Kookaburra

Le kookaburra (Dacelo novaeguineae), aussi appelé martin-chasseur géant, est un petit oiseau que l’on trouve proche de l’eau dans divers espaces boisés et ouverts. Piscivore, il se nourrit en effet quasi exclusivement de poissons.

En France, ce petit oiseau coloré est une espèce prioritaire et protégée.

Classification du kookaburra

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Coraciiformes
  • Famille : Alcedinidés
  • Genre : Dacelo
  • Espèce : novaeguineae
  • Nom scientifique : Dacelo novaeguineae

Sous-espèces de kookaburras

On ne distingue aucune sous-espèce de kookaburra actuellement.

Caractéristiques physiques du kookaburra

Taille

Hauteur :

Environ 45 cm de haut

Envergure :

60 à 80 cm

Poids

  • Femelles : 190 à 465 g (moyenne : 352 g)
  • Mâles : 196 à 450 g (moyenne : 307 g)

Morphologie et apparence

Le kookaburra est un grand oiseau, qui possède un corps massif, une grosse tête, un grand bec pointu et des puissantes serres grises. Ses yeux saillants sont marrons, s queue longue et droite.

Le corps et la tête sont blancs ou crème, avec une bande brun foncé sur chaque œil et le dessus de la tête. Les ailes et le dos sont bruns avec des taches bleu ciel (plus clair chez la femelle) sur les épaules.

 La queue est orange-rougeâtre rouille, avec des barres brun foncé et des pointes blanches sur les plumes. Le mâle possède également des tâches bleues sur la queue.

Écologie et répartition du kookaburra

Répartition géographique

Le kookaburra est endémique d’Australie et a été introduit en Nouvelle-Zélande (Océanie).

Habitat

Le kookaburra vit dans les zones boisées tempérées à méditerranéennes, ainsi que dans les espaces ouverts (plaines et savanes), parfois proche des rivières.

Régime alimentaire du kookaburra

Type de régime

Principalement carnivore

Nourriture et proies

Le kookaburra se nourrit principalement de petits animaux comme les souris, les lézards, les oiseaux et oisillons, les gros insectes, les vers, les escargots et les serpents.

Il mange également des poissons.

Mode de vie du kookaburra

Vie sociale

Le kookaburra est un animal qui vit en famille. En effet, c’est tout d’abord un animal monogame, qui reste avec le même partenaire toute sa vie.

De plus, les jeunes restent longtemps avec leurs parents, au point de participer à l’éducation des petits suivants, à la garde du territoire et à la chasse.

Animaux territoriaux, le petit groupe (2 à 6 individus) préserve en effet son territoire (avec son cri : son “rire”) et attaque les intrus.

Comportement

Les kookaburras sont des animaux diurnes, qui sont actifs la journée.

Ils passent le plus clair de leur temps à observer, chasser et marquer leur territoire.

Sédentaires, ils ne migrent pas.

Cri

Le kookaburra est connu pour ses cris ressemblant à des rires et des ricanement rauques.

Ces vocalises contiennent des “go-go”, “kwaa”, “oo-oo-oo” et “gurgle”.

Territoire

Le kookaburra occupe un territoire de 16 à 244 hectares selon l’abondance en proie et le nombre d’individu.

Prédateurs

Terrible chasseur, le kookaburra ne possède pratiquement aucun prédateur (à part l’Homme).

Technique de chasse

Selon la proie, le kookaburra utilise des techniques diverses

Il fond simplement sur sa cible et l’attrape avec son long bec ou cherche dans les trous d’arbre.

Longévité

L’espérance de vie du kookaburra est d’environ 20 à 30 ans.

Reproduction du kookaburra

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame

Sevrage

Les kookaburras juvéniles prennent leur envol au bout de 4 à 5 semaines.

Les femelles restent cependant sur le territoire de leurs parents 1 à 2 ans, les mâles 2 à 4 ans.

Parade nuptiale

Chant de la femelle en appel au mâle, qui lui apporte et offre alors une proie

Période de ponte

La saison des amours et de nidification du kookaburra a lieux au début de l’été (octobre – novembre).

Lieux de ponte

La femelle kookaburra pond dans un nid, qu’elle construit avec le mâle, dans le creux d’un arbre ou une termitière arboricole

Nombre d’œufs par ponte

1 à 3 œufs en général, à intervalle de deux jours

Durée d'incubation

24 à 26 jours environ, protégés par le père et la mère

Taille des œufs

36 mm x 45 mm environ

Menaces et conservation du kookaburra

Statut UICN (danger d'extinction)

Le kookaburra est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le kookaburra sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : urbanisation, déforestation …
  • Mort directe : empoisonnement par les pesticides

Populations

Selon certaines estimations, on dénombrerait 65 millions d’individus à l’état sauvage.

La population mondiale de kookaburra est actuellement stable.

Photos du kookaburra