Gavial du Gange

Le gavial du Gange est un reptile appartenant à la famille des crocodiliens, et seul représentant vivant du genre gavialis. Animal piscivore et chassant exclusivement ses proies dans l’eau, il est le crocodilien le plus à l’aise dans l’eau. Bien que sacré en Inde, cet animal est en grand danger, et figure sur la liste rouge des espèces menacées comme en danger critique d’extinction.

 

Classification scientifique du Gavial du Gange

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile archosauromorphe
  • Ordre : Crocodilien
  • Famille : Gavialidé
  • Genre : Gavialis
  • Espèce : Gangeticus
  • Nom scientifique : Gavialis gangeticus

 

Sous-espèces/taxons de Gavials du Gange

Il n’existe pas de sous-espèce de gavials du Gange.

 

Caractéristiques Physiques du Gavial du Gange

Taille

  • Femelle : 2,7 à 3,8 m
  • Mâle : 3 à 5 m environ (parfois 6 mètres)

Poids

160 à 250 kg en moyenne, parfois bien plus (900 kg)

Longueur de la queue

Un peu moins de la moitié de son corps (donc entre 1,5 m et 3 m)

Gavial du gange sur la berge

Caractéristiques du corps

Le gavial du Gange est connu pour sa mâchoire allongée et étroite, sertie de 110 dents aiguisées, ainsi qu’une boule au bout du museau chez les mâles. Il possède une puissante cuirasse composée de grosses écailles et des plaques osseuses solides.

De tous les crocodiliens, il possède le corps le plus adapté à la vie aquatique (ses pattes arrière sont palmées), mais éprouve donc plus de difficulté à se déplacer sur ses pattes sur la terre ferme.

 

Habitat du Gavial du Gange

Régions

Asie : actuellement Inde et Népal, anciennement Pakistan, Bangladesh, Bhoutan et Birmanie

Biotope

Le gavial du Gange vit principalement dans les bassins, les fleuves et les rivières dans les eaux calmes.

Gavial du gange dans son habitat naturel devant une rivière

Évolution de son habitat

L’habitat du gavial du Gange est peu à peu détruit par l’Homme et les poissons, sa principale source de nourriture, se font eux aussi de plus en plus rares, ce qui l’a fait disparaître de nombreuses régions (Pakistan, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie et sud de l’Inde) et menace grandement sa survie à l’état sauvage.

 

Régime alimentaire du Gavial du Gange

Type de régime

Carnivore, précisément piscivore

Nourriture et proies favorites

Moins habile que ses cousins crocodiliens sur la terre ferme, le gavial se nourrit exclusivement d’animaux aquatiques comme les poissons, les mollusques et certains amphibiens.

 

Mode de vie et comportement du Gavial du Gange

Vie sociale

Animaux sociables, les gavials viennent généralement en groupe.

Très lourds mais possédant de petites pattes palmées, les gavials du Gange passent la grande majorité de leur temps dans l’eau. Ils n’en sortent que pour se prélasser au soleil ou pondre, et sont obligés de ramper et glisser sur le ventre pour rejoindre la rivière.

Lors de la période de reproduction, les mâles attirent les femelles à l’aide de signaux visuels et sonores émis par l’excroissance au bout de leur museau. Une fois les petits sortis de leur coquille, la mère s’en occupera pendant environ 6 mois.

Cachette/lieu de ponte

Sur la berge, dans un trou dans le sable ou la terre

Prédateurs

Le gavial du Gange ne possède aucun prédateur naturel à l’âge adulte.

Gavial du Gange gueule ouverte avec ses dents acérées dans l'eau

Lorsqu’il est petit et surtout encore dans son œuf, il est une des proies favorites de la mangouste, des lézards et des rats.

Longévité

25 à 30 ans (selon les références en captivité), mais surement plus au vu de sa taille (plutôt vers les 50 voire 80 ans)

Technique de chasse

Pour attraper ses proies, le gavial du Gange utilise une technique unique. Grâce à ses cellules sensorielles, il repère les vibrations émises par sa proie dans l’eau. Une fois localisée, il fouette l’eau avec sa gueule et attrape sa proie entre ses nombreuses dents.

 

Reproduction du Gavial du Gange

Maturité sexuelle

Entre 10 et 15 ans

Nombre d’œufs par ponte

Entre 40 et 60 œufs

Lieu de ponte

Dans un trou dans le sable, sur la berge

Gestation

La femelle pond ses œufs environ 2 mois après l’accouplement

Couple de Gavial du Gange avant l'accouplement, prêts à se reproduire

Durée d’incubation

Environ 90 jours

Période de reproduction

La saison des amours a principalement lieu entre mars et mai, au cours de la saison sèche.

 

Menaces et conservation du Gavial du Gange

Danger d’extinction

Le gavial du Gange est un animal en danger critique (CR) d’extinction selon l’UICN.

Menaces

Bien que sacré en Inde, les menaces pesant sur le gavial du Gange proviennent en grande partie des diverses actions de l’Homme. Les principales :

  • Dégradation générale de son habitat
  • Réduction continuelle du nombre de proies dans son habitat naturel à cause de la pêche intensive
  • Collisions avec les bateaux de pêcheurs
  • Braconnage et commerce de sa peau, très prisée en maroquinerie

Populations

On recense actuellement moins de 200 spécimens à l’état sauvage.