Phoque gris

Le phoque gris (Halichoerus grypus) est un grand mammifère de la famille des Phocidés. On le trouve dans l’Atlantique Nord et la mer Baltique, en pleine mer et sur les côtes nord-américaines et européennes. Carnivore, il se nourrit de poissons et d’invertébrés marins.

Il est l’une des plus commune espèce de phoque.

Classification du phoque gris

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivora
  • Famille : Phocidae
  • Genre : Halichoerus
  • Espèce : grypus
  • Nom scientifique : Halichoerus grypus

Sous-espèces de phoques gris

On distingue 2 sous-espèces de phoques gris, différant selon la région :

  • Halichoerus grypus grypus, dans l’Atlantique Nord
  • Halichoerus grypus macrorhynchus, dans la mer Baltique

Caractéristiques physiques du phoque gris

Taille

  • Femelles : 2 mètres environ
  • Mâles : 2,5 à 3,3 mètres
A noter que les phoques gris de l’Atlantique sont en moyenne plus grands que les phoques gris de la mer Baltique.

Poids

  • Femelles : jusqu’à 190 kg
  • Mâles : 170 à 310 kg

Morphologie et apparence

Le phoque gris possède un corps long (fusiforme) et très trapu, des larges pattes palmées très courtes (nageoires) et une grosse tête avec un museau plutôt allongé.

Ses yeux noirs et ronds sont assez petits, ses narines plutôt large. Sa mâchoire est puissante. Les mâles sont plus gros que les femelles, et possèdent un museau plus long.

Le pelage du phoque gris est aérodynamique, composé de poils courts, et de couleur variable selon le sexe.

Le mâle possède une robe grise foncée presque noire avec quelque tâches claires, tandis que la femelle possède une coloration plus claire avec des tâches foncées.

Performances physiques du phoque gris

Vitesse

Le phoque gris nage à une vitesse de 10 km/h en moyenne et peut effectuer des pointes à 35 km/h.

Écologie et répartition du phoque gris

Répartition géographique

Le phoque gris vit exclusivement dans l’Atlantique Nord et dans la mer baltique, sur les côtes d’Amérique du Nord et d’Europe (Arctique).

Existant (résident) :

Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Estonie, États-Unis, Fédération de Russie, Finlande, France, Irlande, Islande, Lettonie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Suède et Îles Féroé

Présent selon la saison (vagabond) :

Groenland et Portugal

Habitat

Le phoque gris vit essentiellement sur les côtes et les eaux côtières, les estuaires sableux ainsi qu’en haute mer.

Régime alimentaire du phoque gris

Type de régime

Essentiellement piscivore

Nourriture et proies

Le phoque gris se nourrit de pratiquement toutes les proies disponibles. Il se nourrit surtout de poissons de tailles et de formes variables (lançon, cabillaud, labre, raie, …).

Il mange également des invertébrés marins, notamment des céphalopodes (poulpes, calmars), des mollusques et des crustacés.

Mode de vie du phoque gris

Vie sociale

Le phoque gris est un animal grégaire, se rassemblant en grands groupes sur les côtes pour la mue, la mise bas et la reproduction.

De nature calme, ils deviennent agressifs à la reproduction : les mâles dominants défendant leurs harems de femelle.

Comportement

Le phoque gris est un animal diurne, qui chasse en journée et se repose (souvent en groupe) sur la terre ferme pendant la nuit.

Contrairement à d’autres espèces, ils ne migrent pas, se dispersant simplement après la saison des amours.

Très curieux, ils nagent souvent proche des bateaux. Lors de la reproduction, ils ne se nourrissent pas, puisant sur leurs graisses.

Cri, vocalises et communication

Les groupes de phoques gris sont très bruyants, communiquant entre eux à l’aide de puissants bêlements, grognements et rugissements.

Ils communiquent également par battement des nageoires, servant à attirer un partenaire ou éloigner un prédateur.

Technique de chasse

Les phoques gris chassent seuls ou en petits groupes. Ils utilisent leur vitesse pour chasser les poissons et les attrapent grâce à leur mâchoire.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du phoque gris adulte sont les grands requins (requin blanc, requin du Groenland), l’orque ainsi que l’ours polaire.

Les petits sont aussi la proie du pygargue à tête blanche et de la corneille d’Amérique.

Longévité

A l’état sauvage, l’espérance de vie du phoque gris est de :

  • Femelles : 35 ans environ
  • Mâles : 25 ans

Reproduction du phoque gris

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Accouplement

L’accouplement a lieux proche des côtes, dans l’eau.

Maturité sexuelle

Le phoque gris est sexuellement mature à :

  • Femelles : 3 à 5 ans
  • Mâles : 3-4 ans, mais ne commence généralement à se reproduire qu’à 8 ans (concurrence)

Période de reproduction

La saison des amours du phoque gris varie selon la région :

  • Grande Bretagne : septembre à décembre
  • Canada : décembre à février

Gestation

11,3 mois environ

Lieux de mise bas

La femelle phoque gris accouche sur la terre ferme ou la glace.

Nombre de petits

La femelle met bas 1 petit blanchon, parfois 2.

Apparence des jeunes

A la naissance, le petit blanchon possède une fourrure soyeuse crème blanche (laguno).

Apparence des jeunes

Le bébé phoque gris est sevré vers 3 semaines, et reste sur terre jusqu’à la perte de sa fourrure juvénile.

Menaces et conservation du phoque gris

Statut UICN (danger d'extinction)

Le phoque gris est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le phoque gris sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : pollution des océans, réchauffement climatique, …
  • Perte de ses proies : surpêche, pollution
  • Menaces directes : chasse car considérés comme nuisibles par les pêcheurs, prise accidentelle dans les filets de pêche

Populations

Selon les estimations de l’UICN, on dénombrerait environ 316 000 phoques gris à l’état sauvage.

La population mondiale de phoque gris est actuellement en hausse.

Photos du phoque gris

Vidéo du phoque gris

Anecdotes sur le phoque gris

  • Le bébé phoque gris est appelé blanchon à cause de la couleur de son pelage