Siamang

Siamang

Le siamang (Symphalangus syndactylus), aussi appelé gibbon siamang, est un grand singe de la famille des Hylobatidés. On le trouve dans les jungles tropicales de quelque pays d’Asie du Sud Est. Omnivore, il se nourrit principalement de fruits, de feuilles et d’insectes.

Classification du siamang

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primates
  • Famille : Hylobatidae
  • Genre : Symphalangus
  • Espèce : syndactylus
  • Nom scientifique : Symphalangus syndactylus

Sous-espèces de siamangs

On distingue 2 sous-espèces de siamangs :

  • Symphalangus syndactylus syndactylus
  • Symphalangus syndactylus continentis

Caractéristiques physiques du siamang

Taille

  • Longueur : 75 à 90 cm (mais jusqu’à 1,50 m)
  • Envergure : 150 à 180 cm

Poids

  • Femelle : 11 kg en moyenne
  • Mâle : 12 kg en moyenne

Morphologie et apparence

Le siamang est un grand singe qui possède un corps massif avec de très longs bras terminés de mains préhensiles, des jambes puissantes plus courtes et une tête arrondie collée au corps. Il ne possède pas de queue.

Son museau est assez allongé et sa mâchoire possède une large capacité d’ouverture. Ses yeux ronds sont foncés et ses oreilles courtes.

On le reconnaît par son large sac laryngique (large bulle sous la gorge) gris rose lui servant à pousser de puissants cris. Les mâles sont un peu plus grands et massifs que les femelles en moyenne.

Le pelage de ce gibbon est épais, avec des poils particulièrement longs sur la tête, le dos et les bras. Sa robe est entièrement noire. Seuls sa tête, ses paumes et son ventre sont quasi nus et gris foncés.

Performances physiques du siamang

Longueurs des sauts

Le siamang peut faire des bonds de 15 mètres dans la canopée.

Puissance du cri

Le siamang pousse des puissants cris audibles à 3 ou 4 km à la ronde.

Écologie et répartition du siamang

Répartition géographique

On trouve le siamang dans plusieurs pays d’Asie du Sud Est.

Présent

Indonésie (Sumatra) ; Malaisie (Malaisie péninsulaire) ; Thaïlande

Habitat

Le siamang vit exclusivement dans les forêts tropicales humides et pluviales. On le trouve en plaine comme en montagne, jusqu’à 3800 m d’altitude.

Régime alimentaire du siamang

Type de régime

Omnivore, à prédominance frugivore et folivore

Nourriture et proies

Le siamang se nourrit principalement de fruits mures (figue) et de feuilles. Il mange également des fleurs, des vignes, de graines (seulement la coque), des lianes ainsi que quelque petits animaux (insectes).

Mode de vie du siamang

Vie sociale

Le siamang est un animal plutôt grégaire. En effet, il vit en couple ou en groupes familiaux, composés d’un couple reproducteur et de leurs petits (jusqu’à 3, d’années différentes).

Territoriaux, ils vivent sur des territoires délimités par les chants du couple. Si un intru entre sur leur territoire, le mâle l’affronte.

Ces groupes sont très importants, dans la mesure ou toute la famille s’occupe des nouveaux petits des parents.

Comportement

Le siamang est un animal diurne : le matin, il commence par vocaliser, puis rejoint les zones d’alimentation.

Ces grands singes passent environ 5 heures par jour à se nourrir, et 15 minutes de toilettage mutuel.

Arboricole, ces animaux passent pratiquement tout leur temps dans les arbres et se déplacent aisément dans la canopée.

Territoire

Une famille de siamang vit et défend un territoire d’environ 15 à 35 hectares.

Cri et vocalises

La principale vocalise du siamang est un chant mélodieux territorial, poussé par les couples à l’aube. En dehors de celle-ci, ils communiquent de diverses façons avec d’autres cris (signaler un danger), ainsi qu’avec des signes et des expressions faciales.

Prédateurs

Très massif et agile dans les arbres, le siamang ne possède pratiquement aucun prédateur (hormis l’Homme). Ils peuvent cependant être attaqués par la panthère nébuleuse.

Longévité

L’espérance de vie du siamang est de :

  • A l’état sauvage : 25 à 30 ans
  • En captivité : 40 à 44 ans

Reproduction du siamang

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Monogame

Maturité sexuelle

Le siamang est sexuellement mature à 7 à 9 ans.

Période de reproduction

Le siamang ne possède pas de saison des amours : il peut se reproduire toute l’année.

Gestation

230 à 235 jours environ

Nombre de petits par portée

La femelle siamang met bas à un seul petit (plus rarement 2), tous les 2 à 3 ans.

Sevrage

Le petit siamang reste accroché à sa mère pendant les 3 – 4 premiers mois. Par la suite, le petit est élevé par sa mère, son père et ses grands frères et sœurs.

Il est totalement sevré entre 18 et 24 mois., mais reste encore dans le groupe familial en général jusqu’à 6 ans.

Menaces et conservation du siamang

Statut UICN (danger d'extinction)

Le siamang est une espèce en danger (EN) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le siamang sont :

  • Perte et dégradation de son habitat : déforestation pour l’urbanisation et l’agriculture (plantation de palmes) et feux de forêt
  • Chasse et braconnage : les braconniers tuent la mère pour vendre les petits comme animaux de compagnie

Populations

Le nombre de siamang à l’état sauvage est inconnu.

La population mondiale de siamang est actuellement en baisse.

Photos du siamang

Photos : Becker1999 (5), Mark Dumont (0) LDELD (1), DonMcCrady (4) cuatrok77 (2), Anthony Cramp (3)