Sifaka de Coquerel

Le sifaka de Coquerel (Propithecus coquereli), aussi appelé propithèque de Coquerel ou sifaka, est un lémurien arboricole que l’on trouve exclusivement dans les forêts tropicales de Madagascar. Végétarien, il se nourrit de différentes plantes.

Malheureusement, ce lémur étonnant court un grand danger et est en voie de disparition.

Classification du sifaka de Coquerel

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primates lemuriphorme
  • Famille : Indriidé
  • Genre : Propithecus
  • Espèce : coquereli
  • Nom scientifique : Propithecus coquereli

Sous-espèces de sifakas de Coquerel

Actuellement, on ne distingue aucune sous-espèce de sifaka de Coquerel.

Caractéristiques physiques du sifaka de Coquerel

Taille

  • Hauteur : 40 à 48 cm
  • Queue : 50 à 61 cm

Poids

3,7 à 4,3 kg en moyenne

Morphologie et apparence

Le sifaka de Coquerel est un assez grand lémurien qui possède un corps trapu en forme de poire, de très longs membres munis de mains préhensiles, une très longue queue et un museau plutôt allongé.

Il possède des petites oreilles arrondies et des gros yeux ronds jaunes.

Le pelage épais et duveteux de ce lémur est blanc, avec des tâches brunes sur le ventre, le cou et les pattes. Sa peau nue (visible sur la face et le bout des doigts) est noire. Seul une bande de poil blanche est visible au-dessus du museau.

Caractéristiques physiques du sifaka de Coquerel

Longueur du saut

Pour se déplacer entre les arbres, le sifaka de Coquerel peut faire des bonds de plus de 6 mètres !

Aire de répartition du sifaka de Coquerel

Régions

Afrique:  île de Madagascar

Biotope

Le sifaka de Coquerel vit dans les forêts tropicales humides et sèches primaires et secondaires au nord-est de l’île.

Régime alimentaire du sifaka de Coquerel

Type de régime

Végétarien

Nourriture et proies

A la saison des pluies, le sifaka de Coquerel se nourrit de jeunes feuilles, de fleurs, d’écorce et de bois mort.

A la saison sèche, il se tourne vers les feuilles et les bourgeons matures.

Mode de vie du sifaka de Coquerel

Vie sociale

Le propithèque de Coquerel est un animal sociable, qui vit en petits groupes matriarcaux de 10 individus en moyenne.

Comme chez la plupart des lémuriens, les femelles adultes et subadultes sont en effet dominantes sur les mâles (priorité sur la nourriture, choix du partenaire).

Pour exprimer leur soumission, ceux-ci enroulent leur queue entre leurs jambes et émettent des grincements.

Pour se saluer, ces primates se frottent le museau entre eux, et communiquent avec des signaux auditifs, visuels et olfactifs. Pour socialiser, les propithèques pratiquent le toilettage mutuel.

Territoriaux, les propithèques marquent leur territoire avec leurs odeurs. A la saison des amours, les mâles se battent pour les femelles.

Comportement

Animal diurne, le sifaka de Coquerel passe le plus clair de sa journée à se nourrir. La nuit, il se repose dans les arbres avec des congénères.

Ce sont en effet des animaux arboricoles, qui se déplacent la plupart du temps entre les branches de la canopée. 

Sur le sol, ils se déplacent en effectuant des petits bonds sur ses pattes arrières.

Territoire

Le territoire d’un groupe de sifaka de Coquerel s’étend sur 2-3 hectares (maximum 8).

Cri et vocalises

Pour communiquer, les sifakas de Coquerel utilisent plusieurs vocalises : grognements puis cliquetis (prévenir du danger, intimidation), long cri fort (retrouver ses congénères) et grognements doux (communication pure). 

Prédateurs

Les prédateurs naturels du sifaka de Coquerel sont le fossa, les rapaces (buse, aigle) et les serpents constricteurs (boas).

Côté prédateurs introduits, les chats, les chien, les mangoustes et les civettes représentent aussi une menace.

Longévité

L’espérance de vie du propithèque de Coquerel est de 25 à 30 ans, à l’état sauvage comme en captivité.

Reproduction du sifaka de Coquerel

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame (plusieurs mâles pour une femelle)

Sevrage

Le petit sifaka de Coquerel est sevré vers ses 6 mois. Avant cela, le petit est porté par sa mère 1 mois sur la poitrine et sur le dos par la suite.

Maturité sexuelle

Le sifaka de Coquerel est sexuellement mature entre 2 et 3,5 ans.

Période de reproduction

La saison des amours du sifaka de Coquerel a lieux entre juin et juillet.

Nombre de petits par portée

La femelle sifaka de Coquerel met généralement bas à 1 seul petit par portée.

Gestation

162 jours environ

Poids des petits

A la naissance, les petits propithèques pèsent environ 100 g.

Hybridation possible

Avec le sifaka de Verreaux (Propithecus verreauxi)

Menaces et conservation du sifaka de Coquerel

Statut UICN (danger d'extinction)

Le sifaka de Coquerel est un animal en danger critique (CR) d’extinction selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le sifaka de Coquerel sont :

  • Perte et fragmentation de son habitat : agriculture, déforestation, …
  • Réchauffement climatique : incendies, …
  • Menaces directes : chasse et braconnage

Populations

Selon les dernières études (2018), on ne dénombrerait aujourd’hui plus que 200 000 sifakas de Coquerel à l’état sauvage.

La population mondiale de sifaka de Coquerel est actuellement en baisse.

Photos du sifaka de Coquerel

Vidéos du sifaka de Coquerel

Anecdotes sur le sifaka de Coquerel

  • Le sifaka de Coquerel joue un rôle écologique majeur en dispersant les graines dans ses excréments