Suricate

Le suricate (Suricata suricatta) est un grand canidé que l’on trouve essentiellement dans les toundras arctiques d’Amérique du Nord. Carnivore, il se nourrit de toutes sorte de proies qu’il peut attraper.

Classification du suricate

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore
  • Famille : Herpestidé
  • Genre : Suricata
  • Espèce : suricatta
  • Nom scientifique : Suricata suricatta

Sous-espèces de suricates

On dénombre 3 sous-espèces de suricates :

  • Suricata suricatta iona
  • Suricata suricatta marjoriae
  • Suricata suricatta suricatta

Caractéristiques physiques du suricate

Taille

  • Longueur : 24,5 à 29 cm
  • Queue : entre 19 et 24 cm

Poids

0,62 à 0,97 kg

Morphologie et apparence

Le suricate est une mangouste de petite taille caractérisée par un corps allongé, une tête large, de grands yeux, un museau pointu, de longues pattes munies de griffes, une queue fine et effilée.

Ses petites oreilles sont arrondies. On ne distingue aucune différence notable entre mâles et femelles.

Son pelage est assez épais (poils longs sur les flancs), doux et bringé, allant du fauve sable avec des rayures irrégulières brunes foncées par endroit. Son museau et ses oreilles sont plus foncés (gris noir).

Aire de répartition du suricate

Régions

Afrique : Afrique du Sud, Angola, Botswana et Namibie (désert du Namib)

Biotope

Le suricate vit essentiellement dans les déserts et zones semi-désertiques ainsi que dans les plaines et les savanes tropicales sèches.

Régime alimentaire du suricate

Type de régime

Insectivore et carnivore

Nourriture et proies

Le suricate se nourrit de coléoptères, de lépidoptères et d’arthropodes (scorpions).  Il chasse également des œufs, des amphibiens, des petits mammifères (rats, souris), oiseaux et lézards.

Il mange également quelque plantes (fruits, graines, tubercules) et graines.

Mode de vie du suricate

Vie sociale

Les suricates sont des animaux grégaires et très sociables, qui vivent en groupes de 20 à 30 individus dans un grand terrier commun.

Ces groupes sont hiérarchisés, régis par un couple dominant. Ceux-ci ont la priorité sur la reproduction.

Le reste du groupes est composé de petits ainsi que d’autres mâles et femelles adultes (souvent les anciens petits du couples dominants).

Pour socialiser et tisser des liens, les suricates se toilettent mutuellement et jouent ensemble.

Les membres du groupe s’entraident : lorsqu’ils sortent, ils se relaient pour surveiller (sentinelles) les environ et prévenir les autres en cas de danger.

Lorsque les petits sont encore trop jeunes, des “baby-sitter” (qui ne sont pas toujours leurs parents) restent avec eux dans le terrier toute la journée pour s’en occuper.

Comportement

Animal diurne vivant dans un terrier, le suricate ne sort de celui-ci qu’à quelque moments de la journée pour aller chasser, jouer et se déplacer.

En effet, il passe le reste de son temps dans de grandes galeries souterraines communales, creusées par le groupe et possédant plusieurs entrées/sorties. Ce terrier est essentiel : il y dort et y est protégé des prédateurs.

Animaux très craintifs, les suricates rentrent en effet dans leur terrier aux premiers signaux émis par la sentinelle (observant debout les alentours).

En cas de conditions défavorables, la famille peut migrer pour s’installer ailleurs.

Territoire

Chaque groupe de suricate vit sur un vaste territoire mesurant 5 à 15 km2.

Cri et vocalises

Pour communiquer entre eux, les suricates utilisent près de 30 vocalises différentes, notamment pour signaler du danger.

Les plus connues sont : cri aigu continu (pas de danger), aboiement ou sifflement (selon le type de prédateur).

Technique de chasse

Pour chasser, les suricates utilisent leur excellent odorat et leur ouïe très fine. Ils repèrent une proie bougeant dans le sable, puis creusent à toute vitesse en sa direction.

Il saisit rapidement la proie dans sa gueule avec ses dents.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du suricate sont les rapaces et les serpents.

Longévité

L’espérance de vie du suricate est de 12 ans environ.

Reproduction du suricate

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

Le petit suricate sort de la tanière pour la première fois à 21 jours. Il est totalement sevré entre 60 et 65 jours.

Maturité sexuelle

Le lion est sexuellement mature à 2 à 3 ans environ.

Période de reproduction

Le suricate ne possède pas de réelle saison des amours et peut se reproduire toute l’année. 

On observe cependant un pic à la saison chaude.

Lieux de mise bas

La femelle suricate met bas dans une tanière, un terrier souterrain où ils sont ensuite élevés.

Nombre de portées par an

Chaque année, la femelle suricate peut avoir jusqu’à 4 portées.

Nombre de petits par portée

La femelle suricate met bas une portée de 2 à 7 petits (3 en moyenne).

Gestation

Environ 11 semaines

Apparence des petits

A la naissance, les bébés suricates sont incomplètement formés et aveugles.

Menaces et conservation du suricate

Statut UICN (danger d'extinction)

Le suricate est une préoccupation mineure (LC)  selon l’UICN.

Menaces

A l’exception d’une faible pluviosité, le suricate ne possède aucune menace.

Populations

La population mondiale de suricate est inconnue.

On sait cependant qu’elle est actuellement stable.

Photos du suricate

Vidéos du suricate