Manchot empereur

Le manchot empereur (Aptenodytes forsteri) est un grand manchot que l’on trouve essentiellement sur la banquise et les côtes en Antarctique. Piscivore et carnivore, il se nourrit de poissons et d’invertébrés marins.

Encore peu menacé, cet grand pingouin majestueux risque pour autant de subir un grand déclin à cause du perpétuel réchauffement de notre planète.

Classification du manchot empereur

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux (Aves)
  • Ordre : Sphenisciforme
  • Famille : Spheniscidae
  • Genre : Aptenodytes
  • Espèce : forsteri
  • Nom scientifique : Aptenodytes forsteri

Sous-espèces de manchots empereurs

On ne distingue actuellement aucune sous-espèce de manchots empereurs.

Caractéristiques physiques du manchot empereur

Taille

110 à 122 cm de haut (Mâles et femelles sont de même taille)

Poids

Le poids du manchot empereur dépend de la saison :

  • Avant la reproduction : 29 kg pour les femelles / 38 kg pour les mâles
  • Après la reproduction : 23 kg pour les 2 sexes

Morphologie et apparence

Le manchot empereur est un grand oiseau qui possède un corps élancé plus ou moins trapu selon la saison, des ailes assez courtes servant de nageoires, un long bec fin et allongé (emplumé à la racine), des grosses pattes et une queue courte.

Sa tête arrondie est plutôt petite par rapport au corps, dont elle est séparée d’un cou flexible. Ses petits yeux noirs sont cachés dans les plumes faciales.

Le plumage court, aérodynamique et dense permet au manchot de garder la chaleur et de facilement se mouvoir dans l’eau.

 A l’âge adulte, sa robe est noire sur le dos, la queue et le dessus des ailes, blanche sur le ventre, les plumes des pattes et l’intérieur des ailes. Sa tête est globalement noire, et blanche avec des reflets jaunes orangés vers le cou.

Performances physiques du manchot empereur

Vitesse à la nage

Dans l’eau, le manchot empereur se propulse à une vitesse de 5 à 10 km/h en moyenne, et effectue des pointes à 30 km/h.

Résistance au froid

Le manchot empereur est l’oiseau vivant et se reproduisant dans les températures les plus froides.

Il supporte en effet des températures de -60°C et des vents de plus de 200 km/h.

Apnée et plongée

Le manchot empereur peut retenir sa respiration pendant 20 minutes et plonger à une profondeur maximale de 500 m.

Écologie et répartition du manchot empereur

Répartition géographique

Le manchot empereur vit en Antarctique, ainsi que dans certaines zones autours du pôle Sud aux latitudes extrêmes (Chili, Argentine, Terres australes et antarctiques françaises, îles Malouines, île Heard, Géorgie du Sud et Nouvelle-Zélande).

Habitat

Le manchot empereur vit exclusivement sur la banquise et sur certaines zones côtières glacées.

Régime alimentaire du manchot empereur​

Type de régime

Piscivore et carnivore

Nourriture et proies

La composition de l’alimentation du manchot varie selon la saison. Il se nourrit principalement de poissons (Nototheniidae, Calandre antarctique), de crustacés, de céphalopodes (calmars) et du krill antarctique.

Mode de vie du manchot empereur

Vie sociale

Le manchot empereur est un animal grégaire, qui vit en grandes colonies toute l’année (en particulier pour la nidification), excepté de janvier à mars où ils se dispersent (chasse en pleine mer).

Les membres de la colonie s’entraident : ils peuvent chasser à plusieurs, et se collent les uns aux autres pour garder la chaleur lors des grands froids (“tortue”).

Comportement

A la fois diurnes et nocturnes, les manchots empereurs chassent et sont actifs le jour comme la nuit.

Non migrateurs, ils peuvent cependant traverser de gigantesques distances (parfois 500 km) pour chercher de la nourriture à ramener à leurs petits, et pour rejoindre des colonies ou se reproduire.

Cri

Le manchot empereur possède un large panel de vocalises.

Pour localiser son partenaire ou son petit, il brait ou jabote à une fréquence précise. Les petits appellent leurs parents avec des sifflements propres.

Prédateurs / compétition inter-spécifique

Les prédateurs du manchot empereur sont le léopard de mer et l’orque. Les jeunes sont aussi la proie du pétrel géant, plus rarement du Labbe de McCormick.

Technique de chasse

La principale technique du manchot empereur consiste à plonger profond (50 mètres) et à remonter brutalement pour capturer un poisson. 

Il arrive que les membres d’une colonie coordonnent leurs mouvements pour être plus efficaces.

Longévité

L’espérance de vie du manchot empereur est de 20 ans à l’état sauvage, bien que certains individus pourraient peut-être vivre jusqu’à 50 ans.

Reproduction du manchot empereur

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Monogame (annuelle, très rarement à vie)

Maturité sexuelle

Le manchot empereur est sexuellement mature à 3 ans, mais ne commence à se reproduire qu’entre 4 et 6 ans.

Parade nuptiale

Le mâle est debout et immobile, puis place sa tête sur sa poitrine et pousse un cri de quelque secondes., qu’il réitère ensuite en se déplaçant dans la colonie.

Avant l’accouplement, le mâle réalise une révérence.

Période de reproduction

La saison des amours du manchot empereur a lieu pendant l’hiver austral (mars à avril).

Gestation (avant la ponte)

Entre 1 et 2 mois (ponte en mai début juin)

Lieux d'incubation

Ne réalisant pas de nid, le manchot empereur couve l’œuf en le tenant sur ses pattes sous un repli de peau qui le maintient au chaud.

Après la ponte, la femelle transmet délicatement l’œuf au mâle qui assurera sa couvaison sans intervention (jeûne pendant toute l’incubation) pendant que la femelle ira de se nourrir. L’œuf ne doit pas toucher la glace : si il tombe, l’embryon est quasi assuré d’être mort.

Sevrage et éducation

A la naissance, le petit est nourrit par ré-ingurgitation et protégé du froid par sa mère, puis des deux parents (alternance). 

A 45 – 50 jours (printemps austral), il est laissé en crèche et ses parents viennent régulièrement l’alimenter. 

A l’été austral (environ 6 mois), il est totalement sevré et part seul et indépendant.

Nombre d’œufs par ponte

1 œuf par ponte, à raison d’une seule ponte par an

Caractéristiques de l’œuf

L’œuf du manchot empereur est en forme de poire, de couleur vert blanchâtre, mesure 8 x 12 cm et pèse 460 à 470 g.

Durée d'incubation

63 jours environ

Taille et apparence du petit

A la naissance, le petit manchot empereur est recouvert d’un épais duvet gris clair, avec la tête noire et blanche.

Par la suite, sa robe devient entièrement brune, pour par la suite arpenter la couleur des adultes.

Menaces et conservation du manchot empereur

Statut UICN (danger d'extinction)

L’aigle royal est un animal quasi menacé (NT) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le manchot empereur sont :

  • Réchauffement climatique, qui résulte en la diminution de ses proies et la parte de son habitat
  • Surpêche, participant aussi à la perte de ses proies
  • Maladies=
  • Présence de l’Homme, qui perturbe ses habitudes reproductives

Populations

Selon les dernières estimations, on dénombrerait environ 200 000 couples de manchots empereurs à l’état sauvage.

Bien que la tendance précise soit inconnue, la population mondiale de manchots empereurs est probablement en baisse.

Photos du manchot empereur

Vidéo du manchot empereur

Anecdotes sur le manchot empereur

  • Le manchot empereur est connu par le grand public depuis le célèbre documentaire La marche de l’empereur
  • Le manchot empereur est le plus grand manchot du monde