L’intelligence des éléphants : deuil, cohésion, …

Perception du deuil, techniques poussées, mémoire fascinante : les éléphants possèdent des comportements émotionnels et physiques uniques. Découvrez avec nous les prouesses des plus grands cerveaux du règne animal !

 

Intelligence technique

Premier point étonnant chez les éléphants : leurs différentes activités pratiques bluffantes.

Utilisation d’outils

La première faculté particulière de ces géants des savanes ? La capacité à utiliser des outils. Si d’autres animaux réalisent également cette prouesse (loutre marine, orang-outan), c’est la diversité déconcertante des outils utilisés qui surprend.

En effet, on dénombre notamment les comportements suivants :

  • prémâcher de l’écorce pour boucher des trous et empêcher l’eau de s’écouler
  • se toiletter en se grattant le dos avec des branches ou en jetant du sable dessus avec sa trompe
  • lancer des pierres sur des prédateurs
  • chasser les mouches avec des branchage
Éléphant d’Afrique utilisant du sable pour se laver le dos – © kikatani

Mémoire sur développée et transmission de savoir

Un autre fait fascinant certes plus connu : l’inconditionnelle mémoire des éléphants. En effet, il a été observé que de nombreux spécimens (essentiellement en Afrique) mémorisent les lieux importants que leur ont montré leurs mères (comme les rares endroits où trouver de l’eau pendant la saison sèche) et s’y rendent en cas de besoin.

Pour cela ils parcourent parfois plusieurs centaines de kilomètres, avec leurs souvenirs comme simples guides. La transmission de compétences au fil des générations est en effet une chose importante pour la survie de l’espèce, leurs diverses techniques étant transmises depuis des milliers d’années.

 

Intelligence émotionnelle

Si les compétences intellectuelles techniques de ces géants à trompe ne sont plus à prouver, c’est bien leur intelligence émotionnelle qui fascine le plus les chercheurs.

Compréhension des émotions et conscience de soi

Comme quelque animaux, les éléphants perçoivent tout un panel d’émotions, comme la peur, la joie, la colère ou la tristesse. Si cette compréhension émotionnelle est déjà fascinante, les éléphants feraient partie des seuls animaux possédant à ce jour une conscience de soi. Cette faculté impressionnante a été démontrée à travers plusieurs tests, au terme desquels l’éléphant se reconnait dans un miroir.

Larmes d'éléphant - © ArtTower
Larmes d’éléphant – © ArtTower

En plus de cette conscience de soi, les éléphants ont également conscience de la mort, qui rejoint l’une des compétences les plus fascinantes du règne animal :

Perception du deuil et processions funéraires

Si les autres points vous ont étonnés, celui-ci devrait vous scier : oui, les éléphants perçoivent le deuil. En effet, lorsqu’un éléphant voit un cadavre d’un congénère, il le recouvre de feuilles et de branches. Il arrive également que celui-ci lui rende hommage, en revenant plusieurs années à la même date là ou était la dépouille, comme pour honorer son congénère défunt.

Fait encore plus incroyable : les éléphants n’éprouvent pas seulement le deuil pour les individus de leur espèce, mais plus simplement pour quiconque leur est cher. Dans une réserve en Afrique, des éléphants ont en effet adoptés un comportement incroyable suite à la mort d’un Homme avec qui ils avaient tissés d’étroits liens. Terminons avec cette histoire touchante en image :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*