Saïga

La saïga (Saiga tatarica), aussi appelée antilope saïga, est une antilope de taille moyenne, une des seules antilopes eurasiennes, qu’on trouve dans certaines zones sèches d’Asie centrale. Herbivore, elle se nourrit de diverses herbacées.

Classification de la saïga

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Artiodactyle ruminant
  • Famille : Bovidé antilopiné
  • Genre : Saiga
  • Espèce : tatarica
  • Nom scientifique : Saiga tatarica

Sous-espèces de saïgas

On distingue 2 sous-espèces de saïgas, selon la région :

  • Saiga tatarica tatarica, en Kalmoukie
  • Saiga tatarica mongolica, en Mongolie

Caractéristiques physiques de la saïga

Taille

  • Longueur : 1,50 à 1,70 m
  • Garrot : 60 à 80 cm
  • Queue : 6 à 12 cm

Poids

21 à 69 kg environ

Longueur des cornes

Seul le mâle possède des cornes, de taille variable selon la sous-espèce :

  • Saïga de Mongolie : 22 cm maximum
  • Saïga russe : 28 à 38 cm

Morphologie et apparence

La saïga est un antilope de taille moyenne qui possède un corps assez long, des pattes fines et assez longues munies de sabots et une très petite queue.

On la reconnaît facilement grâce à son long museau arqué et pendant muni de larges narines, ressemblant à une courte trompe large.

Ses oreilles arrondies sont assez petites, ses yeux ronds noirs et ses cornes légèrement arquées (S), translucides et annelées (juste chez le mâle).

Son pelage varie selon la saison. La fourrure est plutôt épaisse et beige à gris clair blanc en hiver, plus court et jaune sable à roux en été. La partie ventrale est plus claire (crème à blanc).

Performances physiques de la saïga

Vitesse

La saïga est très rapide et endurante : elle peut courir à 40 km/h sur de longues distances, et effectuer des pointes à plus de 100 km/h.

Écologie et répartition de la saïga

Répartition géographique

La saïga vit dans quelque pays d’Asie.

Présent :

Kazakhstan, Mongolie, Russie et Ouzbékistan

Présent (non reproduction) :

Turkménistan

Éteint :

Chine et Ukraine

Habitat

La saïga ne vit maintenant plus que dans les steppes sèches et les déserts semi-arides.

Régime alimentaire de la saïga

Type de régime

Exclusivement herbivore

Nourriture et alimentation

La saïga est un brouteur, qui se nourrit exclusivement d’herbes, notamment des graminées et des euphorbes.

Elle mange notamment des plantes toxiques pour la plupart des autres animaux.

Mode de vie de la saïga

Vie sociale

La saïga est un animal sociable et grégaire, qui vit en grands troupeaux.

Ces troupeaux sont composés d’un mâle dominant, de femelles et de leurs petits.

Comme chez la majorité des antilopes, les mâles se battent à coups de corne à la saison du rut.

Chaque printemps, les femelles se rassemblent pour mettre bas au même moment, augmentant les chances de survie de leur petit.

Comportement

L’antilope saïga est un animal diurne, qui passe le plus clair de son temps à brouter les pâturages.

Le reste du temps, elle se déplace : chaque année, les troupeaux migrent pour trouver de quoi se nourrir.

Le museau de la saïga lui est d’une importance capitale : elle lui octroie un excellent odorat (repérer les prédateurs) et filtre la poussière soulevée lors de la migration.

Prédateurs

Le seul réel prédateur de la saïga adulte est le loup gris. Cependant, il s’attaque quasi exclusivement aux individus faibles, l’antilope saine étant trop rapide.

Les petits peuvent eux être la proie de l’aigle des steppes, de l’aigle royal, du renard roux et du corbeau.

Longévité

L’espérance de vie de la saïga est de :

  • A l’état sauvage : 10-12 ans
  • En captivité : 15 ans

Reproduction de la saïga

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

La saïga est sexuellement mature à l’âge de :

  • Femelles : 3 mois
  • Mâles : 20 mois

Période de reproduction

La saison des amours de la saïga a généralement lieu de novembre à décembre.

Lieux de mise bas

La femelle met bas au sol, dans l’herbe.

Nombre de petits par portée

2 petit faon en moyenne, parfois 1 seul

Gestation

140 jours environ

Menaces et conservation de la saïga

Statut UICN (danger d'extinction)

La saïga est En danger critique (CR) d’extinction selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur la saïga sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : agriculture, urbanisation, réchauffement climatique (incendies/hiver extrême) …
  • Menaces directes : chasse et braconnage pour ses cornes et sa peau
  • Maladies infectieuses, responsable de la mortalité massive de 2015 (120 000 saïgas mortes)

Populations

Selon l’UICN, on compte environ 124 000 saïgas vivant à l’état sauvage.

La population mondiale de saïgas est actuellement en baisse.

Photos de la saïga

Vidéos de la saïga

Anecdotes sur la saïga

  • L’antilope saïga existe depuis la dernière ère glaciaire, et est l’un des seuls herbivores des grandes étendues de l’époque à avoir survécue
  • “Saïga” signifie “antilope” en russe