Hibou grand-duc

Le hibou grand-duc, également appelé grand-duc d’Europe, est un rapace nocturne appartenant à la famille des strigidés. Plus grand rapace nocturne d’Europe, on le trouve un peu partout sur l’ancien continent, de l’Europe de l’Ouest jusqu’en Corée du Nord. Il s’est adapté à nombreux environnements, bien que les forêts tempérées et boréales soient son habitat naturel d’origine. Chasseur polyvalent et opportuniste, il se nourrit de pratiquement tous les animaux que sa taille lui permet d’attaquer.

Menacé par la chasse et le braconnage et ayant vu ses populations réduire dans certaines régions (France notamment), le hibou grand-duc n’est pas menacé d’extinction à l’échelle mondiale pour autant. Il est en tous les cas indispensable d’œuvrer pour sa sauvegarde, étant un animal très important pour l’équilibre des zones où il vit.

 

Classification scientifique du hibou grand-duc

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseaux
  • Ordre : Strigiformes
  • Famille : Strigidé
  • Genre : Bubo
  • Espèce : bubo
  • Nom scientifique : Bubo bubo

 

Sous-espèces de hiboux grand-duc

On dénombre 14 sous-espèces de hiboux grand-duc. Elles sont les suivantes :

  • Grand-duc d’Europe (Bubo bubo bubo)
  • Grand-duc Ibérique (Bubo bubo hispanus)
  • Grand-duc de l’Est (Bubo bubo ruthenus)
  • Grand-duc byzantin (Bubo bubo interpositus)
  • Grand-duc de Sibérie de l’Ouest (Bubo bubo sibiricus)
  • Grand-duc de Sibérie de l’Est (Bubo bubo yenisseensis)
  • Grand-duc de Yakoutie (Bubo bubo jakutensis)
  • Grand-duc de l’Oussouri (Bubo bubo ussuriensis)
  • Grand-duc des steppes (Bubo bubo turcomanus)
  • Grand-duc du Turkménistan (Bubo bubo omissus)
  • Grand-duc afghan (Bubo bubo nikolskii )
  • Grand-duc de l’Himalaya (Bubo bubo hemachalana)
  • Grand-duc du nord de la Chine (Bubo bubo kiautschensis)
  • Grand-duc du sud de la Chine (Bubo bubo swinhoei)

 

Caractéristiques physiques du hibou grand-duc

Taille

Hauteur :

75 cm de haut en moyenne (les femelles sont généralement un peu plus grosses que les mâles)

Envergure :

De 160 à 188 cm

Poids

  • Femelles : 1,8 à 4,2 kg
  • Mâles : 1,6 à 2,8 kg

Morphologie et apparence

Le hibou grand-duc est un grand oiseau nocturne à la silhouette massive. Il possède un grand corps, de grandes ailes puissantes terminées de plumes pointues, ainsi qu’une queue triangulaire composée de grandes plumes larges. Sa tête ronde, qui peut tourner à 360 degrés, est munie d’un bec crochu, de grands yeux jaunes orangés et de grandes aigrettes (plumes pointues au dessus de la tête). Ses serres sont puissantes, et sont recouvertes d’un duvet.

Le plumage épais du grand-duc d’Europe est brun roussâtre, avec des petites taches (points) noires un peu partout sur le corps. Le dessus de ses ailes est à l’inverse brun foncé noir, avec des pois beiges clair par endroit. Le bout de sa queue est blanc.

 

Habitat du hibou grand-duc

Régions

Eurasie : Pratiquement partout de l’Espagne à la Corée, (quelque zones en France et en basse Scandinavie, basse Russie, Chine et pays d’Asie et d’Europe centrale)

Biotope

Le hibou grand-duc est adapté et vit donc dans de nombreux habitats divers. On le trouve en effet pratiquement partout, dans les forêts tempérées à froides, les forêts de conifère, les zones montagneuses, les plaines et même parfois les bordures de désert. Ils sont cependant absent de la toundra, des déserts arides et des jungles (forêts tropicales humides).

Évolution de son habitat

Le réchauffement climatique et la déforestation menacent certaines zones, mais cela n’est pas une grande menace pour le grand-duc à l’heure actuelle.

 

Régime alimentaire du hibou grand-duc

Type de régime

Essentiellement carnivore

Nourriture et proies favorites

Le hibou grand-duc est un grand prédateur qui possède une alimentation très variée.

Il se nourrit principalement de divers mammifères de petites à moyenne taille : le lemming, les rats, les souris, les campagnols, les lièvres, les lapins, et même les hérissons … Il mange également des chauve-souris, des oiseaux ainsi que des grenouilles, des crapauds, des serpents, des lézards et même des animaux aquatiques comme les crabes et les poissons. Il lui arrive aussi de s’attaquer à des proies plus grandes comme des jeunes cervidés (chevreuils) ou des jeunes renards.

 

Mode de vie et comportement du hibou grand-duc

Vie sociale

Les hiboux grand-duc sont des animaux très territoriaux. En effet, ils gardent et protègent tout au long de l’année leurs territoires délimités. A la saison des amours, les mâles célibataires font la cour aux femelles à travers de grands hululements.

Comme la majorité des rapaces du genre Bulo, il sembleraient que ces animaux soient monogames et que les couples restent ensemble toute leur vie. Ils réutilisent d’ailleurs souvent le même site de nidification plusieurs années de suite. Ce site est en général une zone rocheuse, une crevasse ou le creux d’un arbre aménagé (parfois) par les parents, qui y ajoutent des plumes et des poils de leurs proies. L’éducation des petits oisillons est partagée par les deux parents : la mère couve et protège les petits tandis que le mâle chasse et leur ramène de la nourriture.

Comportement

Comme la plupart des hiboux, le hibou grand-duc est un animal principalement nocturne (une activité diurne a cependant été observée dans certaines régions). Ils passent le plus clair de leur période d’activité à la recherche de proie, perché sur une branche.

Il n’est en lui-même pas un oiseau migrateur, restant sur son territoire qu’il définit pendant toute l’année. Les populations vivant dans les zones les plus froides (Sibérie, Himalaya) semblent cependant se déplacer lorsque les températures deviennent trop extrêmes.

Cri

Le cri du hibou grand-duc est l’un des plus impressionnants. Les mâles crient un ooh-uh grave et accentué sur la première syllabe, tandis que les femelles accentuent majoritairement la deuxième partie du cri. Ces cris servent essentiellement à marquer leur territoire et à attirer les individus du sexe opposé.

Prédateurs

En dehors de l’Homme, le hibou grand-duc ne possède aucun réel prédateur, bien que certains spécimens soient parfois tués par des aigles.

Territoire

Le territoire d’un hibou grand-duc fait entre 15 et 80 km2, selon la région (nombre d’oiseaux, proies disponibles, …).

Technique de chasse

Comme la quasi totalité des rapaces du genre bubo, le hibou grand-duc commence par observer sa proie d’un perchoir (d’un arbre en général). Un fois celle-ci repérée, il fond sur elle en piqué et la tue d’un seul coups avec ses puissantes serres ou d’un violent coups de bec.

Lorsqu’il s’agit d’une proie suffisamment petite, il l’avale d’un cou et rejette les parties indigestes (poils, os, …) dans une pelote de déjection. Si en revanche la proie est plus grosse, il arrache directement des lambeaux de viande qu’il avale tout rond.

Longévité

L’espérance de vie du hibou grand-duc est de :

  • A l’état sauvage : environ 20 à 25 ans
  • En captivité : 28 à 34 ans (records exceptionnels : 53 et 68 ans)

 

Reproduction du hibou grand-duc

Sevrage

A 1 mois et demi, les oisillons quittent leur nid bien qu’ils en restent proche. A 3 mois, ils savent parfaitement voler et sont totalement indépendant.

Maturité sexuelle

A partir d’1 an, mais ne se reproduisent généralement qu’à l’âge de 2 ans

Nombre d’œufs et d’oisillons par ponte

Entre 2 et 4 œufs, à raison d’un œuf tous les 2 jours

Durée d’incubation

Entre 32 et 37 jours

La couvaison démarre juste après la ponte, et est opérée par la femelle.

Gestation

2 à 3 mois environ, les premières pontes ayant lieu début mai

Période de reproduction

La saison des amours a lieu de février à mars. Ils ne se reproduisent que si la nourriture est suffisamment abondante.

 

Menaces et conservation du hibou grand-duc

Danger d’extinction

Le hibou grand-duc est officiellement une préoccupation mineure (LC) selon l’UICN.

Menaces

Différentes menaces planent sur le hibou grand-duc, provenant principalement de l’activité de l’Homme. Elles sont les suivantes :

  • Dégradation et fragmentation de son habitat
  • Braconnage et extermination car considéré à une époque comme oiseau de malheur
  • Pollution lumineuse et collisions routières
  • Pesticides et poison pour rongeur qui tuent indirectement plusieurs individus

Taille de la population

NC