Salamandre tachetée

La salamandre tachetée (Salamandra salamandra), aussi appelée salamandre terrestre, salamandre commune ou salamandre de feu, est un urodèle de la famille des Salamandridés, que l’on trouve dans les petits cours d’eau de quelque zones d’Europe. Carnivore, elle mange principalement des petits invertébrés.

Classification de la salamandre tachetée

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Amphibien
  • Ordre : Caudata
  • Famille : Salamandridae
  • Genre : Salamandra
  • Espèce : salamandra
  • Nom scientifique : Salamandra salamandra

Sous-espèces de salamandres tachetées

Selon plusieurs études, on dénombre 12 sous-espèces de salamandres tachetées :

  • Salamandra salamandra crespoi, région de l'Algarve (Portugal)
  • Salamandra salamandra morenica, Sierra Morena (Séville en Espagne)
  • Salamandra salamandra alfredschmidti, vallée de Tendi, en Asturies (Espagne)
  • Salamandra salamandra bernardezi, Asturies, et Galice septentrionale et orientale (Espagne)
  • Salamandra salamandra fastuosa, Pyrénées centrales et occidentale / Est de la cordillère Cantabrique
  • Salamandra salamandra gigliolii, Italie méridionale
  • Salamandra salamandra bejarae, massifs montagneux d'Espagne Centrale
  • Salamandra salamandra beschkovi, monts Pirin (Bulgarie)
  • Salamandra salamandra gallaica, tout le Portugal et une partie du Nord de l'Espagne
  • Salamandra salamandra salamandra, Europe Centrale et méridionale
  • Salamandra salamandra terrestris, Europe occidentale (grande majorité de la France, Benelux, Allemagne) 
  • Salamandra salamandra werneri, Mont Pélion (Grèce)

Caractéristiques physiques de la salamandre tachetée

Taille

  • Corps : 15 à 25 cm de long, 30 maximum
  • Queue : 60% de la taille du corps environ, soit 5 à 10 cm

La taille varie cependant selon la sous-espèce, et donc la région.

Poids

40 g en moyenne, variant selon la zone

Morphologie et apparence

La salamandre tachetée est une salamandre assez terrestre de taille moyenne, qui possède un long corps plutôt trapu, une assez longue et large queue conique, des petites pattes fines munies de 3 doigts et une tête arrondie aplatie.

Ses gros yeux globuleux sont noirs, sa mâchoire assez fine. Comme beaucoup d’amphibiens, elle possède des glandes un peu partout sur le corps, sécrétant du mucus empoisonné.

Comme la majorité des urodèles, elle possède des petits poumons, qui remplacent ses branchies qui tombent à la métamorphose.

Sa peau est lisse, brillante et visqueuse. Elle est noire, avec des taches jaunes irrégulières un peu partout. La taille des taches et leur coloration varie légèrement selon la sous-espèce (zones rouges ou orangées).

Performances physiques de la salamandre tachetée

Type de respiration

Poumons et peau à l’âge adulte, branchies dans sa forme larvaire (en général)

Venin sécrété

Les glandes de la salamandre sécrète un venin : le samandarin.

Bien que peu puissant, il est urticant et toxique, pouvant tuer un prédateur en avalant une trop grosse dose.

Écologie et répartition de la salamandre tachetée

Répartition géographique

La salamandre tachetée vit essentiellement en Europe centrale, de l’ouest, méridionale et du sud-est.

Présent :

Albanie ; Andorre ; Autriche ; Belgique ; Bosnie-Herzégovine ; Bulgarie ; Croatie ; Tchéquie ; France ; Allemagne ; Grèce ; Hongrie ; Italie ; Liechtenstein ; Luxembourg ; Monténégro ; Pays-Bas ; Macédoine du Nord ; Pologne ; Portugal ; Roumanie ; Saint-Marin ; Serbie ; Slovaquie ; Slovénie ; Espagne ; Suisse ; Ukraine

Présence incertaine :

Turquie

Habitat

A l’âge adulte, la salamandre tachetée est exclusivement terrestre, et vit dans les forêts, les broussailles méditerranéennes et les prairies tempérées. Les larves et les femelles venant accoucher sont quant à elles visibles dans les petits ruisseaux à faible débit, les mares et même les flaques.

Régime alimentaire de la salamandre tachetée

Type de régime

Carnivore, principalement insectivore

Nourriture et proies

A l’âge adulte, la salamandre tachetée se nourrit de divers invertébrés, notamment des cloportes, des vers, des limaces ou des insectes (coléoptères). Elle peut aussi se nourrir de petits amphibiens (tritons, grenouilles).

La larve se nourrit quant à elle de larves d’insectes (éphémères, moustiques), de petits invertébrés aquatiques ou d’autres larves d’amphibiens.

Mode de vie de la salamandre tachetée

Vie sociale

La salamandre tachetée est un animal solitaire, qui passe l’année seule.

Elle ne côtoie ses congénères que pour se reproduire, mais n’effectue pas de grands rassemblements comme d’autres amphibiens.

Comportement

La salamandre tachetée est un animal nocturne et crépusculaire, possédant une excellente vue dans la pénombre.

Elle passe le plus clair de son temps à chercher de la nourriture et se déplacer lentement.

Le reste du temps, elle se repose, caché dans la végétation ou les roches. Ce comportement est notamment adopté pendant la mue, où elle est vulnérable.

En hiver, elle hiberne : en octobre-novembre, elle se terre dans une cavité sous-terraine (qu’elle utilise généralement plusieurs années de suite) pour éviter le froid hivernal.

Prédateurs

Sécrétant un poison et possédant une couleur le suggérant, la salamandre tachetée adulte ne possède pas de prédateur.

A l’inverse, les larves et les juvéniles sont vulnérables face aux poissons (truite, saumon, chabot), aux insectes adultes (carabes) ou larvaires (odonates), à la musaraigne aquatique et aux autres larves de salamandre.

Cri et vocalises

La salamandre tachetée émet quelque rares sons, généralement quand elle se sent en danger. 

Elle pousse des petits grognements et des piaulements.

Technique de chasse

Pendant la nuit, la salamandre tachetée utilise son odorat pour trouver ses proies. En journée, elle se concentre sur les cibles mouvantes.

Elle attrape sa proie dans sa gueule munie de petites dents, et peut osciller le corps pour avaler une proie trop grosse.

Longévité

L’espérance de vie de la salamandre tachetée est de :

  • A l’état sauvage : 30 ans peut-être un peu plus
  • En captivité : jusqu’à 50 ans

Reproduction de la salamandre tachetée

Type de reproduction

Ovovivipare (ou larvipare), vivipare chez certaines sous-espèces

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

La salamandre tachetée est sexuellement mature entre 2 et 4 ans.

Période de reproduction

La saison des amours de la salamandre tachetée a lieux entre avril et septembre, avec un pic en juillet.

Accouplement

Les salamandres tachetées s’accouplent sur la terre ferme (très rare chez les urodèles), au cours duquel le mâle s’enroule sur la femelle.

Après cela, la femelle peut garder le sperme plusieurs années pour donner naissance à plusieurs générations à partir d’un seul accouplement.

Gestation

8 à 9 mois environ

Lieux de mise bas

La femelle salamandre tachetée dépose ses petits pendant la nuit dans l’eau, généralement une flaque, un ruisseau ou une petite mare.

Dans certaines régions, la salamandre donne même naissance à des petits entièrement formés, alors sur la terre ferme.

Nombre de larves par mise bas

30 larves en moyenne, mais variant entre 5 et 70

Taille et apparence à la naissance

A la naissance, la larve mesure 25 à 35 mm de long, et est brune grise translucide, avec quelque points plus foncés irréguliers.

Développement et métamorphose

La larve de salamandre tachetée se transforme et perd ses branchies entre 3 et 6 mois environ, 2 mois dans des conditions idéales.

Avant cela, ils éclosent et commencent à se développer dans l’utérus de la mère.

Menaces et conservation de la salamandre tachetée

Statut UICN (danger d'extinction)

La salamandre tachetée est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces (locales car non menacée à l’échelle mondiale) pesant sur la salamandre tachetée sont :

  • Perte et fragmentation de son habitat à travers le déboisement et la déforestation, la pollution des points d’eau et l’agriculture.
  • Collisions routières
  • Piégées et morte noyée dans certaines fosses septiques, égouts, citernes …
  • Maladies importées d’Asie : Batrachochytrium salamandrivorans

Populations

Le nombre d’individus à l’état sauvage est actuellement inconnu, étant une espèce commune et largement répandue.

La population mondiale de salamandre tachetée est actuellement en baisse.

Photos de la salamandre tachetée

Vidéo de la salamandre tachetée

Anecdotes sur la salamandre tachetée

  • Autrefois, certaines croyances disaient que la salamandre tachetée était un animal engendré par le feu ou résistant au feu

Photos : Robin Schmidt