Salamandre noire

La salamandre noire (Salamandra atra), aussi appelée salamandre alpestre ou salamandre de montagne, est un urodèle de la famille des Salamandridés, que l’on trouve en montagne, dans les zones boisées et humides. Carnivore, elle mange essentiellement des petits invertébrés.

Classification de la salamandre noire

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Amphibien
  • Ordre : Caudata
  • Famille : Salamandridae
  • Genre : Salamandra
  • Espèce : atra
  • Nom scientifique : Salamandra atra

Sous-espèces de salamandres noires

Selon plusieurs études, on dénombre 4 sous-espèces de salamandres noires :

  • Salamandra atra atra
  • Salamandra atra prenjensis
  • Salamandra atra pasubiensis
  • Salamandra atra aurorae

Caractéristiques physiques de la salamandre noire

Taille

  • Corps : 13 à 16 cm environ
  • Queue : 2/5 de la longueur totale, soit 4 à 6 cm

La taille varie légèrement selon la région, et donc la sous-espèce.

Poids

12 g en moyenne, variant selon la zone

Morphologie et apparence

La salamandre noire est une salamandre terrestre de taille moyenne, qui possède un long corps assez fin, une plutôt longue queue de section carrée, des petites pattes fines munies de 3 doigts et une tête ovale et aplatie.

Elle possède des gros yeux globuleux de couleur noire, ainsi que de nombreuses glandes à venin sur tout le corps. Celles-ci forment des lignes sur les côtes, le dos et la queue, lui donnant une silhouette annelée.

Aucune réelle différence n’est observable entre les deux sexes, excepté le cloaque, plus prononcé chez le mâle.

Sa peau est brillante et visqueuse, assez lisse mais irrégulière à cause des glandes venimeuses. Elle est entièrement noire ou brune noire, avec parfois quelque reflets ou bandes jaunes dorées sur le dos et la tête. 

Performances physiques de la salamandre noire

Type de respiration

La salamandre noire respire par ses poumons et sa peau toute sa vie, naissant déjà bien formée et dépourvue de branchies.

Écologie et répartition de la salamandre noire

Répartition géographique

La salamandre noire est endémique des Alpes en Europe.

Présent :

Albanie ; Allemagne ; Autriche ; Bosnie-Herzégovine ; Croatie ; France ; Italie ; Liechtenstein ; Monténégro ; Serbie ; Slovénie ; Suisse

Habitat

La salamandre noire vit en montagne, dans les zones rocheuses et de végétation comme les forêts et les prairies tempérées et humides. On la trouve aussi au bord des ruisseaux.

Régime alimentaire de la salamandre noire

Type de régime

Carnivore, notamment insectivore

Nourriture et proies

La salamandre noir se nourrit de divers petits invertébrés qu’elle trouve dans son habitat naturel. Elle mange notamment des escargots, des araignées, des vers, des insectes et leurs larves.

Mode de vie de la salamandre noire

Vie sociale

La salamandre noire est un animal solitaire, qui passe l’année seule.

C’est seulement pour la reproduction qu’elle rentre en contact avec ses congénères, sans pour autant réaliser de grands rassemblements.

Comportement

La salamandre noire est un animal crépusculaire, surtout active à l’aube, pour chasser. Elle se déplace très peu pendant l’année.

Elle peut cependant prendre quelque rayons de soleil en journée, vivant dans des zones froides et étant un animal à sang froid.

Animal craintif, elle passe beaucoup de temps caché sous une souche, un rocher ou dans un abri (grotte, terrier).

C’est d’ailleurs dans ce dernier qu’elle hiberne, avant d’éviter les mois les plus rudes (novembre jusqu’à avril mai).

Prédateurs

Sécrétant du venin, la salamandre noire ne possède que peu de prédateurs. Seuls certains oiseaux et serpents peuvent s’attaquer à elle.

Technique de chasse

La salamandre noire chasse dans la pénombre, utilisant son ouïe et sa bonne vision nocturne pour localiser sa cible.

Longévité

L’espérance de vie de la salamandre noire est de :

  • A l’état sauvage : 10 à 15 ans environ
  • En captivité : plus de 15 ans

Reproduction de la salamandre noire

Type de reproduction

Vivipare (petits terrestres)

Habitudes reproductives

Polygame

Période de reproduction

La saison des amours de la salamandre noire a généralement lieux en juin.

Accouplement

Les salamandres noires s’accouplent sur la terre ferme (très rare chez les urodèles). 

Le mâle s’enroule autours de la femelle pour la féconder (fécondation interne).

Gestation

2 à 3 ans selon l’altitude

Lieux de mise bas

La femelle met bas sur la terre ferme, ses petits étant directement terrestres.

Nombre de larves par mise bas

La femelle donne naissance à 2 petits en moyenne, parfois 3 ou 4.

Taille et apparence à la naissance

A la naissance, les petits ont la même apparence que les adultes, et mesurent 30 à 50 mm.

Absence de métamorphose

Naissant déjà avec des branchies, la jeune salamandre noire ne subit aucune métamorphose.

Menaces et conservation de la salamandre noire

Statut UICN (danger d'extinction)

La salamandre noire est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces (locales car non menacée à l’échelle mondiale) pesant sur la salamandre noire sont :

  • Perte et fragmentation de son habitat à travers l’agriculture, l’urbanisation, barrages
  • Réchauffement climatique
  • Collisions routières
  • Augmentation du nombre de moutons, réduisant son aire de répartition (pâturages)

Populations

Le nombre d’individus à l’état sauvage est actuellement inconnu.

La population mondiale de salamandre noire est actuellement en baisse.

Photos de la salamandre noire

Vidéo de la salamandre noire

Photos : hl_1001Aah-Yeah