Antilope cervicapre

(Antilope cervicapra)

L’antilope cervicapre (Antilope cervicapra), aussi appelée antilope indienne, est une espèce d’antilope, unique membre du genre Antilope. On la trouve essentiellement dans diverses zones sèches comme les semi-déserts et les forêts peu denses dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est. Herbivore, elle se nourrit principalement d’herbes mais mange également quelques feuilles et fruits.

Sommaire

Taxonomie de l'antilope cervicapre

Classification

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Cetartiodactyle ruminant
  • Famille : Bovidae antilopinae
  • Genre : Antilope
  • Espèce : cervicapra
  • Nom scientifique : Antilope cervicapra

Sous-espèces / taxons

On distingue 4 différentes sous-espèces d’antilopes cervicapre :

  • Antilope cervicapra cervicapra
  • Antilope cervicapra rajputanae
  • Antilope cervicapra centralis
  • Antilope cervicapra rupicapra

Caractéristiques physiques de l'antilope cervicapre

Taille

  • Longueur : femelles : 100 à 120 cm / mâles : 120 à 140 cm
  • Garrot : femelles : 64 à 74 cm / mâles : 74 à 84 cm
  • Cornes : 45 à 75 cm

Poids

  • Femelles : 25 à 35 kg
  • Mâles : 32 à 43 kg

Morphologie et apparence

L’antilope cervicapre est une antilope de taille moyenne. Son corps est gracieux et élancé, sa queue courte et son museau étroit (le mufle), similaire à celui du mouton. Ses pattes sont longues et fines mais très puissantes, et terminées de sabots fins et pointus. Sa morphologie lui confère ainsi une importante agilité. Les cornes ne sont généralement présentes que chez les mâles (bien que les femelles en possèdent dans certaines régions). Celles-ci sont de couleur noire, annelées à la base et s’enroulent en environ 4 tours. Elles divergent en formant une sorte de “V”.

Elle est une des rares antilopes à présenter une différence de couleur entre le mâle et la femelle. Le pelage des mâles est brun foncé noir sur le dessus, les flancs et l’extérieur des pattes, fauve beige dans les mêmes zones chez la femelle. Les deux sexes ont en revanche en commun le dessous du corps et l’intérieur des pattes blancs, ainsi qu’une tâche blanche significative autours de l’œil (larmier). Le pelage des mâles fonce avec l’âge.

Performances physiques de l'antilope cervicapre

Vitesse

L’antilope cervicapre est un animal extrêmement rapide et endurant. Elle peut courir à 50 km/h sur plus de 40 km, 80 – 90 km/h sur plus de 20 km et effectuer des pointes autours des 110 km/h.

Saut

Très agile, l’antilope cervicapre peut faire des bonds de 2 mètres de haut pour 6 mètres de long.

Écologie et répartition de l'antilope cervicapre

Aire de répartition

On trouve l’antilope cervicapre dans quelques pays d’Asie du sud-est (essentiellement en Inde).

Présent (résident)

Inde ; Népal

Éteinte

Bangladesh ; Pakistan

Présent par introduction (résident)

Argentine ; Etats-Unis

Habitat

L’antilope cervicapre se rencontre dans les forêts ouvertes et les semi-déserts (recouvert d’un minimum de végétation). On l’observe aussi dans les forêts tropicales sèches plus fournies ainsi que dans les savanes et prairies de climat tropical voir aride.

Régime alimentaire de l'antilope cervicapre

Type de régime

Herbivore ruminant

Nourriture et proies

L’antilope cervicapre se nourrit principalement d’herbe courtes et de céréales, qui suffisent eux seuls à combler ses besoins en eau. Elle mange également des feuilles de divers arbres et arbustes (acacia, chêne) ainsi que quelques sortes de fruits.

Mode de vie de l'antilope cervicapre

Vie sociale

L’antilope cervicapre est un animal grégaire et sociable. Elle vit essentiellement en troupeaux comptant en général entre 5 et 50 individus. Outre les variations classiques, la taille des troupeaux varie également selon la saison, étant plus resserrés en été qu’en hiver. Les groupes sont généralement composés d’un mâle et de son harem de femelles, ainsi que de leurs petits. Les autres mâles, plus jeunes et moins puissants, forment souvent des groupes non mixtes. A la saison des amours, les mâles les plus puissants forment des territoires sur lesquels ils accueillent les femelles pour se reproduire. Ils sont alors très agressifs : les autres mâles s’y aventurant sont repoussés à travers des cris gutturaux, parfois même au terme de combats à coups de cornes. Pour manifester leur présence, ces territoires sont marqués par les excréments, l’urine ainsi que des sécrétions des glandes interdigitales et préorbitales.

Comportement

L’antilope cervicapre est principalement diurne pendant la plupart de l’année. Lors des fortes chaleurs d’été, elle tend à devenir plus crépusculaire (tôt le matin et fin d’après-midi). Leur activité est essentiellement centrée sur le déplacement et l’alimentation. Elles réalisent également certaines activités ludiques comme le saute-mouton. Lors des fortes chaleurs et pendant la nuit, elles se reposent. Animaux très méfiants et craintifs, ces antilopes se basent essentiellement sur leur vue pour repérer un danger. Si un membre du troupeau perçoit une menace, il bondit seul dans les airs avant d’être rapidement suivi par les autres individus pour prendre la fuite.

Territoire

Les territoires des mâles mesurent à la reproduction entre 1,2 et 12 hectares en moyenne.

Prédateurs

Les principaux prédateurs de l’antilope cervicapre sont le guépard et l’Homme. Elle est aussi la proie occasionnelle des loups gris, des tigres ou des léopards. Ils s’attaquent principalement aux individus blessés ou âgés, étant d’une rapidité bien supérieure à celles de la grande majorité de leurs prédateurs. Les petits sont également la proie des chacals dorés et les chiens domestiques.

Technique de fuite

Etant très rapides et agiles, les antilopes cervicapres fuient à travers des courses rapides et soutenues ponctuées de sauts. La fuite démarre toujours suite à l’alerte lancée à travers un bond par un seul individu.

Longévité

L’espérance de vie de l’antilope cervicapre est de :

  • A l’état sauvage : 10 à 15 ans.
  • En captivité : 15 à 18 ans.

Reproduction de l'antilope cervicapre

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

L’antilope cervicapre est sexuellement mature à :

  • Femelles : 8 mois à un peu plus d’un an, mais ne se reproduisent qu’à partir de 2 ans
  • Mâles : 1 an et demi environ

Comportement reproductif et parade

Pour se reproduire, les mâles doivent tout d’abord écarter la concurrence. Pour cela, ils poussent des cris et se battent à travers de violents affrontements à coups de cornes. Le rituel agressif consiste à pousser le cou vers l’avant et le relever, plier les oreilles et relever la queue. Ensuite, le mâle suivra la femelle et sentira son urine, ce à quoi celle-ci répondra par un piétinement et un mouvement de queue. La copulation a ensuite lieu.

Période de reproduction

Contrairement à beaucoup d’antilopes, l’antilope cervicapre peut se reproduire toute l’année. Cependant, les pics semblent avoir lieu de mars à avril et d’aout à octobre. C’est à ces périodes que les mâles sont les plus agressifs.

Gestation

5 à 6 mois environ.

Lieu de mise bas

Les antilopes cervicapres naissent directement sur le sol, étant très vite capable de se déplacer.

Nombre de petits par portée

La femelle donne naissance à un seul petit, très rarement deux. Elle peut à nouveau s’accoupler un mois seulement après la mise bas.

Apparence des petits

Les antilopes cervicapres nouveau-nées sont jaunes clair à la naissance, avec parfois une petite tache noire sur la tête et le cou chez les mâles. Ces derniers gagnent ensuite progressivement leur couleur sombre jusqu’à leurs 3 ans.

Sevrage et éducation

Les jeunes antilopes cervicapres sont très précoces : quelques instants seulement après la naissance, elles sont déjà capables de marcher seules. Très joueurs, les juvéniles restent actifs pendant une grande partie de la journée. Ils sont allaités par leur mère et sont totalement sevrés à environ 2 mois.

Menaces et conservation de l'antilope cervicapre

Danger d'extinction (Statut UICN)

L’antilope cervicapre est une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Population

Selon l’UICN, on décompterait actuellement environ 35 000 individus adultes à l’état sauvage. La tendance d’évolution globale de leur population est inconnue, bien qu’en hausse dans les nombreuses zones protégées qui l’abrite.

Menaces

Les principales menaces pesant sur l’antilope cervicapre sont :

  • Chasse et braconnage, qui a pendant longtemps été responsable d’un grand déclin de leurs populations
  • Déforestation et destruction générale de leur habitat naturel, notamment au profit de l’agriculture

Mesures de protection et conservation

Aujourd’hui, l’antilope cervicapre est une espèce protégée, à travers différentes mesures :

  • Protection contre la chasse et la déforestation dans les nombreux parc nationaux protégés où elle vit
  • Protection totale en Inde à travers plusieurs lois et présence dans l’annexe C de CITES

Photos de l'antilope cervicapre

Antilope cervicapre bondissant dans la savane
Troupeau d’antilopes cervicapres broutant
Antilope cervicapre mâle
Femelle antilope cervicapre avec son petit

Groupe de jeunes mâles antilopes cervicapres

Vidéos de l'antilope cervicapre

Crédits photo :

Références :