Orang-outan de Sumatra

L’orang-outan de Sumatra est un grand singe arboricole que l’on trouve exclusivement dans les forêts primaires de Sumatra. Omnivore, il se nourrit principalement de fruits mais aussi d’insectes.

Malheureusement, notre cousin proche est en voie de disparition et court un grave danger.

Classification de l'orang-outan de Sumatra

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primates
  • Famille : Hominidés
  • Genre : Pongo
  • Espèce : abelli
  • Nom scientifique : Pongo abelii

Sous-espèces d'orang-outan de Sumatra

L’orang-outan ne possède plus aucune sous-espèce. En effet, on distinguait 2 sous-espèces auparavant, déterminées selon la région, jusqu’en 2017 :

  • L’orang-outan de Sumatra du Nord (Pongo abelii abelii)
  • L’orang-outan de Sumatra du Sud (Pongo abelii tapanuliensis), maintenant considérée comme une espèce distincte, l’orang-outan de Tapanuli (Pongo tapanuliensis)

Caractéristiques physiques de l'orang-outan de Sumatra

Taille

  • Hauteur : Femelle : 90 à 110 cm / Mâle : 125 à 150 cm
  • Bras (envergure) : jusqu’à 264 cm

Poids

  • Femelle : en moyenne 45 kg
  • Mâle : environ 90 kg

Morphologie et apparence

L’orang-outan de Sumatra est un grand singe, qui possède un corps adapté à la vie arboricole propre aux orangs-outans. En effet, il possède de longs bras et des jambes courtes, avec des mains préhensiles (pouce opposable) au bout de chaque, un corps assez imposant mais agile et pas de queue.

Les mâles dominants possèdent un large disque facial qui témoigne de leur puissance. Leurs joues sont plus larges que les femelles. Leur mâchoire est assez large, munies d’incisives de tailles différentes qui leur permettent de facilement racler les végétaux.

Le pelage de l’orang-outan de Sumatra est assez clair, variant du orange clair au roux. Ses poils longs sont présents sur quasiment tout son corps (sauf les mains et le visage), et les mâles possèdent une grande barbe.

Aire de répartition de l'orang-outan de Sumatra

Régions

Asie : Nord de l’île de Sumatra (Indonésie)

Biotope

L’orang-outan de Sumatra vit exclusivement dans les forêts tropicales humides (jungle).

Régime alimentaire de l'orang-outan de Sumatra

Type de régime

Principalement frugivore, mais en réalité omnivore (végétarien et insectivore)

Nourriture et proies

Essentiellement frugivore, l’orang-outan de Sumatra se nourrit principalement de différents fruits (mangues, fruits du jacquier, litchi) et de divers insectes (principalement des fourmis, mais également guêpes et termites).

Il mange également d’autres végétaux, principalement des feuilles de différents arbres et d’autres espèces végétales diverses. En cas de pénurie de nourriture, l’orang-outan de Sumatra semble se nourrir de petits mammifères comme le loris paresseux.

Mode de vie de l'orang-outan de Sumatra

Vie sociale

L’orang-outan de Sumatra est un animal très sociable : il vivent généralement en groupes et s’entraident pour vivre. En effet, les orangs-outans se retrouvent dans la canopée pour se nourrir. Les groupes observables sont généralement composés de femelles et de leurs petits, ainsi que d’un mâle dominant. En effet, les mâles adultes cohabitent rarement ensemble.

Fait étonnant : mâles et femelles s’accouplant sont généralement d’à peu près le même âge. En effet, les jeunes mâles sont généralement repoussés par les femelles âgées, qui préfèrent s’accoupler avec des mâles plus matures.

Les liens les plus forts sont observées entre la mère et son petit. En effet, celle-ci s’occupe de sa progéniture de longues années pour lui apprendre les différentes techniques qui lui permettront de se nourrir et de devenir indépendant. En effet, la transmission de savoir est une chose importante chez ces primates. Le petit passe les 2,5 premières années de sa vie accroché à sa mère. Ensuite, il gagne peu à peu en assurance, d’abord en descendant de sa mère puis en se baladant seul avec de plus en plus d’aisance entre les branches.

Comportement

Les orangs-outans de Sumatra sont des animaux diurnes presque entièrement arboricoles. En effet, ils passent toute leur journée à la cime des arbres, contrairement aux orangs-outans de Bornéo qui descendent régulièrement au sol. C’est là qu’ils trouvent la quasi totalité de leur nourriture et qu’ils construisent leur nid chaque soir. Grâce à leurs longs bras et leurs 4 membres préhensiles, ces grands singes se baladent rapidement dans la canopée.

Ces animaux sont particulièrement connus pour leur grande intelligence. En effet, nombreux orangs-outans de Sumatra ont été observé en captivité comme à l’état sauvage en train d’utiliser divers outils et techniques complexes.

Ils utilisent par exemple une tige qu’ils effilochent avec leur bouche pour attraper les fourmis dans le creux d’un arbre ou creuser dans un tronc, une termitière ou une ruche (et y attraper insectes et miel). Pour attraper des fourmis et des guêpes, ils les piègent dans leur épais pelage puis les avalent. En ce qui concernent les fruits, ils savent précisément comment les ouvrir pour en extraire le contenu.

Cri et vocalises

Comme bon nombre d’animaux, les orangs-outans communiquent entre eux grâce à différents sons et vocalises aux significations diverses. Chaque individu possède sa propre façon de communiquer pour être facilement identifiable par les autres membres du groupe.

Les principaux cris sont poussés par les mâles, pour marquer leur territoire, mais aussi pour signaler aux femelles qu’il est sexuellement mature. Ce cri commence par un grondement, suivi d’un rugissement dont l’intensité décroit peu à peu pour finalement laisser place à des gargouillis et des soupirs.

Prédateurs

Le principal prédateur de l’orang-outan de Sumatra est le tigre de Sumatra. Les pythons sont également une menace, mais s’attaquent surtout aux petits.

Longévité

L’espérance de vie de l’orang-outan de Sumatra est, à l’état sauvage comme en captivité, de :

  • Femelle : 44 à 53 ans
  • Mâle : 47 à 58 ans

Reproduction de l'orang-outan de Sumatra

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

L’orang-outan de Sumatra possède le sevrage le plus tardif de tout le règne animal (après l’Homme), étant totalement indépendant à l’âge de 7 à 10 ans.

Maturité sexuelle

L’orang-outan de Sumatra est sexuellement mature à :

  • Femelle : environ 8-10 ans
  • Mâle : 13 à 15 ans en moyenne

Période de reproduction

Les orangs-outans de Sumatra ne possèdent pas de saison des amours : ils peuvent reproduire toute l’année.

Nombre de petits par portée

La femelle orang-outan de Sumatra ne met bas que d’1 petit tous les 6 ou 7 ans (soit 4 ou 5 petits durant la vie d’une femelle), s’occupant de celui-ci pendant plusieurs années avant de s’en séparer.

Le rythme de reproduction des orangs-outans est donc très lent.

Gestation

8 à 9 mois environ

Menaces et conservation de l'orang-outan de Sumatra

Statut UICN (danger d'extinction)

L’orang-outan de Sumatra est officiellement un animal en danger critique (CR) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur l’orang-outan de Bornéo sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (agriculture (culture de l’huile de palme), déforestation, …)
  • Menaces directes (chasse et braconnage pour le revendre)

Au vu de l’évolution des forêts tropicales d’Indonésie et de Malaisie, l’orang-outan de Sumatra pourrait disparaître d’ici 10 ans. Il est donc capital d’œuvrer pour leur sauvegarde.

Populations

Selon les différentes études, il reste environ 6 600 orangs-outans de Sumatra à l’état sauvage.

La population mondiale d’orang-outan de Sumatra est actuellement en baisse.

Photos de l'orang-outan de Sumatra