Aigle des Philippines

(Pithecophaga jefferyi)

L’aigle des Philippines (Pithecophaga jefferyi), également appelé aigle des singes ou pithécophage des Philippines, est un grand rapace de la famille des Accipitridés. Il est endémique des forêts tropicales humides des Philippines. Carnivore, il se nourrit des différents animaux des forêts où il vit.

Malheureusement, ce somptueux oiseau de proie court un grand danger et est en voie de disparition. Il figure sur la liste rouge des espèces menacées.

Sommaire

Taxonomie de l'aigle des Philippines

Classification

  • Règne : Animal
  • Embranchement/sous-embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Aves
  • Ordre : Accipitriformes
  • Famille : Accipitridae
  • Genre : Pithecophaga
  • Espèce : jefferyi
  • Nom scientifique : Pithecophaga jefferyi

Sous-espèces / taxons

Aucune sous-espèce d’aigle des Philippines n’est actuellement reconnue.

Caractéristiques physiques de l'aigle des Philippines

Taille

Hauteur

86 à 102 cm de haut (les femelles sont généralement plus grosses que les mâles).

Envergure

Environ 2,5 mètres.

L’aigle des Philippines est le deuxième plus grand aigle du monde, derrière l’aigle harpie.

Poids

4,5 à 8 kg en moyenne.

Morphologie et apparence

L’aigle des Philippines est un grand rapace qui possède de larges ailes d’une grande envergure, une queue composée de longues plumes verticales et des serres jaunes puissantes. Il est facilement reconnaissable par ses plumes érectiles rousses et brunes tout autour de sa tête, qui peuvent se dresser en collerette. Son bec est noir et crochu, ses yeux gris bleus.

Le plumage du dessus de son corps est brun roux comme les plumes de sa huppe. Tout le dessous de son corps est quant à lui recouvert de plumes blanc crème.

Écologie et répartition de l'aigle des Philippines

Aire de répartition

L’aigle des Philippines vit exclusivement en Asie du Sud-Est, au nord et à l’est des Philippines, sur les plus grandes îles comme Luçon, Leyte, Samar et Mindanao (il y est endémique).

Habitat

L’aigle des Philippines vit exclusivement dans la jungle (forêt tropicale humide).

Régime alimentaire de l'aigle des Philippines

Type de régime

Strictement carnivore.

Nourriture et proies

Comme son nom l’indique (pithécophage signifiant “mangeur de singe”), il se nourrit principalement de singes comme les macaques, mais également d’autres petits rongeurs arboricoles et volants comme les civettes, les écureuils et les chauves-souris, d’oiseaux comme les calaos et de reptiles comme les serpents arboricoles.

Pour compléter son régime, il lui arrive aussi de se nourrir des petits insectes et des grenouilles qu’il trouve.

Mode de vie de l'aigle des Philippines

Vie sociale

L’aigle des Philippines est un animal monogame, qui passe la majeure partie de sa vie en couple avec son partenaire qu’il gardera toute sa vie.

La vie en couple est essentielle: mâle et femelle s’entraident pour la couvaison et la chasse.

Comportement

L’aigle des Philippines est un oiseau diurne : il se nourrit et est principalement actif la journée. Il passe le plus clair de son temps à la cime des arbres, d’où il guette ses proies.

Territoire

70 à 130 km2 par couple.

Prédateurs

L’aigle des Philippines ne possède pas de prédateur, étant l’animal en haut de la chaîne alimentaire aux Philippines.

Technique de chasse

La technique de chasse de l’aigle des Philippines est unique au monde.

En effet, ils chassent en couple: l’un des membres du couple fait diversion tandis que l’autre saisit sa proie par derrière.

Longévité

L’espérance de vie de l’aigle des Philippines est d’environ 30 ans à l’état sauvage.

Reproduction de l'aigle des Philippines

Type de reproduction

Ovipare

Habitudes reproductives

Strictement monogame.

Sevrage

Nourri par ses parents pendant 105 jours environ, quitte le nid et commence à chasser seul vers ses 5-6 mois.

Maturité sexuelle

L’aigle des Philippines est sexuellement mature à:

  • Femelle : 5 ans
  • Mâle : 7 ans

Période de ponte

La saison des amours de l’aigle des Philippines a lieu d’octobre à décembre.

Lieux de ponte

La femelle pond dans un nid qu’elle façonne avec le mâle à la cime des arbres, qu’elle réutilise parfois plusieurs années.

Nombre d’œufs par ponte

1 seul œuf et oisillon.

Durée d’incubation

60 jours environ.

Fréquence de ponte

Généralement tous les 2 ans.

Menaces et conservation de l'aigle des Philippines

Danger d'extinction (Statut UICN)

L’aigle des Philippines est un animal En danger critique (CR) d’extinction selon l’UICN.

Population

Selon les estimations, on dénombrerait environ 900 aigles des Philippines à l’état sauvage.

La population mondiale d’aigles des Philippines est actuellement en baisse.

Menaces

Les menaces pesant sur l’aigle des Philippines sont :

  • Perte et dégradation de son habitat (défrichement, déforestation, …)
  • Réduction du nombre de proies potentielles (pesticides).
  • Chasse et braconnage (marché inégal d’animaux rares).

Photos de l'aigle des Philippines

Bébé aigle des Philippines
Aigle des Philippines posté sur une branche

Vidéos de l'aigle des Philippines

Crédits photo :

WWF (Notre planète)

Références :