Bonobo

(Pan paniscus)

Le bonobo (Pan paniscus), aussi appelé chimpanzé nain ou chimpanzé pygmée, est un primate de la famille des Hominidés. On le trouve exclusivement dans les jungles humides en République Démocratique du Congo (Afrique Centrale). Omnivore, il se nourrit principalement de fruits, mais mange également d’autres végétaux et des petits animaux.

Sommaire

Taxonomie du Bonobo

Classification

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammalia
  • Ordre : Primates
  • Famille : Hominidae
  • Genre : Pan
  • Espèce : paniscus
  • Nom scientifique : Pan paniscus

Sous-espèces / taxons

Aucune sous-espèce de bonobo n’est actuellement reconnue, étant lui même auparavant considéré comme une sous-espèce du chimpanzé commun. L’espèce est donc monotypique.

Caractéristiques physiques du Bonobo

Taille

  • Taille debout : entre 1,10 et 1,20 m
  • Taille du corps : 70 à 83 cm
Les mâles sont en moyenne légèrement plus grands que les femelles.

Poids

  • Femelle : 27 à 38 kg (33 kg en moyenne).
  • Mâle : 37 à 61 kg (45 kg en moyenne).

Morphologie et apparence

Le bonobo est un grand singe qui possède un corps plutôt massif avec de longs membres terminés de mains préhensiles dotées de 5 doigts, un ventre plutôt bombé et une tête arrondie. Comme les autres grands singes, il ne possède pas de queue. Ses oreilles sont larges, ses yeux en amande assez petits et son museau assez allongé. Comme chez l’Homme, les individus vieux sont moins poilus (calvitie notamment) que les plus jeunes.

Chez cette espèce, le dimorphisme sexuel est peu marqué. Il ressemble beaucoup au chimpanzé commun, mais est en moyenne un peu plus petit, possède des poils plus longs et une face plus sombre (claire chez Pan troglodytes). A noter également que ses lèvres sont plus roses et l’organe sexuel féminin externe. La majeure partie du corps du bonobo est recouvert d’un pelage peu dense composé de longs poils. La robe est brune très foncée à noire. Seuls ses mains, sa face et son postérieur sont nus.

Performances physiques du Bonobo

Vitesse

Le bonobo peut se déplacer à une vitesse de 40 km/h.

Écologie et répartition du Bonobo

Aire de répartition

Le bonobo est endémique de la République Démocratique du Congo en Afrique.

Présent :

République Démocratique du Congo

Habitat

Le bonobo vit exclusivement dans les forêts tropicales humides (jungles).

Régime alimentaire du Bonobo

Type de régime

Omnivore, principalement frugivore.

Nourriture et proies

Le bonobo se nourrit principalement (57% de son alimentation) de fruits mûrs, mais mange également diverses plantes (feuilles) et du miel.

Il lui arrive aussi de se tourner vers des proies animales, principalement des invertébrés (insectes, vers) mais aussi des poissons, des œufs, des céphalophes et des écureuils volants.

Mode de vie du Bonobo

Vie sociale

Le bonobo est un animal grégaire et très sociable, qui vit en groupes mixtes composés de mâles, de femelles et de jeunes. Les groupes comptent 3 à 6 individus en moyenne (30 dans certaines régions), mais se regroupent parfois en grandes bandes (éphémères) de plus de 100 individus pour se nourrir.

Les groupes sont majoritairement guidés et hiérarchisés par les femelles : ce sont elles qui choisissent les déplacements et les zones de nourrissage. Ainsi, ce sont les femelles et non les mâles qui sont chassées du groupe au cours de leur adolescence.

Les bonobos font preuve de comportements sociaux fascinants. En plus du toilettage mutuel (surtout réalisé entre mâles et femelles ou entre deux femelles), ils font preuve d’empathie (réconfort à travers des caresses) lorsqu’un individu est blessé/rejeté. Le plus unique est l’utilisation du sexe pour régler les conflits : les pratiques sont très variées (coït, caresses, frottements génitaux) et ont lieu entre des individus de n’importe quel sexe (“pansexualité”). L’utilisation d’un bouc émissaire a également été observée en captivité pour calmer les groupes.

Comportement

Le bonobo est un animal diurne, qui passe la plupart de sa journée à se déplacer pour trouver de quoi se nourrir et à interagir avec ses congénères (périodes de repos). Arboricole, il grimpe souvent dans les arbres, notamment pour dormir dans un nid qu’il construit.

Très intelligents, ces primates utilisent des outils pour se nourrir (baguettes dans les termitières pour attraper des insectes) ou se protéger (lancer des branches sur un adversaire). Habituellement quadripède, il utilise la bipédie pour déplacer des objets ou pour guetter le danger.

Communication et vocalises

Pour communiquer entre eux, les bonobos utilisent diverses vocalises (cris chez les femelles, aboiements, grognements et “pant-hoot” chez les mâles), pour signaler un danger mais aussi exprimer des émotions (excitation, agression). Les appels sont très variés, pouvant être apparentés à des mots dans notre langage.

La communication est également tactile et visuelle, à base de frottements, de caresses et de gestuelles.

Territoire

Le territoire d’un groupe de bonobos (majoritairement une zone de vie) mesure 14 à 29 km2 en moyenne.

Prédateurs

Aucune attaque sur les bonobos n’a été observée (excepté celles de l’Homme). Cependant, le léopard et certains grands pythons sont des potentiels prédateurs de ce primate.

Longévité

L’espérance de vie du bonobo est de :

  • A l’état sauvage : 30 à 40 ans (parfois jusqu’à 50 ans).
  • En captivité : 48 ans environ mais parfois jusqu’à 60 ans.

Reproduction du Bonobo

Type de reproduction

Vivipare

Habitudes reproductives

Polygame

Période de reproduction

Les bonobos ne possèdent pas de réelle saison des amours : ils peuvent se reproduire toute l’année. L’accouplement doit cependant avoir lieu pendant les chaleurs de la femelle, durant 10 à 20 jours et qui sont marquées par un gonflement du tissu périnéal.

Accouplement

Lorsque la femelle est en œstrus, plusieurs mâles du groupe viennent s’accoupler avec elle (excepté ses fils).

Maturité sexuelle

Le bonobo est sexuellement mature entre 13 et 15 ans.

Gestation

230 à 240 jours environ.

Nombre de petits

La femelle bonobo met bas un seul petit, tous les 5 ans en moyenne.

Apparence des petits

A la naissance, le petit bonobo pèse environ 1,3 kg et est physiquement assez similaire aux adultes.

Sevrage et éducation

Le bébé bonobo reste accroché à sa mère pendant plusieurs mois, et est allaité par celle-ci pendant 4 ans, âge auquel celui-ci est sevré. Il devient ensuite indépendant entre 7 et 9 ans. Le statut d’adulte est cependant acquis vers 15 ans : avant cela, il est encore aidé par les membres plus âgés du groupe pour certaines tâches. A l’inverse de la plupart des autres espèces, ce sont les femelles qui se dispersent au cours de l’adolescence.

Menaces et conservation du Bonobo

Danger d'extinction (Statut UICN)

Le bonobo est une espèce En danger (EN) d’extinction selon l’UICN.

Population

Le nombre de bonobos à l’état sauvage serait compris entre 5 000 et 50 000 individus (peu précis à cause de la guerre). Malgré les efforts de conservation, leur population mondiale est encore en baisse.

Menaces

Les menaces pesant sur le bonobo sont les suivantes :

  • Déforestation et défrichement pour l’urbanisation et l’agriculture, qui menacent cette espèce en particulier à cause de sa faible aire de répartition.
  • Chasse et braconnage par les locaux, principalement pour leur viande.

Mesures de protection et de conservation

Le bonobo est une espèce protégée, dont la chasse a été interdite. Deux parcs (seul le premier jusqu’en 2007) participent à une préservation totale de la population de bonobos : le parc national de Salonga et la réserve naturelle de Sankuru.

Photos du Bonobo

Bonobo (Pan paniscus) transportant une branche
Mère bonobo portant son petit sur le dos
Bonobo mangeant un fruit

Groupe de bonobos

Vidéos du Bonobo

Anecdotes sur le Bonobo

Le bonobo est la seule espèce animale autre que l’Homme à réaliser le coït ventro-ventral.

Crédits photo :

Références :