Messager sagittaire

Messager sagittaire

Le messager sagittaire (Sagittarius serpentarius), aussi appelé secrétaire ou serpentaire, est un grand rapace unique membre de la famille des Sagittaridés. On le trouve dans les savanes à basse végétation d’Afrique Subsaharienne. Carnivore, il se nourrit de divers animaux de petite à moyenne taille.

Malgré sa vaste aire de répartition, cette espèce est aujourd’hui en voie de disparition.

Classification du messager sagittaire

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Sagittariidae
  • Genre : Sagittarius
  • Espèce : serpentarius
  • Nom scientifique : Sagittarius serpentarius

Sous-espèces de messagers sagittaires

Aucune sous-espèce de messager sagittaire n’est actuellement reconnue.

Caractéristiques physiques du messager sagittaire

Taille

Hauteur :

125 à 150 cm de haut (les femelles sont un peu plus petites que les mâles), dont 31 cm de tarses (jambes)

Queue :

57 à 85 cm de long

Envergure :

1,91 à 2,15 mètres en moyenne

Poids

3,74 à 4,27 kg (4,05 kg en moyenne)

Morphologie et apparence

Le messager sagittaire est un grand rapace qui possède un grand corps puissant, des longues pattes fines de grue (échasses) et une grande queue.

Son assez long cou, sa tête et son bec crochu gris lui donne une allure d’aigle. Ses grands yeux ronds sont noirs. Comme rarement chez les rapaces, le mâle est un peu plus grand que la femelle.

L’épais plumage de cet oiseau de proie africain est composé de longues plumes grises cendrées sur le corps, noires sur le haut des pattes et le bout de la queue et des ailes. Le dessous des ailes, comme ses joux et son cou, est blanc.

On le reconnaît par sa peau nue sur sa face, de couleur orangée rose. Des plumes érectiles noires sont présentes tout au tour de sa tête.

Performances physiques du messager sagittaire

Distance parcourue

Très bon marcheur, le messager sagittaire parcoure à la marche 35 km par jour en moyenne.

Vitesse

Le messager sagittaire se déplace à une vitesse moyenne de 2,5 à 3 km/h.

Vol

Pour prendre son envol, le messager sagittaire démarre une course, puis plane avec les ailes largement ouvertes.

Écologie et répartition du messager sagittaire

Répartition géographique

Le messager sagittaire vit dans de nombreux pays un peu partout en Afrique.

Existant (résident) :

Angola ; Bénin ; Botswana ; Burkina Faso ; Burundi ; Cameroun ; République centrafricaine ; Tchad ; Congo, République démocratique du ; Côte d'Ivoire ; Djibouti ; Erythrée ; Eswatini ; Ethiopie ; Ghana ; Afrique du Sud, Kenya, Lesotho, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Somalie, Soudan du Sud, Tanzanie, République-Unie de Tanzanie, Togo, Zambie, Zimbabwe

Éteint :

Gambie

Existant et vagabond :

Libéria ; Rwanda

Existant et origine incertaine :

Guinée-Bissau

Habitat

Le messager sagittaire vit essentiellement dans les savanes tropicales, les steppes et les bois avec une végétation peu dense

Régime alimentaire du messager sagittaire

Type de régime

Strictement carnivore

Nourriture et proies

Le messager sagittaire se nourrit de proies diverses, notamment des insectes (sauterelles, coléoptères), des petits ou moyen mammifères (souris, lièvre, mangouste), des petits oiseaux et leurs œufs ainsi que des reptiles (tortues, serpents, lézards).

Mode de vie du messager sagittaire

Vie sociale

Le messager sagittaire est un animal plutôt solitaire : il vit seul, en couple (appariés à vie) ou en petits groupes familiaux (couples et ses jeunes).

Territoriaux, les couples et les mâles solitaires défendent leurs territoires délimités.

Comportement

Le messager sagittaire est un rapace diurne, qui est actif peu après l’aube (se lissant avant cela le plumage) jusqu’au crépuscule.

Il passe sa journée à chasser et se déplacer, essentiellement sur le sol (il vole très peu). Cependant, ce n’est pas un oiseau migrateur.

Pour intimider sa proie ou un adversaire, le messager sagittaire dresse les plumes de sa crête.

Cri

Le messager sagittaire émet peu de sons, poussant simplement des croassements gutturaux pour la parade nuptiale ou pour se saluer.

Territoire

50 km2 par couple en moyenne, selon les proies disponibles et la concurrence

Technique de chasse

Le messager sagittaire est polyvalent : il chasse seul, en couple ou en groupe familial. Il chasse au sol, se déplaçant à grandes enjambées.

Une fois sa proie localisée, il l’assène de puissants coups de pattes puis l’avale tout rond. Il attrape les plus petites proies avec son bec.

Prédateurs

A l’âge adulte, le messager sagittaire ne possède pas de prédateur naturel, mais peuvent parfois se faire voler leurs proies par certains aigles.

Les petits sont en revanche la proie des corbeaux, des corneilles, des calaos et de certains rapaces.

Longévité

L’espérance de vie du messager sagittaire est de :

  • A l’état sauvage : 10 à 15 ans
  • En captivité : jusqu’à 19 ans

Reproduction du messager sagittaire

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame

Maturité sexuelle

Le messager sagittaire est sexuellement mature entre 3 et 4 ans environ.

Période de ponte

La réelle saison des amours du messager sagittaire a lieu à la saison sèche, mais il peut se reproduire pendant tout l’année.

Parade nuptiale et accouplement

Pour la parade, mâles et femelles volent très haut en ondulant ou se poursuivent au sol, tout en poussant des croassements gutturaux.

L’accouplement a lieux au sol ou en haut d’un arbre.

Lieux de ponte

Le couple construit ensemble un grand nid (1,5 à 2,5 mètres de diamètre) constitué de branches, d’herbes et de poils, généralement en haut d’un arbre épineux (acacia, 2,5 à 13 m de haut).

Nombre d’œufs par an

La femelle pond chaque année 1 à 3 œufs, à 2-3 jours d’intervalle entre chaque.

Caractéristiques des œufs

Les œufs sont allongés, de couleur blanc craie à vert bleuté et mesurent 78 x 57 mm pour un poids de 130 g.

Durée d'incubation

45 jours environ

Apparence du petit

L’oisillon messager sagittaire possède un duvet gris clair, devenant rapidement plus foncé avant d’enfin arborer les couleurs des adultes.

Sevrage

Lors de 2-3 premières semaines, les parents se relaient à la chasse pour garder le nid. Après 40 jours, ils peuvent se nourrir seuls.

Ils restent cependant avec leurs parents jusqu’à leurs 75 – 80 jours (parfois plus), âge de leur indépendance et envol définitif.

Menaces et conservation du messager sagittaire

Statut UICN (danger d'extinction)

Le messager sagittaire est une espèce vulnérable (VU) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le messager sagittaire sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : augmentation de la hauteur de la végétation (pas appréciée par cette espèce), pâturages, création de routes
  • Mort directe : chasse et braconnage, empoisonnement

Populations

Selon l’UICN (2016), on dénombrerait entre 6 700 et 67 000 individus à l’état sauvage.

La population mondiale de messager sagittaire est actuellement en baisse.

Photos du messager sagittaire

Vidéo l'aigle royal

Anecdotes sur le messager sagittaire

  • Le messager sagittaire possède la plus grande et longue queue de tous les rapaces