Wallaby de Bennett

Le wallaby de Bennett, aussi appelé wallaby à cou rouge, est un mammifère marsupial d’assez grande taille que l’on trouve dans certaines prairies et forêts australiennes. Herbivore, il se nourrit de divers végétaux.

Classification du wallaby de Bennett

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère marsupial
  • Ordre : Diprotodonte
  • Famille : Macropodidé
  • Genre : Macropus
  • Espèce : rufogriseus
  • Nom scientifique : Macropus rufogriseus

Sous-espèces de wallabys de Bennett

Il existe 3 sous-espèces de wallabys de Bennett, habitant des zones différentes d’Australie :

  • Wallaby de Bennett (Macropus rufogriseus rufogriseus), en Tasmanie
  • Wallaby à cou rouge (Macropus giganteus tasmaniensis), sur le continent
  • Macropus giganteus fruticus

Caractéristiques physiques du wallaby de Bennett

Taille

  • Corps : femelles : 70 à 80 cm / mâles : 80 à 90 cm
  • Queue : femelles : 60 à 75 cm / mâles : 70 à 85 cm

Poids

  • Femelles : 17 à 40 kg
  • Mâles : 50 à 66 kg

Morphologie et apparence

Le wallaby de Bennett est un animal bipède, qui possède un corps assez imposant, de grandes pattes arrières puissantes, une grosse queue longue et des pattes avant assez courtes.

Son museau est allongé, ses grands yeux noirs, ses oreilles grandes et ovales et sa truffe noire.

Comme les autres marsupiaux, il possède une poche ventrale où il élève son petit.

Son épais pelage est gris sur la majorité du corps, excepté son ventre qui est plus clair (blanc crème). Le bout de ses pattes est noir, et son cou possède des nuances rousses brunes.

Performances physiques du wallaby de Bennett

Hauteur du saut

Excellent sauteur, le wallaby de Bennett peut faire des bonds de 1,50 mètres de haut et de 7 mètres de long !

Vitesse

Le wallaby de Bennett se déplace à une vitesse de croisière de 15 km/h, mais peut faire des pointes à 65 km/h.

Aire de répartition du wallaby de Bennett

Régions

Océanie : Australie (Ouest du continent et Tasmanie)

Biotope

Le wallaby de Bennett vit dans les forêts tempérées ainsi que dans les savanes tropicales et les prairies tempérées.

Régime alimentaire du wallaby de Bennett

Type de régime

Essentiellement herbivore

Nourriture et proies

Le wallaby de Bennett se nourrit principalement d’herbe qu’il broute, d’écorce, de racines, de bourgeons et de fruits.

Il boit rarement, son alimentation étant riche en eau.

Mode de vie du wallaby de Bennett

Vie sociale

Le wallaby de Bennett est un animal principalement solitaire. Cependant, il arrive qu’on observe des groupes de 10 à 30 individus.

Ces groupes peuvent comporter divers individus (femelles, mâles dominants, mâles célibataires). Seuls les mâles dominants peuvent s’accoupler.

Comme les kangourous, les mâles peuvent se battre dans des combats de boxe.

A la saison des amours, mâle et femelle vivent en couple quelque jours avant de se séparer.

Comportement

Animal principalement crépusculaire, le wallaby de Bennett se nourrit principalement le matin et en fin de journée.

Pendant les heures les plus chaudes de la journée, il se repose.

Ces animaux se déplacent lentement à quatre pattes, ou sur leurs pattes arrières avec de petits bonds.

Cri et vocalises

Bien que communiquant surtout avec le corps, les wallabys de Bennett grognent, sifflent et bavardent.

Prédateurs

Les prédateurs du wallaby de Bennett sont le dingo, le renard et certains rapaces (s’attaquant surtout aux petits). 

Longévité

L’espérance de vie du wallaby de Bennett est de

  • A l’état sauvage : 12 ans environ
  • En captivité : 20 ans environ

Reproduction du wallaby de Bennett

Type de reproduction

Vivipare, avec éducation dans la poche marsupiale

Habitudes reproductives

Polygame

Sevrage

Le jeune wallaby de Bennett reste environ 300 jours dans la poche de sa mère.

Il est totalement indépendant et quitte sa mère à l’âge de 18 mois environ.

Maturité sexuelle

Le kangourou géant est sexuellement mature à :

  • Femelles : 1,5 à 2 ans environ
  • Mâles : 2 ans

Période de reproduction

Le wallaby à cou rouge se reproduit toute l’année tandis que la sous-espèce wallaby de Bennett se reproduit entre février et avril.

Nombre de petits par portée

La femelle wallaby de Bennett donne naissance à 1 joey, très rarement 2.

Gestation

35 jours environ

Menaces et conservation du wallaby de Bennett

Statut UICN (danger d'extinction)

Le wallaby de Bennett est une Préoccupation Mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Les menaces pesant sur le wallaby de Bennett sont :

  • Menaces directes : chasse et braconnage, pour leur peau / car considérés comme nuisibles

Populations

La population totale de wallaby de Bennett est inconnue.

La population mondiale de wallaby de Bennett est actuellement stable.

Photos du wallaby de Bennett

Anecdotes sur le wallaby de Bennett

  • Le wallaby de Bennett tue parfois ses prédateurs en leur donnant de violents coups de pattes et de griffes