le nid.

Nombre d’œufs par ponte

La femelle pond 1 à 2 œuf blancs jaunâtres, couvés principalement par la mère (le père s’occuper surtout de la chasse.

Cependant, un seul œuf éclot (le deuxième étant un œuf de “secours”).

Durée d'incubation

56 jours environ

Apparence des petits/juvéniles

La petite harpie féroce possède un corps gris marbré de noir, avec une tête et un ventre blanc.

Sevrage

La jeune harpie commence à marcher dès 36 jours et prend son envol vers ses 5 ou 6 mois

Cependant, elle reste dans son nid et est alimentée par ses parents jusqu’à ses 1 ou 2 ans.

Menaces et conservation de la harpie féroce

Statut UICN (danger d'extinction)

La harpie féroce est une espèce quasi menacée (NT) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur la harpie féroce sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : déforestation au profit de l’agriculture et l’urbanisation
  • Chasse car considéré comme nuisible, s’attaquant au bétail

Populations

Le nombre de harpies féroces à l’état sauvage est actuellement inconnu.

On sait cependant que leur population mondiale est en baisse, notamment dans certaines régions (Brésil, Mexique) où l’espèce est devenue rare.

Photos de la harpie féroce

Vidéo de la harpie féroce

Anecdotes sur la harpie féroce

  • La harpie féroce est l’un des plus grands aigles au monde