Harfang des neiges

Le harfang des neiges, également appelé ookpik par les Inuits et chouette harfang (bien qu’elle appartienne plutôt au groupe des hiboux que des chouettes) en France, est un rapace nocturne appartenant à la famille des strigidés. Oiseau emblématique du Québec, ce rapace vit principalement dans les régions arctiques du globe, où elle se nourrit de toute sorte de petits animaux, principalement de lemming.

Malheureusement, le réchauffement climatique et l’évolution du monde menace de plus en plus le harfang des neiges et son habitat, si bien qu’il est désormais sur la liste rouge des espèces en voie de disparition.

 

Classification scientifique du harfang des neiges

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Strigiformes
  • Famille : Strigidé
  • Genre : Bubo
  • Espèce : scandiacus
  • Nom scientifique : Bubo scandiacus

 

Caractéristiques Physiques du harfang des neiges

Taille

Hauteur :

63 à 73 cm de haut (les femelles sont généralement un peu plus grosses que les mâles)

Envergure :

  • Femelles : 170 à 177 cm
  • Mâles : 160 à 170 cm

Résultat de recherche d'images pour "fondos de pantalla blanco buho"

Poids

1 à 2,5 kg

 

Caractéristiques du corps

Le harfang des neiges est un oiseau d’assez grande taille, facilement reconnaissable par son bec noir et ses grands yeux jaunes. Ses yeux sont fixes, ce qui l’oblige à régulièrement tourner sa tête pour voir ce qu’il y a autour de lui. Comme les hiboux grand-ducs, il possède sur sa tête des petites plumes appelées aigrettes, et un disque facial, très peu visible car caché dans ses plumes abondantes. Il possède un duvet épais sous ses plumes qui lui permet de rester au chaud sous de très faibles températures.

On voit des différences de couleur de la robe entre le mâle et la femelle. En effet, le mâle est quasi totalement blanc, tandis que la femelle et les petits possèdent quelques tâches et rayures brunes-noires sur le corps. De manière générale, leur plumage blanchit avec l’âge : les individus les plus clairs sont généralement les plus âgés. Quoiqu’il arrive, la couleur de sa robe varie selon la saison pour lui permettre de se dissimuler plus facilement dans son habitat naturel.

 

Performances physiques du harfang des neiges

Résistance au froid

Grâce à son épaisse couche de duvet présente sous ses plumes, le harfang des neiges peut supporter des températures extrêmes. En effet, il arrive à maintenir la chaleur de son corps autour des 38-40°C sous des températures allant jusqu’à -50°C !

Résultat de recherche d'images pour "kutuplarda yaşayan hayvanlar"

 

Habitat du harfang des neiges

Régions

Dans le Grand Nord, dans la région Arctique. Les régions précises varient selon la saison, le harfang étant un oiseau migrateur.

  • Groenland
  • Amérique du Nord : Canada, Nord des Etats-Unis
  • Europe et Asie : Nord de l’Eurasie (Sibérie et Russie, Finlande, Suède, …)

Tous les 4-5 ans, il arrive également d’observer cet animal dans des régions bien plus basses, comme dans les pays européens et asiatiques plus au sud (France, Italie, Inde, Chine, Corée, …).

Biotope

Le harfang des neiges vit principalement dans la toundra arctique, des zones enneigées de végétation discontinue, mais également proches des littoraux.

Résultat de recherche d'images pour "harfang des neiges"

Évolution de son habitat

Le réchauffement climatique trouble de plus en plus le mode de vie et les migrations du harfang des neiges, le contraignant ainsi à descendre de plus en plus au sud pour trouver de quoi se nourrir.

 

Régime alimentaire du harfang des neiges

Type de régime

Carnivore, également piscivore

Nourriture et proies favorites

Le harfang des neiges se nourrit principalement de petits mammifères comme le lemming, le campagnol et d’autres rongeurs comme le lapin ou le lièvre. Ce hibou mange également des oiseaux de plus petite taille, comme les canards ou les échassiers, ou de gros insectes, comme les coléoptères.

Résultat de recherche d'images pour "hawk"

Il lui arrive aussi de chasser sur le littoral et directement dans l’eau, où il capture des mollusques et des poissons.

 

Mode de vie et comportement du harfang des neiges

Vie sociale

Comme certains autres rapaces, la chouette harfang reste généralement avec le même partenaire pendant toute sa vie. Les couples de harfang ne se reproduisent que lors des périodes où les proies sont suffisamment abondantes, pour s’assurer de ne pas mourir de faim. Ils fabriquent leur nid en creusant dans la neige. Une fois les œufs pondus, la femelle les couve jusqu’à l’éclosion de chacun d’eux, tandis que le mâle protège le nid et part chasser.

Résultat de recherche d'images pour "snowy owl couple"

Bien qu’appartenant à la famille des rapaces nocturnes et possédant une vue perçante de jour comme de nuit, le harfang des neiges est un animal diurne : il vit et chasse principalement pendant la journée.

Oiseau migrateur, le harfang quitte l’arctique au moment de l’hiver pour rejoindre des zones plus au sud, alors plus abondantes en proies. Plus le nombre de proie est faible, plus ce rapace migre vers le sud.

Cri

Les mâles poussent de puissantes notes d’un chant monotone, plus grave mais ressemblant grandement à celui des femelles. Il arrive aussi que le harfang des neiges roucoule pour faire part de sa joie et de son excitation.

Prédateurs

Le harfang des neiges est, avec le renard, en haut de la chaîne alimentaire dans les régions où il vit (toundra arctique), étant l’un des plus gros prédateurs de ces régions.

Il ne possède donc pas de prédateur.

Technique de chasse

La grande force du harfang des neiges est sa discrétion : en vol, il ne fait pratiquement aucun bruit. Cette discrétion est un grand avantage qui lui permet d’attaquer par surprise sa proie et de maximiser ses chances de capture.

Il se place généralement sur un perchoir comme un haut monticule de neige ou un arbre, et utilise son excellente vision, nocturne comme diurne, pour repérer une proie. Il se lance ensuite dans les airs, plane pour se rapprocher le plus possible de sa cible, puis fonce d’un seul coup sur elle pour l’attraper.

Si la proie est de petite taille, il l’avale d’un seul coup. Si à l’inverse celle-ci est grosse ou possède trop de parties immangeables (plumes), elle la dépèce et la coupe en morceau avant de l’ingurgiter.

Territoire

3 km2 environ, mais variable selon le nombre de proie disponible

Longévité

L’espérance de vie du harfang des neiges est de :

  • A l’état sauvage : environ 10 ans
  • En captivité : jusqu’à 32 ans

 

Reproduction du harfang des neiges

Sevrage

50 jours, âge à partir duquel ils commencent à voler (ils commencent à chasser 10 jours plus tard)

Maturité sexuelle

A partir d’1 an, mais ne se reproduisent généralement qu’à l’âge de 2 ans

Nombre d’œufs et d’oisillons par ponte

Entre 3 et 14 œufs (généralement entre 4 et 9), à raison d’un œuf tous les 2 jours

Résultat de recherche d'images pour "snowy owl baby"

Durée d’incubation

Entre 32 et 37 jours

La couvaison démarrant dès la ponte, les oisillons présents dans un même nid peuvent donc être de taille et d’âge très différent.

Gestation

2 à 3 mois environ, les premières pontes ayant lieu début mai

Période de reproduction

La saison des amours a lieu de février à mars. Ils ne se reproduisent que si la nourriture est suffisamment abondante.

 

Menaces et conservation du harfang des neiges

Danger d’extinction

Le harfang des neiges est officiellement un animal Vulnérable (VU) selon l’UICN.

Menaces

Différentes menaces planent sur le harfang des neiges, provenant principalement de l’activité de l’Homme. Elles sont les suivantes :

  • Grande diminution des populations de lemming, proie principale du harfang, à cause du réchauffement climatique
  • Disparition progressive de certaines zones habitées par ces rapaces à cause du réchauffement de la planète

Taille de la population

NC