Renard roux

Le loup arctique, aussi appelé loup blanc ou loup polaire, est un grand canidé que l’on trouve essentiellement dans les toundras arctiques d’Amérique du Nord. Carnivore, il se nourrit de toutes sorte de proies qu’il peut attraper.

Classification du renard roux

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Canidé
  • Genre : Vulpes
  • Espèce : vulpes
  • Nom scientifique : Vulpes vulpes

Sous-espèces de renards roux

On distingue 45 sous-espèces de renards roux, divisées en 2 grands groupes :

  • Renards nordiques
  • Renards gris du sud
  • Vulpes vulpes abietorum
  • Vulpes vulpes alascensis
  • Vulpes vulpes alpherakyi
  • Vulpes vulpes anatolica
  • Vulpes vulpes arabica
  • Vulpes vulpes atlantica
  • Vulpes vulpes bangsi
  • Vulpes vulpes barbara
  • Vulpes vulpes beringiana
  • Vulpes vulpes cascadensis
  • Vulpes vulpes caucasica
  • Vulpes vulpes crucigera
  • Vulpes vulpes daurica
  • Vulpes vulpes deletrix
  • Vulpes vulpes dolichocrania
  • Vulpes vulpes dorsalis
  • Vulpes vulpes flavescens
  • Vulpes vulpes fulvus
  • Vulpes vulpes griffithi
  • Vulpes vulpes harrimani
  • Vulpes vulpes hoole
  • Vulpes vulpes ichnusae
  • Vulpes vulpes indutus
  • Vulpes vulpes jakutensis
  • Vulpes vulpes japonica
  • Vulpes vulpes karagan
  • sous-espèce Vulpes vulpes kenaiensis
  • Vulpes vulpes kurdistanica
  • Vulpes vulpes macroura
  • Vulpes vulpes montana
  • Vulpes vulpes necator
  • Vulpes vulpes niloticus
  • Vulpes vulpes ochroxantha
  • Vulpes vulpes palaestina
  • Vulpes vulpes peculiosa
  • Vulpes vulpes pusilla
  • Vulpes vulpes regalis
  • Vulpes vulpes rubricosa
  • Vulpes vulpes schrenckii
  • Vulpes vulpes silacea
  • Vulpes vulpes splendidissima
  • Vulpes vulpes stepensis
  • Vulpes vulpes tobolica
  • Vulpes vulpes tschiliensis
  • Vulpes vulpes vulpes

Caractéristiques physiques du renard roux

Taille

  • Longueur : 58 à 90 cm en moyenne
  • Garrot : entre 35 et 40 cm
  • Queue : 32 à 49 cm

Poids

2,2 à 14 kg, avec une moyenne de 7 kg pour les mâles, 5,6 kg pour les femelles

Morphologie et apparence

Le renard roux est un canidé possédant un corps allongé et athlétique, des pattes assez courtes munies de griffes non rétractiles et une queue longue, duveteuse et pointue au bout. 

Son museau long et assez fin est terminé d’une truffe noire, tandis que son crâne est arrondi. Ses petits yeux sont marrons clairs à roux.

Sa fourrure est épaisse et douce, les poils étant plus ou moins longs selon sa zone de répartition. Son pelage est la plupart du temps roux, variant en réalité du beige jaune au brun foncé, parfois gris argenté.

Son cou, sa poitrine et le bout de sa queue sont blancs. Le bout de ses pattes sont grises foncées à noires.

Performances physiques du renard roux

Vitesse

Le renard roux court à 6 à 13 km/h, et peut effectuer des pointes à 50 – 60 km/h.

Aire de répartition du renard roux

Régions

Europe et Asie, ainsi qu’Amérique du Nord et Océanie :

Afghanistan, Albanie, Allemagne, Algérie, Andorre, Arabie, Saoudite, Arménie, Autriche, Azerbaïdjan, Bangladesh, Belgique, Bhoutan, Birmanie, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Canada, Chypre, Croatie, Danemark, Egypte, Espagne, Estonie, Etats-Unis, îles Féroé, Finlande, France, Géorgie, Gibraltar, Grèce, Groenland, Vatican, Hongrie, Islande, Inde, Iran, Irak, Irlande, Israël, Italie, Japon, Jordanie, Kazakhstan, République de Corée, Koweït, Kirghizstan, Lettonie, Liban, Libye, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Maroc, Monaco, Mongolie, Monténégro, Népal, Macédoine du Nord, Norvège, Oman, Pakistan, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Qatar, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Unis, Russie, Saint-Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Soudan, Svalbard, Suède, Suisse, Syrie, Tajikistan, Tunisie, Turquie, Turkménistan, Emirats Arabes Unis, Ouzbékistan et Yémen

Il a aussi été introduit en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il s’est potentiellement éteint en Corée.

Biotope

Le renard roux vit dans les forêts tempérées et boréales (taïgas), les broussailles méditerranéennes, et les prairies tempérées, parfois en montagne.

Régime alimentaire du renard roux

Type de régime

Omnivore, principalement carnivore

Nourriture et proies

Le renard roux se nourrit principalement de petits rongeurs (lapins, lièvres, lemming, écureuils, marmottes, …), ainsi que certains oiseaux, grenouilles, reptiles, opossums. Il mange également des insectes, les petits de grands animaux (ongulés), les poissons ainsi que certains mammifères marins. Il se nourrit aussi de carcasses.

Côté végétaux, il mange des fruits (pommes, raisins, kakis, framboises, …) ainsi que des glands, de l’herbe et des tubercules

Mode de vie du renard roux

Vie sociale

Le renard roux est un animal principalement solitaire, qui chasse toujours seul.

Cependant, il peut vivre en couple ou en petits groupes familiaux (jusqu’à 7 individus) dans les zones riches en alimentation.

Animal territorial, il marque régulièrement son territoire et le défend contre les intrus. A la saison des amours, le couple vit et élève ensemble ses petits.

Comportement

Le renard roux est un animal assez craintif, et donc généralement nocturne. Il peut cependant être diurne dans les zones isolées.

Cri et vocalises

Le renard possède un cri unique : on dit qu’il glapit, trompette ou jappe.

Territoire

Le territoire vital du renard roux est souvent de 5 à 12 km2 en moyenne, jusqu’à 20 – 50 km2 dans les zones pauvres en nourriture.

Prédateurs

Prédateur vivant en meute, le loup arctique ne possède aucun prédateur en dehors de l’Homme dans son habitat naturel.

Technique de chasse

Le renard roux chasse, contrairement à la majorité des canidés, toujours seul.

Pour les petites proies (rongeurs), il utilise une technique unique : le mulotage. Il repère sa proie (odorat), et saute verticalement puis retombe sur sa proie et la tue d’une morsure.

Il utilise également diverses autres techniques de chasse selon l’animal, étant très rusé.

Longévité

L’espérance de vie du renard roux est de :

  • A l’état sauvage : 5 ans en moyenne
  • En captivité : jusqu’à 14 – 15 ans

Reproduction du renard roux

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Monogame (la plupart du temps)

Sevrage et éducation

Le renardeau tète sa mère pendant environ 3 semaines. Il se nourrissent ensuite de viande que le couple apporte, et sont totalement sevrés à 6 semaines environ.

Ils quittent leur mère au bout de 4 à 6 mois, au cours desquels celle-ci leur aura appris suffisamment de choses pour qu’ils soient indépendants.

Maturité sexuelle

Le renard roux est sexuellement mature vers 10 mois environ.

Période de reproduction

La saison des amours du renard roux a lieu entre mi-janvier et mi-février.

Lieux de mise bas

La renarde met bas dans un terrier, qui est partagée avec un autre animal (marmotte, blaireau), ou une cavité naturelle

Nombre de petits par portée

La renarde met bas à 4 à 6 renardeaux en moyenne, aveugles et sans poil, à raison d’environ 1 fois chaque année.

La portée peut cependant aller de 1 à 12 petits.

Gestation

51 à 53 jours

Poids et apparence des petits

85 à 125 g à la naissance, gris bleu avec un museau plutôt court au début

Menaces et conservation du renard roux

Statut UICN (danger d'extinction)

Le renard roux est une préoccupation mineure (LC)  selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le renard roux sont :

  • Dégradation de son habitat : urbanisation, déforestation, réchauffement climatique
  • Chasse pour sa fourrure

Ces menaces sont cependant très locales, le renard roux n’en possédant pas à l’échelle mondiale.

Populations

La population mondiale de renard roux est actuellement inconnue.

On sait cependant qu’elle est actuellement stable.

Photos du renard roux

Vidéos du renard roux