Hurleur roux

Hurleur roux

Le hurleur roux (Alouatta seniculus), aussi appelé singe hurleur roux, est un singe de taille moyenne de la famille des Atelidés. On le trouve dans les jungles tropicales de certains pays d’Amérique du Sud. Omnivore, il se nourrit de divers végétaux et de petits animaux.

Classification du hurleur roux

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primates
  • Famille : Atelidae
  • Genre : Alouatta
  • Espèce : seniculus
  • Nom scientifique : Alouatta seniculus

Sous-espèces de hurleurs roux

On distingue 3 sous-espèces de hurleurs roux :

  • Alouatta seniculus insulanus
  • Alouatta seniculus juara
  • Alouatta seniculus seniculus

Caractéristiques physiques du hurleur roux

Taille

  • Longueur : Femelle : 45 à 55 cm / Mâle : 50 à 70 cm
  • Queue : 50 à 75 cm

Poids

  • Femelle : 4,5 kg
  • Mâle : 6,5 kg

Morphologie et apparence

Le hurleur roux est un singe de taille moyenne qui possède un corps plutôt imposant, des longs bras puissante terminés de mains préhensiles.

Sa longue queue, couverte de poils à l’exception du dernier tiers de la face intérieure, est elle aussi préhensile. Ses yeux ronds sont bruns.

Leur visage est assez aplati avec une légère proéminence du museau retroussé et de la mâchoire. Sa tête est ovale, et on distingue une sorte de barbe en pointe en bas de la tête.

Les mâles sont plus grands et massifs que les femelles.

Le pelage assez épais de ces singes est brun roux, avec beaucoup de variations et nuances (très foncé par endroit, plus clair à d’autres). 

Performances physiques du hurleur roux

Vitesse

Le hurleur roux se déplace à une vitesse maximale de 30 km/h.

Écologie et répartition du hurleur roux

Répartition géographique

On trouve le hurleur roux dans plusieurs pays d’Amérique du Sud.

Présent

Brésil (Amazonas) ; Colombie (continentale) ; Équateur (continental) ; Pérou ; Venezuela (continental)

Habitat

Le hurleur roux vit essentiellement dans les forêts tropicales humides.

Régime alimentaire du hurleur roux

Type de régime

Omnivore, à prédominance folivore

Nourriture et proies

Le hurleur roux se nourrit principalement de baies, de fruits, de feuilles, de noix, de fleurs et de graines. Il complète son alimentation avec des petits mammifères, des reptiles et des oiseaux.

Mode de vie du hurleur roux

Vie sociale

Le hurleur roux est un animal grégaire, qui vit en groupe comptant 3 à 9 individus. Ces groupes sont composés d’un ou deux mâles, de femelles et de leurs petits.

Ces groupes sont dirigés par le mâle alpha, qui les défend et les conduit vers les zones d’alimentation.

Les femelles s’occupent des petits. A la maturité, les mâles sont chassés de leur groupe natal.

Ils partent alors trouver un autre groupe. S’ils battent le dominant en combat, ils tuent les petits et deviennent les alphas de leur nouveau groupe.

Comportement

Le hurleur roux est un animal diurne crépusculaire. En effet, c’est tôt le matin qu’ils se déplacent et rejoignent des zones d’alimentation.

Pour se nourrir, les membres du groupes s’éloignent, afin de maximiser l’exploitation des ressources alentours.

Arboricole, ce singe passe le plus clair de son temps en haut des arbres, dans la canopée.

Cri et vocalises

Le hurleur roux est connu pour ses puissants rugissements et hurlements, appelés “chœurs de l’aube” et audibles sur 3 à 5 km. Principalement réalisés par les mâles, ils servent à se repérer et éloigner les autres groupes.

Prédateurs

Les prédateurs du hurleur roux sont le jaguar et certains rapaces (comme la harpie féroce).

Longévité

L’espérance de vie du hurleur roux est de :

  • Mâles : 7 ans environ
  • Femelles : 11 à 12 ans

Reproduction du hurleur roux

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

Le hurleur roux est sexuellement mature vers 3 ans.

Période de reproduction

Le hurleur roux ne possède pas de saison des amours : il peut se reproduire toute l’année.

Parade nuptiale

Pour attirer le mâle, la femelle le regarde et bouge la langue. S’il ne réagit pas, elle se tourne vers un autre mâle.

Gestation

190 jours environ

Nombre de petits par portée

La femelle hurleur roux met bas à un seul petit, tous les 2 ans en moyenne.

Sevrage

Le petit hurleur roux reste au près de sa mère pendant 18 à 24 mois.

Après cela, les femelles restent dans le groupe natal, tandis que les mâles sont chassés à la maturité.

Menaces et conservation du hurleur roux

Statut UICN (danger d'extinction)

Le hurleur roux est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le hurleur roux sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : déforestation pour l’urbanisation et l’agriculture

Populations

Etant une espèce commune, le nombre d’hurleur roux vivant à l’état sauvage est actuellement inconnu.

La population mondiale de hurleurs roux est actuellement en baisse.

Photos du hurleur roux

Vidéos du hurleur roux