Jaguar

Le jaguar, aussi appelée tigre d’Amérique du Sud, est un grand félin que l’on trouve principalement dans les zones humides en Amérique du Sud. Carnivore, il se nourrit des différents animaux qu’il peut attraper.

Classification du jaguar​

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe/infra-classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore féliforme
  • Famille : Félin panthériné
  • Genre : Panthera
  • Espèce : onca
  • Nom scientifique : Panthera onca

Sous-espèces du jaguar​

Les scientifiques ne sont pas d’accord sur la taxinomie du jaguar. En effet, certaines études réalisées à la fin du XXe siècle ont montré qu’il existait 8 ou 9 sous-espèces de jaguar en Amérique. Cependant, de plus récentes études ont contredit l’existence de sous-espèces de jaguar : on dit donc qu’il n’existe aucune sous-espèce de jaguar.

Caractéristiques physiques du jaguar​

Taille

  • Longueur : femelles : 1,12 à 1,7 m / mâles : 1,40 à 1,85 m
  • Garrot : 68 à 76 cm environ
  • Queue : 40 à 65 cm

Poids

  • Femelles : 56 à 102 kg (jusqu’à 158 kg)
  • Mâles : 41 à 72 kg

Le poids des jaguars varie selon leur environnement (ceux vivant dans les forêts denses sont moins lourds que ceux vivant dans des espaces plus larges).

Morphologie et apparence

Le jaguar est un grand carnivore possédant la silhouette d’un gros chat au corps massif et à la musculature sur développée. Il ressemble beaucoup au léopard, mais est plus massif et plus puissant. Il possède des pattes larges, des épaules musclées, des petites oreilles triangulaires arrondies et une mâchoire très puissante, la plus puissante de tous les félins. Comme la plupart des félins, le jaguar possède des yeux jaunes qui lui permettent de voir la nuit, des crocs puissants et des griffes acérées et rétractiles, qu’il sort uniquement lors de la chasse.

Son pelage caractéristique varie du jaune à l’orange brun, suivant un dégradé de bas en haut : le dessous de son corps (intérieur des pattes, cou et ventre) est blanc. Il est recouvert de tâches noires à brunes foncées, en forme de points en bas des pattes et sur la tête, en forme de “rosette” (anneaux) sur le reste du corps dans lesquelles on peut voir des petits points noirs/taches. C’est d’ailleurs ce qui permet de le différencier de léopard.

Performances physiques du jaguar​

Vitesse

Le jaguar peut courir jusqu’à 50 km/h.

Capacité de nageur

Le jaguar est un excellent nageur, qui peut tuer et transporter des proies à la nage pouvant peser plusieurs fois son poids !

Aire de répartition du jaguar​

Régions

Amérique du Sud, Amérique centrale et Amazonie : Mexique (rares zones maintenant), Brésil, Argentine, Bolivie, Belize, Colombie, Costa Rica, Équateur, Guatemala, Guyane, Guyana, Honduras, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname et Venezuela.

Il est éteint au Salvador et en Uruguay.

Biotope

Le jaguar vit majoritairement dans les forêts tropicales humides et denses et les mangroves., mais on le trouve également dans les savanes, certaines prairies et les forêts tropicales sèches.

Régime alimentaire du jaguar​

Type de régime

Uniquement carnivore, (super) prédateur

Nourriture et proies

Animal opportuniste, le jaguar se nourrit des animaux qu’il a l’occasion de trouver et chasser. Ses principales proies sont des animaux d’assez grosse taille comme les cervidés, les tapirs ou les pécaris (équivalent du sanglier). Excellent nageur, il se nourrit également de capybaras et de caïmans. Le jaguar complète son régime avec des proies plus petites comme certains reptiles, rongeurs et autres petits animaux comme les singes, les paresseux, les serpents, les tortues et les œufs de différents animaux.

Les jaguars de certaines régions sont supposément également charognards : ils ont été observés dans certaines régions en train de se nourrir de carcasses et d’animaux morts.

Mode de vie du jaguar​

Vie sociale

Comme la majorité des félins, le jaguar est un animal solitaire, qui ne côtoie ses semblables que pour la reproduction. Les jeunes jaguars sont les seuls à vivre à plusieurs, restant avec leurs mères pendant plusieurs années avant de s’en séparer, temps nécessaire pour qu’elle leurs apprenne comment survivre (la chasse notamment).

Ces félins sont également très territoriaux. Chaque mâle possède un grand territoire qui englobe généralement, comme le tigre, les territoires de plusieurs femelles. Contrairement aux territoires des femelles, les territoires des mâles ne se chevauchent jamais. Pour marquer leurs territoires, les jaguars laissent de l’urine, des excréments et des marques de griffe sur les arbres. Bien que les combats soient assez rares, il arrive de voir deux mâles se battre, le plus souvent pour protéger leurs territoires, et non pour l’accouplement.

Comportement

Le jaguar possède un comportement très similaire à celui du tigre. C’est un animal nocturne principalement crépusculaire : il chasse et vit essentiellement pendant la nuit et au crépuscule. Cela lui est favorable car il possède une bonne vision nocturne, ce qui lui donne l’avantage sur bon nombre de proies.

Le jour, il se repose à l’ombre ou dans l’eau, étant un des seuls félins appréciant vraiment nager.

Cri et vocalises

Comme les autres félins de la famille des panthères, le jaguar rugit., principalement pour marquer leur territoire.

Un autre cri ressemble à une sorte de toux répétitive. Il peut également pousser des miaulements, des grognements, des grondements et des soufflements.

Prédateurs

Le jaguar ne possède aucun prédateur (en dehors de l’Homme) dans son habitat naturel.

Territoire

La taille du territoire varie selon la région :

  • Mâle : 30 à 190 km2, ne se chevauchant jamais
  • Femelles : 10 à 140 km2, se chevauchant parfois

Cette répartition permet aux mâles de posséder un territoire qui s’étend généralement sur celui de plusieurs femelles.

Technique de chasse

Le jaguar est un animal opportuniste : il chasse en embuscade, à l’aube ou à la tombée de la nuit. Il bondit sur sa proie par derrièresur un côté et par dessus, et la tue par une morsure au cou ou un coup de patte. Il arrive souvent qu’il se positionne au dessus d’une étendue d’eau, généralement sur une berge haute, puis qu’il se jette directement sur sa proie, nageant juste en-dessous de lui.

Longévité

L’espérance de vie du jaguar est de :

  • A l’état sauvage : 15 – 16 ans en moyenne
  • En captivité : 23 ans

Reproduction du jaguar​

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

Le jeune jaguar est sevré à l’âge de 5 mois, mais reste avec sa mère 1 à 2 ans.

Maturité sexuelle

Le jaguar est sexuellement mature à :

  • Femelle : 3 à 4 ans
  • Mâle : 4 à 5 ans

Période de reproduction

Le jaguar ne possède pas de réelle saison des amours : il se reproduit toute l’année. On observe cependant quelque pics lorsque les proies sont les plus abondantes, principalement vers décembre janvier.

Nombre de petits par portée

La femelle jaguar met bas à 2 à 4 petits.

Gestation

91 à 111 jours

Taille et poids des petits

700 à 900 g à la naissance

Menaces et conservation du jaguar​

Statut UICN (danger d'extinction)

Le jaguar est un animal quasi menacé (NT) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le jaguar sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (déforestation, agriculture, …)
  • Menaces directes (chasse au trophée et braconnage pour sa fourrure)
  • Catastrophes naturelles (cyclones)

Populations

NC

La population mondiale de jaguar est actuellement en baisse.

Photos du jaguar

Vidéos du jaguar

Anecdotes sur le jaguar

  • Dans les anciennes civilisations colombiennes, le jaguar était le symbole de la force et de la puissance