Gecko tokay

(Gekko gecko)

Le gecko tokay (Gekko gecko), aussi appelé gecko des habitations, est un lézard de petite taille de la famille des Gekkonidés. On le trouve dans les forêts tropicales humides et les zones urbaines en Australasie. Omnivore, il se nourrit principalement d’invertébrés et de petits vertébrés.

Sommaire

Taxonomie du gecko tokay

Classification

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile lépidosaurien
  • Ordre : Squamate lacertilia
  • Famille : Gekkonidae
  • Genre : Gekko
  • Espèce : gecko
  • Nom scientifique : Gekko gecko

Sous-espèces / taxons

Selon The Reptile Database, on distingue 2 sous-espèces de gecko tokay :

  • Gekko gecko gecko
  • Gekko gecko azhari

Caractéristiques physiques du gecko tokay

Taille

20 à 35 cm de long.

Poids

150 à 300 g en moyenne.

Morphologie et apparence

Le gecko tokay est un assez grand gecko qui possède un corps cylindrique, trapu et légèrement aplati, une queue conique assez fine et une grosse tête et une mâchoire puissante. Ses membres sont bien développés, terminés de 5 doigts. Il fait partie des geckos possédant des setae, micro poils sur les doigts rendant ses pattes très adhésives sur tout type de support. Il est aussi doté de grands yeux ronds ambre sans paupière (mais protégés par une écaille transparente) et d’une longue langue rose rouge.

On différencie les mâles des femelles par des pores fémoraux, petits points formant un V, présents sur le cloaque, ainsi que par un renflement à la base de la queue. La peau est douce et granuleuse par endroits. La couleur de son corps est particulière : elle est gris bleu pâle, mais peut s’obscurcir selon le milieu ou la luminosité. Cette adaptation lui est très utile, lui permettant de mieux se dissimuler dans son habitat à la fois pour chasser et pour se protéger des prédateurs. Toute la partie supérieure de son corps est maculée de points orange et blanc bleu clair.

Écologie et répartition du gecko tokay

Aire de répartition

On trouve le gecko tokay dans les pays d’Asie du sud-est et d’Océanie. Il a également été introduit dans quelques pays d’Amérique.

Présent (résident)

Bangladesh ; Bhoutan ; Cambodge ; Chine ; Inde ; Indonésie ; Malaisie ; Myanmar ; Népal ; Philippines ; Laos ; Thaïlande ; Timor-Leste ; Vietnam

Présent par introduction (résident)

Guadeloupe ; Hong Kong ; Madagascar ; Martinique ; Singapour ; Etats-Unis (Floride, Iles Hawaii)

Possiblement présent (résident)

Belize

Potentiellement présent par introduction

Chine (Guangxi)

Présent et origine incertaine

Chine (Fujian, Guangdong, Guizhou, Tibet (ou Xizang), Yunnan) ; Taiwan

Habitat

On trouve le gecko tokay dans les forêts tropicales humides, ainsi que dans certaines zones urbaines.

Régime alimentaire du gecko tokay

Type de régime

Omnivore, principalement insectivore (aussi carnassier et frugivore).

Nourriture et proies

Le gecko tokay se nourrit principalement d’invertébrés. Il mange essentiellement des arthropodes adaptés à sa taille, ainsi que divers insectes, araignées. Petits oiseaux, mammifères et lézards (parfois même d’autres geckos tokay) sont également régulièrement consommés. Il complète également son alimentation de fruits et de quelques autres végétaux riches en minéraux.

Mode de vie du gecko tokay

Vie sociale

Le gecko tokay est un animal solitaire. Il côtoie ses congénères (de sexe opposé) uniquement pour la reproduction. Territoriaux, ces lézards défendent leur zone d’alimentation (surtout les mâles). Si un intrus s’y aventure, les deux individus s’engagent souvent dans un combat, à coup de puissantes morsures.

Comportement

Animal nocturne, le gecko tokay utilise l’obscurité à son avantage. En effet, sa couleur lui permet d’être caché des prédateurs ainsi que des proies. Autre adaptation : ses plis de peau cutanés pouvant s’ouvrir, lui permettant de ne pas renvoyer d’ombre lorsqu’il est allongé sur une branche ou une feuille.

Cri et communication

Les geckos tokay communiquent à travers des cris. Les mâles lancent de puissants appels (croassements/sifflements) “to-kay” ou “gekk-gekk” pour appeler les femelles à la reproduction. Ces animaux poussent aussi de forts “aboiements”, en cas de danger ou lors du nourrissage le soir, audibles à plus de 100 m.

Prédateurs

Les principaux prédateurs du gecko tokay sont les serpents et certains oiseaux. Les grenouilles peuvent également s’attaquer aux jeunes. Comme beaucoup d’autres lézards, il possède la capacité d’autotomie : en cas de danger, sa queue se détache pour lui permettre de fuir. Celle-ci repousse ensuite, mais rarement aussi longue que celle d’origine.

Longévité

La longévité du gecko tokay est d’environ 10,5 ans.

Reproduction du gecko tokay

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Polygame

Maturité sexuelle

Le gecko tokay est sexuellement mature vers 2 ans.

Période de reproduction

La saison des amours du gecko tokay a lieu à la sortie de l’hiver, et dure 4 à 5 mois.

Parade nuptiale et accouplement

Pour attirer les femelles, les mâles lancent de puissants appels “to-kay”, répétés plusieurs fois. La copulation a ensuite lieu à plusieurs reprises, le mâle saisissant la femelle par le cou.

Lieux de ponte

La femelle cherche une zone idéale, et pond sur une base solide, généralement au pied d’une branche. Les deux parents surveillent ensemble les œufs jusqu’à l’éclosion.

Nombre d’œufs par ponte

1 à 2 œufs à coquille dure seulement, mesurant 3 à 45 mm.

Durée d’incubation

20 semaines environ.

Menaces et conservation du gecko tokay

Danger d'extinction (Statut UICN)

Le gecko tokay est une Préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Population

Le nombre de geckos tokay vivant en liberté est inconnu, tout comme la tendance évolutive de sa population mondiale.

Menaces

Les menaces pesant sur le gecko tokay sont :

  • Chasse et braconnage, en particulier en Chine, où certaines parties de son corps sont utilisées en médecine traditionnelle.
  • Perte et dégradation de son habitat (jungles) à travers la déforestation, au profit de l’agriculture et de l’urbanisation.

Mesures de protection et conservation

Les mesures prises participant à la protection du gecko tokay dans son habitat naturel sont :

  • Protection et restauration de certaines zones où il se trouve.
  • Lois limitant leur chasse.

Photos du gecko tokay

Gecko tokay (Gekko gecko)
Gecko tokay caché dans un tuyau

Gros plan sur un gecko tokay ouvrant la gueule
Gecko tokay juvénile

Anecdotes sur le gecko tokay

Le gecko tokay est très apprécié en terrariophilie.

En Malaisie, une ancienne croyance dit que les geckos tokay dans les maisons en protègent les habitants, et qu’entendre leur cri à la naissance d’un enfant garantit une belle vie à celui-ci.

Crédits photo :

Références :