Tamanoir (ou fourmilier géant)

Le tamanoir, aussi appelée grand fourmilier ou fourmilier géant, est un grand mammifère que l’on trouve dans quelque jungles, déserts et savanes d’Amérique du Sud. Insectivore, il se nourrit (comme son nom l’indique) principalement de fourmis.

Bien qu’encore très répandu, cet animal fascinant est en voie d’extinction.

Classification du tamanoir

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère
  • Ordre : Pilosa
  • Famille : Myrmécophagidé
  • Genre : Myrmecophaga
  • Espèce : tridactyla
  • Nom scientifique : Myrmecophaga tridactyla

Sous-espèces de tamanoirs

On distingue actuellement 3 sous-espèces de tamanoirs, selon la zone où on le trouve :

  • Myrmecophaga tridactyla artata (Nord Est de la Colombie et Nord du Venezuela)
  • Myrmecophaga tridactyla centralis (Nord de l’Equateur et Nord Ouest de la Colombie)
  • Myrmecophaga tridactyla tridactyla (du Vénézuela jusqu’à l’Argentine)

Caractéristiques physiques du tamanoir

Taille

  • Longueur : 1,82 à 2,17 m
  • Garrot : 0,90 à 1,10 m
  • Tête : 30 cm de long

Poids

  • Femelles : 27 à 39 kg
  • Mâles : 33 à 41 kg

Morphologie et apparence

Le tamanoir est un animal de grande taille, possèdant une tête et un museau allongé, d’assez grosses pattes munies de grosses griffes et une longue queue très épaisse et touffue.

Ses oreilles et ses yeux noirs sont très petits, tandis que sa langue est très longue et son cou épais.

Le pelage du fourmilier géant est très épais, tout particulièrement sur la queue et en haut des pattes. Il possède une crinière composés de courts poils bruns sur tout le dos.

Pratiquement tout son corps est brun foncé, à l’exception d’une sorte de gilet (pattes avants comprises) blanc, ainsi qu’une bande noire oblique du cou vers le dos.

Aire de répartition du tamanoir

Régions

Amérique du Sud et Amérique centrale : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Costa Rica, Equateur, Guyane, Guyane française, Honduras, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Suriname et Venezuela

Il s’est potentiellement éteint au Salvador, au Guatemala, en Uruguay, au Belize ainsi que de certaines zones au Brésil et en Argentine

Biotope

Le tamanoir vit dans les forêts tropicales humides (jungles) et sèches, les savanes tropicales (parfois inondées) et les zones désertiques xériques.

Régime alimentaire du tamanoir

Type de régime

Principalement insectivore

Nourriture et proies

Le tamanoir se nourrit, comme son nom l’indique, de fourmis et de termites, directement dans leur fourmilière/termitière.

Il mange également des larves de coléoptères et d’abeilles.

Vorace, il peut manger jusqu’à 30 000 insectes par jour !

Mode de vie du tamanoir

Vie sociale

Le tamanoir est un animal solitaire, qui ne retrouve ses congénères que pour la reproduction.

Animaux territoriaux, les mâles marquent leur territoire à l’aide de sécrétions sortant de leurs glandes anales et de leur urine.

Si un mâle est sur le territoire d’un autre, un affrontement peut avoir lieu, à coups de griffe.

Pour la reproduction, un couple reste et se nourrit ensemble quelque jours. Les femelles élèvent seules leurs petits.

Comportement

Le tamanoir est un animal principalement nocturne, qui passe sa nuit à chasser et chercher de la nourriture.

Il se repose aux heures chaudes de la journée dans une cavité qu’il creuse avec ses griffes.

Cependant, il arrive qu’il devienne diurne lorsque les températures descendent trop bas.

Lorsqu’il sent le danger, le tamanoir tente de fuir en courant. S’il ne le peut pas, il monte sur ses pattes arrières et montre ses griffes pour intimider son assaillant.

Cri et vocalises

Les petits tamanoirs poussent des petits sifflements aigus, tandis que les adultes soufflent, grognent et “rugissent“.

Territoire

2,5 à 25 km2 (très variable selon la région).

Les territoires de deux femelles peuvent se chevaucher, contrairement à ceux des mâles.

Technique de chasse

Pour se nourrir, le fourmilier géant utilise une technique unique.

Pour atteindre les fourmilières, il humidifie le sol avec des larmes puis creuse avec ses griffes, pour ensuite rentrer sa longue langue dans le trou et récolter ses proies.

Prédateurs

Les prédateurs du tamanoir sont le jaguar et le puma.

Longévité

L’espérance de vie du tamanoir est de :

  • A l’état sauvage : 14 à 16 ans
  • En captivité : jusqu’à 20 – 25 ans

Reproduction du tamanoir

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

Le jeune tamanoir n’est plus allaité à 3 mois, mais est totalement sevré à 10 mois.

Maturité sexuelle

Le tamanoir est sexuellement mature entre 2,5 et 4 ans.

Période de reproduction

Le tamanoir ne possède pas de saison des amours : il peut se reproduire toute l’année.

Nombre de petits par portée

La femelle tamanoir met bas debout, donnant naissance à 1 seul petit, qui nait les yeux fermés.

Gestation

Environ 190 jours

Taille et poids des petits

1,4 kg en moyenne

Menaces et conservation du tamanoir

Statut UICN (danger d'extinction)

Le tamanoir est un animal Vulnérable (VU) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le tamanoir sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (urbanisation, agriculture, déforestation, …)
  • Menaces directes (chasse et braconnage, incendies)

Populations

NC

La population mondiale de tamanoir est actuellement en baisse.

Photos du tamanoir

Vidéo du tamanoir